31 août 2010

CÔTE DE IVOIRE : NO PAIN NO GAIN : 1ère édition

South Side Players organise, les 4 et 5 Septembre 2010, au complexe sportif de Koumassi, la 1ère édition du tournoi de basket-ball dénommé NO PAIN NO GAIN.

C’est un tournoi 5 contre 5 qui se déroulera en deux phases : Le tour préliminaire le samedi 4 et les phases finales le dimanche 5 Septembre 2010.

Chaque équipe doit être composée au maximum de 8 joueurs pouvant compter autant de filles que de garçons.
Chaque équipe a droit à 4 joueurs de la catégorie Senior N1A sur la liste des 8 mais il ne peut y avoir que 3 au plus sur le terrain.
Chaque panier inscrit par une fille sera compté double.



Le temps d’un match de la première phase est de 1 x 10 mn montre.
Les quarts et les demi-finales se joueront en 2 x 10 mn montre et la finale quant à elle se jouera en 2 x 20 mn montre.

Le dimanche on aura droit à des matchs de gala au cours desquels vont s’affronter les équipes suivantes : JTS (Jump to Succeed), Orange CI, DCC (Dur Comme Cailloux) et celle de NDA (Notre Dame d’Afrique). Ca sera un mini tournoi à 4 (3 matchs chacun avec une finale).
Le temps d'un match pour ce mini tournoi est de 2 x 15mn montre.

Des prestations d’artistes, des animations et distributions de gadgets par le sponsor, le concours de dunks et celui des tirs à trois points, et bien d'autres choses encore viendront agrémenter cette fête du basket-ball.

MAROC : Championnat Arabe des nations : Le Maroc se prépare


L’équipe nationale de basketball du Maroc va participer, du 14 au 24 septembre prochain, au championnat arabe prévu au Liban.

Cette participation s’inscrit dans le cadre des préparatifs de la sélection aux éliminatoires des championnats d’Afrique 2011 qui se dérouleront au Maroc en décembre prochain, indique un communiqué de la fédération royale marocaine de basketball (FRMBB).

Cette dernière a nommé les cadres marocains Hassan Hachad et Rachid Yatribi respectivement en tant qu’entraîneur et entraîneur adjoint.

Vingt joueurs dont de jeunes espoirs devront, à cet effet, prendre part à un premier stage de préparation à partir de ce lundi et jusqu’au 9 septembre avant le départ pour le Liban.

La FRMBB a programmé deux autres stages en octobre au Maroc et en novembre à l’étranger.

Voici la liste des joueurs convoqués à ce stage:

-Masbahi Zakaria (ASS).
-Bourouis Zouheir (ASS).
-Ghanimi Reda (ASS).
-Zouita Abdelhakim (ASS).
-Najah Abderrahim (ASS).
-Kourdou Soufiane (ASS).
-Ismaili Hafid (ASS).
-Frouga Abdelfettah (RCA).
-Msaadia Adnane (RCA).
-Amrallah Hicham (IRT).
-Khalfi Mustapha (IRT).



Source:www.elbotola.net

TUNISIE : Championnats du monde – Groupe B — Iran-Tunisie (71-58)


A 5’ de la fin, nous y avons cru tellement l’équipe de Tunisie nous impressionnait avec ce retour de loin devant l’Iran 57-54. Le match n’a malheureusement pas basculé en notre faveur, les coéquipiers de Rezig s’arrêtent là et cèdent devant le métier des Perses qui jouaient à l’usure et en cherchant les fautes. Frustrant car on a fait le plus dur, mais c’était difficile de maintenir ce rythme fou. Le premier quart temps (23-11) et par la suite le troisième (55-36) ont si avantagé l’Iran, le courage et la réussite en quatrième période des Tunisiens n’ont pas suffi. C’est la troisième défaite de suite dans ce mondial (80-56) face à la Slovénie, 80-65 face au Brésil. Jour de repos aujourd’hui pour le cinq tunisien.

30 août 2010

KENYA : Laiser thump Juba for fifth basketball title

Kenya’s dominance in basketball continued on Sunday when Laiser Hill Academy and Tigoi Girls High School won gold medals as the Brookside East Africa Secondary School Games came to an end here in Nakuru.

Debutants New Jogoo Road from Nairobi were also the toast of the day for the hosts after they beat football champions GS Remera from Rwanda 2-1 in an entertaining final at the Afraha Stadium.

Archbishop Njenga, who finished third during this year’s edition, were Kenya’s last winners in 2008.

Silver platter

But while Archbishop Njenga fought for that bronze, Kenya boys champions St. Marks got their bronze on a silver platter, after their would-be opponents, Filbert Bayi from Tanzania were disqualified for “being indisciplined”.

Girls’ basketball champions Shimba Hills relinquished their title to local rivals Tigoi falling 41-40 to a stubborn Western Province side. Tigoi, who are also the national champions, trailed for most of the match, and at one point, it seemed the match was for Shimba’s to lose.

The new champions, however, fought from 31-24 to 31-29 in the third quarter. They took a 33-31 lead in the last quarter and never let go sealing the match 40-41.
Show stopper

The showstopper, however, had to be the final as Laiser Hill got their revenge over the Sudanese who beat them in the preliminary rounds.

“As I had said before the match, we were to take the game to them and that’s just what we did. When we lost against them, it taught us a lot of things,” said an elated Anthony Kirimi, Laiser Hill’s head coach.

Juba led by 18 points at half-time but all that changed in on resumption as Alex Lugasi finished with 24 points for Laiser with four three-pointers. Evans Leting was also on fire hitting four from outside the arc to finish with 16 points.

Both Lugasi and Victor Bosire hit three pointers late in the game as well to give Laiser a 70-34 lead with three minutes to go and the match was long over as a contest by then.

While Nelson Omondi and Lugasi dominated from beyond the arc, Leting was a monster at both ends, as he finished with six boards and five massive blocks and matched up against Deng Wol most of the afternoon.

Bag of points

Majiok Majiok scored 14 points for the visitors and had seven assists and Robert Megistu added 10 points.

Lugasi came out determined to show the Sudanese fans what he can still do and notched a huge first-quarter bag of points including three from long range.

Bosire also put up eight points and Leting five to go with two big early blocks on Majiok to ensure Laiser Hill kept their momentum to lead 38-21 after the first period.

Lugasi, arguably the man-of-the match, hit five quick points to start the second quarter to put the now five-time champions up by 20 points.

TUNISIE : Tunisie/Slovénie (56/80)


Dans une salle dont la capacité d’accueil est de 15.mille spectateurs, 6 mille au moins étaient revêtus de vert et à la cause slovène tout acquis.

Mais que c’était émouvant d’entendre retentir dans la belle salle d’Istanbul l’hymne national tunisien pour la première fois dans un tournoi de cette envergure; rien d’autre que le championnat du monde!

Les slovènes frappent fort d’entrée de jeu et infligent un 7/0 retentissant à notre sélection après seulement 1minute 35.
Défenses individuelles dans les deux camps mais domination évidente des Slovènes dans les duels et la prise de position sous le cercle. Leur pivot Brezec Primoz avait le dessus sur un Salah Mejri qui paraissait frêle à ces côtés.
Mais ceci n’intimidait aucunement notre géant qui se débrouillait assez bien offensivement et pût mettre deux beaux paniers dont un sur un vol plané spectaculaire.
Les Tunisiens jouaient sans complexes guidés par l’expérience et le métier d’un Radhouane Ben Slimane bien présent dans les « Cost to cost » (un contre un).

Ainsi le score ne s’envolait pas et 8 petits points séparaient les deux équipes à la fin du premier quart temps (14/22), grâce notamment un tir chanceux de Mohamed Hdidane, derrière la ligne médiane, dans le money time de la première période.
Les protégés de Adel Tlatli se battaient bien sous le cercle et se montraient agressifs défensivement mais ils ne pouvaient pas grand-chose face à la panoplie des gestes techniques raffinés des Slovènes et surtout à leur circulation rapide de la balle et à la présence explosive de leurs deux joueurs intérieurs sous le panier, arrivant systématiquement à prendre la position préférentielle et à varier leurs tirs (en cuillère, bras roulé, dunk..) avec la réussite au bout.
L’entrée de Mohamed Hdidane fit beaucoup de bien à ses coéquipiers parce qu’il sut mettre à profit son adresse dans les tirs.
Adresse bien meilleure qu’en amicale contre la France des tireurs tunisiens, spécialement Kechrid et Hdidane.
L’écart ne dépassait pas la barre des 10 points ce qui était plus qu’honorable de la part des nôtres.
Il montait à plus 11 à la mi-temps (28/39).
Adel Tlatli aurait utilisé tous ses joueurs excepté Hamdi Braâ et Atef Maâoua.
Les premières 20 minutes des Tunisiens s’avéraient satisfaisantes aussi bien défensivement qu’offensivement et le comportement de tous les joueurs héroïques avec une mention spéciale pour Marouane Kechrid et Mohamed Hdidane meilleurs réalisateurs de cette période avec respectivement 9 et 8 points.
N’eut été la petite faiblesse aux lancers francs (38%), les choses auraient été bien meilleures pour nos représentants.

Une différence de niveau!

La seconde mi-temps démarrait moins bien que la première pour nos sélectionnés. Les solutions offensives diminuaient devant une défense compacte et bien regroupée.

Et aux Slovènes de s’envoler passant à plus 20 en 3 minutes joués (28/48). Adel Tlatli prit un temps mort pour remettre les pendules à l’heure et remotiver ses troupes.

Mais rien n’y fit, la différence de niveau commençait à se faire sentir. Les slovènes mirent l’accélérateur, noyant la défense tunisienne dans le flot de leurs assauts répétés.
23 points de différence clôturaient le 3ème quart temps (40/63) en faveur de Slovènes qui déroulaient, désormais, leur jeu tranquillement.
L’alternance entre la défense en zone avec des prises à deux, très serrées, celle individuelle ou encore les quelques pressing éclairs amorcés par notre adversaire déstabilisait le cinq tunisien et lui causait d’énormes difficultés offensives.
Il devenait évident que le match prenait une seule direction au grand bonheur des supporters slovènes qui donnaient de la voix et mettaient une ambiance incroyable dans la salle!
Malgré l’écart important, les tunisiens n’ont pas lésiné sur les efforts et se sont donnés à fond pour honorer leur pays et leur première participation à un championnat du monde.

Score finale (56/80)

Aida Arab Achab

------------------------

Journal de voyage

Le basket honoré

Dans l’avion à destination de la Turquie, la grande famille du basket était, vendredi soir, réunie. On ne voulait pas rater ce Mondial, cette première dans l’histoire de la balle orange qui risque de ne pas se renouveler de sitôt!

Plusieurs amoureux du basket veulent avoir leur part du gâteau; quelques férus réunis autour d’une même passion, enthousiastes et pressés de saisir l’occasion et d’aller regarder de près et en direct nos représentants se colleter au plus haut niveau.

De grands noms de ce sport de géant étaient du voyage, à l’instar de Mohamed Snoussi, ancien entraîneur national et DTN, sommité et référence en tant que joueur et coach, son fils Zouheir, passé de Grombalia à Ezahra, Slim Rajhi tout récemment transféré à la Goulette pour une nouvelle aventure accompagné de sa femme et de sa fille, Béchir Hdidane, le malheureux réfractaire de cette joute, contraint de quitter le groupe Tunisie suite à une méchante fracture mais dont les parents se chargèrent de panser les blessures en l’accompagnant dans ce voyage où il sera spectateur à défaut d’être acteur ! Il y’a aussi Monem Aoun son entraîneur avec les « Potiers» encore tout ému du doublé remporté et qui a saisi au vol l’opportunité d’aller superviser ses basketteurs et ceux étrangers, les stars du mondial que tout coach rêve d’entraîner, Ghosni Ouaness, DT à l’ASF depuis quelques saisons et qui fait du beau travail dans la formation des jeunes talents, Rassem Marzougui, entraîneur de jeunes à l’ESS qui a certainement beaucoup à apprendre de ce tournoi planétaire.

Anciennes et nouvelles internationales supportrices du cinq national

Les basketteuses ont tenu, elles aussi, à participer à l’aventure. Quelles soient anciennes telles que kaouather Achour, meilleure joueuse africaine en 1989, Najet Aoun, ex joueuse internationale et entraîneur de jeunes qualifiée ayant remporté le championnat avec les cadettes d’Al Hilal cette année, Ines Belhaj qui évoluait dans le bastion hautement réputé de la Zitouna et sa coéquipière Yosr Cherni, ou faisant partie de la génération montante à l’instar de Nadra Dhouibi actuelle internationale et Marwa Mehrez sociétaire de l’AFDF se sont évertuées à s’inscrire dans ce rendez vous avec l’histoire!

Hedi Hammami et Nourredine Taboubi, anciens arbitres étaient eux aussi du voyage.

Zied Mouhli, président de section de l’E.S.Goulettoise qui a eu le bonheur de participer à son accession s’est joint à la « sélection »des partants.

Mouna Karoui et Rym Langar les deux représentantes de la gente féminine à la FTBB aux côtés de Lamia Ben Ammar ont rejoint l’équipe nationale.

Qui a dit que les femmes ne sont pas actives dans les fédérations!

Amel Mokni responsable des jeunes basketteuses étoilées a, elle aussi, fait le déplacement.

Pour leur première participation, nos représentants ne se sentiront pas seuls.

Leur aventure a, d’ores et déjà, commencé.

A.A.A.

SENEGAL : PRÉPARATION MONDIAL FÉMININ : Les « lionnes » battues par la Pologne

L’équipe nationale féminine du Sénégal s’est inclinée, samedi dernier, face à la Pologne sur le score de 47 à 56. Après avoir été battues par la France en aller et retour, les Lionnes ont encore cédé face aux Polonaises à Mondeville pour leur troisième sortie dans ce tournoi de Deauville. Une situation inquiétante pour Awa Guèye et compagnie qui sont à presque trois semaines de leur entrée en matière à Ostrava en République tchèque. La Pologne, emmenée par Ewelyna Kobryn (16 pts et 10 rbds) s’est débarrassée des Sénégalaises qui ne trouvaient pas de ressources à bloquer le jeu adverse. Pour aller défier les Bleues, les Etats-Unis et la Grèce au menu dans leur groupe, les Lionnes doivent revoir leur copie. La situation doit préoccuper le staff technique, mais aussi le monde du basket sénégalais sur la préparation des équipes à des phases importantes comme le Mondial et l’Afrobasket. Car, le sélectionneur Moustapha Gaye et sa troupe sont en train de payer un tribut aux péripéties de leur voyage. Après avoir été bloqué à Dakar pendant quelques jours, le groupe n’est arrivé à Paris qu’à quarante cinq minutes de leur premier match face à la France. Toutefois, le périple préparatif se poursuit en Europe, puisqu’après la France, les Lionnes se rendront en Espagne pour l’ultime étape.

C. M. COLY

RD CONGO : L´Équipe National 2010

1. Niamazomi Mounanma
2. Kalala Ntumba
3. Munanga Maxime
4. Kambala Jonathan
5. Kasongo Manza
6. Pépé kumuelo
7. Aluma Samuna
8. Mwamba kabasongo
9. Nzombi
10. Kafuti Yamba
11. Bofisi Elesse
12. Nzuzi Luzoladio

CONGO-BRAZAVILLE : L´Équipe National 2010

1. Nguia
2. Yoa Boyeny
3. Messakela Popol
4. Okila Papy
5. Moukimou Uther
6. Pandi Koumbad
7. Kaya Stany
8. Monesse Meda
9. Mvoula Alekam
10. Makoounana
11. Iselan Tsiene
12. Belemene.

MALI : Play-offs : LES SCORPIONS à L’éPREUVE DES POLICIERS


La phase play-off du championnat national reprend ses droits cet après-midi au Pavillon des sports du stade Modibo Keïta, après une journée de repos. Une pause en somme dopante pour les dames de l’AS Police, condamnées aujourd’hui à un sursaut d’orgueil pour relancer les débats face à l’ogre Djoliba. Car une troisième victoire cet après-midi, du capitaine Fatoumata B. Dia et ses partenaires, scellerait définitivement le destin d’une première couronne de championnes des Policières. Alors que les protégées du technicien Adama Coulibaly savoureront pour l’occasion leur énième titre de reines indétrônables du ballon orange malien. Après deux victoires, (84-80 et 80-41), les dames du Djoliba, semblent presser d’enfiler leurs tuniques de championnes de l’année du Cinquantenaire du Mali. Elles sont à 40 minutes seulement de cet objectif. Battus en journée inaugurale par les Policiers, les Scorpions qui se sont remis samedi dans le bon sens de marche, viennent de retarder l’échéance vers le sacre. Le titre de champion au niveau des messieurs ne sera pas décerné aujourd’hui. L’AS Police et le Réal sont au coude à coude, avec une victoire chacune, en deux confrontations. Les basketteuses et basketteurs de la Police pourront–ils faire démentir l’implacable réalité qui fait que le basketball est d’abord une affaire de jeunesse et de génération ? En tout cas les visages différents montrés par les équipes dame et masculines de l’AS Police, illustrent cette dure réalité. La Policière Batoma Danioko et ses camarades ont fait mieux que se défendre devant les dames du président Alou Sanogo lors de la journée inaugurale disputée vendredi après-midi au Pavillon des sports du stade Modibo Keïta. Elles ont dû remonter, avant la pause, plus de 27 points d’écart affiché au terme du premier quart, (32-09) par les protégées du coach Adama Coulou. Il n’y a pas eu de round d’observation, cependant à l’entame de cette rencontre. Le quinté majeur : Fatoumata Diabaté, Hawa Ouologuem, Véronique Gandji, Batoma Danioko et Fatoumata Sangaré, proposé par le coach Amara Traoré tentait très rapidement de marquer son territoire, en proposant un basket très viril aux majeurs rouges : Fatoumata B. Dia, Kama Dembélé, Aminata Mariko, Ramata Daou, Djenèba Samaké. Les Policières débloquent d’ailleurs le tableau d’affiche au coup d’envoi, puis terminent la minute initiale en tête, (2-4). Le manager djolibiste Adama Coulou prend un premier temps mort pour replacer sa troupe. Les Rouges reviennent très vite et très fortes après la mise au point faite par leur manager. Elles musèlent d’abord leurs adversaires, avant de dérouler leur basket et aligner des points, 5e, 19-4 ; 9e, 27-5 et 10e, 32-9). Les Policières conduites par une Batoma Danioko impériale aussi bien en défense que devant le parquet adverse, retrouvent leur jeu collectif et commencent à causer d’énormes soucis aux dames de Hèrèmakono qui avaient tronqué pour l’occasion leur maillot rouge contre une couleur dorée. D’un écart de 12 points à la mi-temps, (45-37), puis 3 points à la fin du 3e quart temps, (60-57), le Djoliba ne lâchera à la fin du temps règlementaire que de deux petits paniers de différence, une équipe de l’AS Police qui a eu le mérite de ne rien lâcher, (84-80). Le public du Pavillon des sports s’attendait peut être à une montée en puissance des Policières lors du match suivant. Mais Fanta Touré dite Mami et Aminata Mariko, avaient décidé en toute vraisemblable de ne donner aucun répit à leurs adversaires qui ont manqué de fraicheurs physiques. Depuis que les protégées d’Adama Coulou se sont installées aux commandes au quart temps initial, elles terminèrent la partie en roue libre sans aucune opposition digne du nom de ce nom : 10e, 12-26 ; 20e, 14-48 ; 30e, 30-66 et au final 41-80. C’est un scenario tout à fait contraire qui s’est produit chez les garçons. L’AS Police profita d’un basketball peu créatif de Salif Niangado et ses camarades pour créer la sensation en première journée, en dominant, (68-61). Les hommes du manager Zoumana Coulibaly moins résolus au principe fondamental du respect de l’adversaire, bafouillaient leur jeu pendant l’essentiel de la partie. Alors que les Policiers sonnaient l’alerte en gagnant le premier quart, (20-13), les Scorpions, avec eux leur entraineur s’arc-boutaient à développer un basket d’exhibition, sans aucune ambition d’efficacité. Ils parviendront à gagner difficilement le second acte, (31-32), puis le troisième quart temps, (43-48), avant de se faire distancer sur la fin, (68-61). Devant une équipe masculine de l’AS Police très émoussée par sa débauche d’énergie de la journée initiale, le Réal retrouve un peu ses couleurs et assez d’inspiration devant le cerceau. Les Amadou Kaba, Salif Niangado, Moussa Koné, Bassekou Diallo et Bassidiki Kallé disputèrent un basket un peu plus correct et s’imposèrent à tous les quarts temps : 10e, 28-08 ; mi-temps, (36-21) ; 30e, 54-27 et terminèrent la rencontre avec 20 points de différence, (64-44). Avec une victoire pour chaque équipe, Scorpions et Policiers risqueront de jouer les prolongations, si d’aventure, les premiers ne se montrent pas à leur meilleur niveau cet après-midi.

Dames

Djoliba-AS Police : 84-81
Djoliba–AS Police : 80-41

Messieurs

AS Police-Réal : 68-61
Réal-Police 64-44

RD CONGO : Coupe du Congo (27e édition): les représentants du Bas Congo connus


Onatra de Matadi et Okapi de Boma, chez les messieurs ainsi que Lumière de Matadi et Hatari de la même ville, chez les dames, représenteront la province du Bas-Congo à la 27 édition de la Coupe du Congo de basket-ball. Ces équipes ont obtenu leur visa dimanche 25 juillet à l’issue du 7eme championnat provincial organisé par la ligue de basket-ball de cette province. En finale chez les messieurs, au stadium du Bassin Damar, Onatra de Matadi a dominé Okapi de Boma 73 points à 31. En match de classement, Victoire de Matadi a battu Quaregnon de cette même ville 52 à 45 points.

Chez les dames, l’AS Veti de Matadi a perdu face à Lumière de Matadi 31 points contre 105.
Onatra de Matadi est sacré champion du Bas Congo chez les messieurs, tandis que Okapi de Boma est vice champion.

Chez les dames, Lumière de Matadi champion et Hatari vice- champion. Ainsi, les 4 équipes représenteront la province du Bas Congo à la 27eme édition de la coupe du Congo de Basket Ball prévue à Kinshasa du 18 au 28 aout 2010.

29 août 2010

CÔTE DE IVOIRE : Turkey 2010 : Elephants knocked down


Turkey got off to the perfect start and never looked back as they cruised past Ivory Coast 86-47 in front of a 7,700 strong crowd at Ankara Arena.

Omer Onan, Kerem Tunceri and Ersan Ilyasova led a three-point barrage in the early going to take a commanding 14-0 lead.

Ivory Coast eventually got in the scoring column, courtesy of Mohamed Koné. Once they got that first basket, the underdogs seemed to relax and get into the game.

The hosts had a 23-11 advantage at the end of the opening quarter, but the visitors did not let that – and the partisan crowd – deter them as they found their stroke from long range at the start of the second period to get within six, 25-19.

However, the hosts applied some effective zone defense and Randoald Dessarzin – without star point guard Pape-Philippe Amagou through injury – turned the ball over time and time again, leading to easy baskets for the Turks who led 40-22 at the break.

Bogdan Tanjevic rested his starters in the third quarter but the move did not seem to throw off his charges as they maintained a comfortable lead.

The visitors looked visibly tired in the final period and the Turks took full advantage as they stretched their advantage and did so in style.

Turkey beat Cote d'Ivoire 86-47

Ivorian scorers
Kalé (10) ; Edi (9); Koné (7); Lamizana (6); Diabaté (5) ; Assié (4) ; Konaté (4) ; Tapé (2)

TUNISIE : Groupe B — Slovénie-Tunisie : 80-56 - La loi du plus fort...


• Ce soir (19h30) Tunisie-Brésil
Le cinq tunisien s'est donné à fond, et a gagné beaucoup en engagement et en métier face à une Slovénie qui avait toutes les cartes en main. L'apprentissage reste le premier but de ce Mondial

Moment historique pour Kechrid, Slimène, Rezig, Dhifallah et Mejri, le cinq de départ qui a donné le coup d'envoi de la participation tunisienne au Mondial. Du trac, oui et beaucoup, le premier point à l'actif des Tunisiens face à ces redoutables Slovènes vint après 1'32" par Slimène, pour que la sélection respire après un début très fort de l'adversaire qui n'a aucune opposition sous le panier, ni devant la zone (5-0, 9-2, 11-6, 16-10). L'écart en faveur de la Slovénie se fait sentir et se traduit par un écart de 6 points au meilleur des cas. La suite du match va permettre aux Slovènes de s’échapper et d'imposer leurs qualités individuelles en attaque (un impressionnant Dragic, organisateur qui a donné du fil à retordre au cinq tunisien). Dans tout cela, et malgré la supériorité des équipiers de Nachbar, plus athlétiques et plus fins dans les relais et les relais offensifs, Slimène, Kechrid et Mohamed Hdidane (auteur d'un superbe panier derrière le centre) ont tout fait, avec un soutien précieux de Ghayaza en seconde mi-temps, ainsi que de Mejri en première mi-temps, ont tout donné pour jouer d'égal à égal avec les Slovènes. Le premier quart temps se termine en faveur de ces derniers 22-14, puis 39-28 à la mi-temps. Et c'est à partir de là que les Tunisiens, malgré leur courage et leur mobilité en défense agressive, ont essayé de réduire l'écart et de jouer pour l’honneur. Dragic, Nachbar et Brezic ont dominé les trois points, les contres et surtout les duels sous le panier, pour dépasser la barre des 20 points (48-28, 53-33, 59-36). A ce moment, nous avions du mal à jouer l'attaque placée, avec comme solution inévitable (étant la défense homme à homme agressive avec aide), les mouvements pour libérer les tireurs à trois points. Ça n'a pas beaucoup marché, l'adresse a fait défaut même dans les lancers francs (c'était plus mental que technique).

Apprendre

La quatrième période allait consolider l'avantage de la Slovénie, plus forte et plus aguerrie sur le plan offensif en premier lieu. Adel Tlaltli est passé à la rotation de l'effectif en pensant aux prochains matches. Défaite dure à avaler pour un début, mais c'était logique, et on n'a pas à en rougir. Prestation honnête des nôtres qui n'ont pas triché, ils ont appris, ils ont découvert ce qu'est le basket de haut niveau. Kechrid, Mejri, Slimène et Ghayaza ont émergé du lot en attendant de retrouver Rezig et Dhifallah, pas très convaincants hier. L'équipe de Tunisie jouera ce soir son deuxième match face au Brésil, encore une sélection très forte malgré l'absence de Nene, son joueur de base. Bonne chance à notre cinq !

28 août 2010

RCA : Les Vamp’s s’envolent sans conteste vers les playoffs 2010

Après un cinglant 101 à 26 infligé au RACING Club de SICA I et la victoire de 92 à 44 face à Harlem le dimanche dernier 22 août 2010, les seniors de l'A.S.Mazanga aligne une série de 8 victoires et caracolent à la tête du championnat retour.

Le coach Serge Kette peut commencer à préparer les playoffs 2010 avec ses poulains. Fred Goporo une fois de plus sera mis à contribution par la direction technique pour démarrer un programme de révision générale pour les séniors en préparation de l'ultime rendez-vous.

Le capitaine Laurent FIDAMA “DOYEN” garde encore le souvenir amère de l'echec cuisant que le REDSTAR Ndongo club leurs avait imposé en finale 2009.

Geoffroi Mboulounou, Siris Christian, Johan Grebongo,… seront-ils au rendez-vous ?
http://mazanga.unblog.fr/

TUNISIE : Championnat du Monde :Le Cinq national s'incline devant la Slovenie (80-56)

La sélection Tunisienne de basket-ball a concédé une lourde défaite face à la Slovénie 80 à 56, samedi après-midi à Istanbul, en match comptant pour la première journée du Groupe "B" du championnat du monde de basket-ball, organisé en Turquie du 28 août au Septembre.

Pour sa première participation à un mondial ou il évolue dans un groupe relevé formé également du Brésil, de la Croatie, de l'Iran et des Etats-Unis, le Cinq national s'est heurté à la dure réalité du haut niveau en affrontant une formation slovène plus solide et expérimentée et qui comprend des joueurs talentueux à l'image de Goran Gradic le professionnel du Club américain Phenix, et meilleur réalisateur avec 16 points, le capitaine Lakovic et societaire du club espagnol Barcelone ou Vidmar, le pivot de Fenerbahce (Turquie).

Nullement impressionnés par l'adversaire, les coéquipiers de Marouane Kechrid ont débuté le match avec force en parvenant à freiner les assauts des Slovènes grâce à une défense compacte et bien organisée pour terminer le 1er quart temps avec 6 points de retard (14-22).

Emmenés par le duo Marouane Kechrid et le pivot Salah Mejri, les Tunisiens continuaient toujours a faire de la résitance dans le second quart temps et à gêner le jeu athlétique et puissant des Slovènes.

Ils parvenaient même à réduire l'écart à quatre points (14-17) grâce notamment à un très beau tir de 3 points de Mohamed Hdidane.

Mais la réaction des coéquipiers de Nachbar ne se fit pas attendre.

Les Slovènes prirent rapidement les choses main pour mener jusqu'à 12 points d'avance (12-24).

Malgré les tentatives de Marouane Kechrid, Anis et Mohamed Hdidane, le cinq Tunisien ne parvenait pas à recoller au score et se heurtait face à une défense solide et des joueurs expérimentés qui ne laissaient aucune chance aux tunisiens.

Ces derniers commençaient à commettre de nombreuses maladresses sous le panier bien exploitées par l'équipe slovène qui acheva la première mi-temps avec 9 points d'avance (39-28). A la reprise, le jeu des slovènes augmenta en intensité et après 5 minutes de jeu l'écart devenait plus conséquent (45-28).

Les coéquipiers de Marouane Kechrid ne pouvaient pas faire grand-chose face au jeu puissant et rapide de leurs adversaires, se contentant de rares actions et ce n’est qu’après 8 minutes de jeu, qu'ils parvenaient enfin à marquer leur premier point sur un lancer franc de Radhouane Slimane (29-48), meilleur réalisateur coté tunisien avec 11 pts.

Les Tunisiens ne trouvaient pas de solutions face à cette défense hermétique et bien compacte. Les quelques prouesses du duo Marouane Kechrid et Radhouane Souselimane, étaient insuffisantes pour inquiéter les Slovènes qui déroulaient tranquillement, creusant davantage l'écart jusqu'à 23 points dans le 3ème quart temps (63-40).

Le quatrième et dernier quart temps fut bien éprouvant pour les coéquipiers de kechrid qui fléchissaient physiquement et avaient de plus en plus de mal à soutenir le rythme de leurs adversaires, concédant logiquement une lourde défaite (80-56). Source TAP

CONGO-BRAZAVILLE : Plusieurs départements absents des championnats nationaux


La cérémonie d'ouverture de cette 29e édition a eu lieu hier au gymnase d'Ouenzé à Brazzaville. La compétition a pris les allures d'un championnat départemental bis dans la mesure où elle regroupe quatorze équipes de Brazzaville. Elles ne seront aux prises qu'avec deux équipes de Dolisie et une de Nkayi.

Le deuxième vice-président de la Fédération congolaise de basket-ball, Albert Mbouss, justifie l'absence de plusieurs départements par le manque de moyens financiers. Selon lui, chaque année qui passe, la fédération connaît une diminution du nombre d'équipes pour la même raison. Le département de Pointe-Noire, qui fait la fierté de la discipline, manque à ce rendez-vous. La partie nord du pays, a expliqué le deuxième vice-président, n'a aucun représentant pour la simple raison que « la discipline n'y est plus pratiquée ». Il compte par ailleurs sur la relance des Jeux de l'Onssu pour faire connaître la discipline sur toute l'étendue du territoire national.

Le coup d'envoi de ces championnats a été donné par Albert Bobongo, directeur de cabinet du ministre des Sports et de l'Éducation physique. En match d'ouverture, la formation des Diables noirs a dominé en catégorie juniors hommes Avenir du rail (AVR) sur un score de 51 à 44. Juste avant cette rencontre, Interclub a eu raison au centre sportif de Makélékélé du Racing club olympique dans la même catégorie sur un score de 69 à 58. Chez les cadets, par contre, AVR s'est imposé face à Interclub cadets hommes 55-44 et Basket-club de Massengo (BCM) a courbé l'échine devant Étoile du Congo 31-80.

Les équipes de Brazzaville ont été sélectionnées au terme des championnats départementaux qui se sont achevés le 24 août à Makélékélé. Chez les seniors messieurs, Cara a été sacré champion de Brazzaville à égalité de points avec Patronage Sainte-Anne. Il devance son dauphin en goal average particulier. Outre Cara et Patronage, Interclub a complété la liste des qualifiés chez les seniors hommes. Chez les juniors hommes, AVR a remporté le titre communal et joue le championnat national avec Interclub, Étoile du Congo, BCM et Diables noirs. Chez les cadets, Étoile du Congo, AVR, Interclub et BCM ont assuré leur qualification.

James Golden Éloué et Ange Aristide Mboussa

TUNISIE : Nos cœurs avec vous!


Les basketteurs tunisiens fouleront tout à l’heure le parquet d' "Abdi Ipeckci Arena" avec un sentiment de fierté mitigé avec un sentiment de trac des tout naturels. Finalement, le rêve se transforme en réalité, le rêve de générations de joueurs et d'entraîneurs qui se sont succédé dans l'histoire du basket tunisien. Oublions pour un moment tous les problèmes du basket tunisien, tous les conflits qui ont émaillé la vie de la FTBB et les clubs, oublions surtout le passé, le temps de se concentrer sur cinq jours (matches du premier tour ) qui peuvent transformer l'évolution de la sélection et du basket tunisien pour le meilleur. Adel Tlatli et ses joueurs vont affronter la Slovénie pour un premier et historique match du groupe B. Nos adversaires du jour sont une équipe rodée qui compte sur le savoir individuel de ses joueurs évoluant en NBA, mais aussi sur un "héritage " tactique de l'ex-Yougoslavie. C'est à la fois une équipe moderne qui joue vite et avec percussion, et aussi une équipe soudée et bien regroupée en défense. L'un de ses leaders est Lakovic , un arrière de métier qui donne l'élan à son équipe avec une grande intelligence de jeu. A l'intérieur de la raquette, les Slovènes compteront sur des pivots costauds et très dangereux dos au panier, en l'occurrence Berzeck qui mesure 2, 16 (joueur de Milwaukee). Ce ne sera pas une mince affaire devant une équipe qui va tout faire pour réussir son entrée en matière. Mais nous sommes persuadés que notre sélection, bien que novice au Mondial , aura les moyens de jouer un match honnête et de ne pas tomber dans la facilité ou dans l'anarchie. Même à moyens inférieurs, il y a toujours un moyen de rivaliser bec et ongles et de profiter de nos deux principaux atouts: la vitesse de la transition, et le bloc défensif en zone surtout. Si l'on joue aussi regroupé et ferme sur le panier, on aura la possibilité de mener des contres et de ne pas se retrouver face à une défense slovène regroupée.

Rezig, le leader
Pour parler de la sélection tunisienne, on va dire que c'est une équipe mature qui a gagné en solidité ces trois dernières années, et que son intelligence de jeu ( capacité de bien défendre et de mener des contres,les relais brefs pour libérer un intérieur et les mouvements pour trouver une position de tir à trois points) lui a permis d'aller au-delà de ses limites morphologiques (taille des pivots) et de compenser le peu de solutions sous le panneau. Ce match sera celui des cadres qui vont rassurer leurs amis, et là , on parle du capitaine Amine Rezig, joueur de cran et qui va avoir un rôle énorme en défense. Kechrid, Dhifallah, Selimene et Mejri, entre autres, vont devoir eux aussi s'investir à fond et puiser dans leur expérience pour motiver leurs équipiers. On sait tous que le premier quart temps aura des conséquences lourdes par la suite , sans oublier aussi que la gestion de l'effectif (la rotation de l'équipe responsabilité de Tlatli) va avantager ou léser les nôtres. Marouane Kechrid, Dhifallah , H'didane (ou Maoua ), Rezig et Mejri, on pense que c'est le cinq de départ qui va essayer de bien commencer le championnat du monde. Bonne chance à nos joueurs qui auront besoin de beaucoup de soutien moral dans cette conquête de Mondial.

SENEGAL : Préparation du mondial : Les ‘Lionnes’ baissent à nouveau pavillon face aux Bleues

Les ‘Lionnes’ du basket ont été battues (41-83) par la France hier, vendredi à Monville (France), à l’issue de leur deuxième match de préparation en direction du Mondial de la discipline prévu en septembre en République tchèque. Jeudi déjà, les championnes d’Afrique avaient été dominées (73-41) par cette même équipe de France. Face une équipe française sans deux de ses cadres (Emmeline Ndongue et Emilie Gomis) laissées au repos, le Sénégal n’a pas résisté.
Les ‘Lionnes’ ont souffert face à une formation tricolore supérieure et en totale réussite. A la mi-temps, le score était de 14 points d’écart en faveur des Françaises (37-23). De retour des vestiaires, Jennifer Digbeu et Yacine Sène font parler la poudre à trois points pour permettre à la France de prendre le large (50-31). Poussées par les chants des supporters sénégalais, les ‘Lionnes’ se remettent lentement dans le jeu, en gobant plusieurs rebonds offensifs. Mais elles pêchent dans la finition sous le cercle. A dix minutes de la fin, le score est de 63 à 34.

Sûres de leur fait, les Bleues gèrent tranquillement le dernier quart-temps. Pierre Vincent fait tourner son effectif. La sélection tricolore s’adjuge une victoire facile, la seconde de la préparation au Mondial 2010. Le Sénégal et la France se retrouveront en République Tchèque pour la première rencontre du championnat du monde. Le tournoi de Mondeville se poursuit samedi avec la rencontre Pologne-Sénégal à 19 h, puis dimanche avec France-Pologne (15 h).

RD CONGO : INSS-Hatari, Arc- En-Ciel (D), Mazembe-Lupopo, Onatra/Matadi-Onatra/Kin les ½ finales de la 27è Coupe du Congo ce dimanche

INSS et Onatra terminent haut la main la phase de poule

La fin de la phase de poules de la 27ème Coupe du Congo de basket-ball qui se joue au stadium des Martyrs interviendra ce samedi 28 août. D’ores et déjà, l’on peut dire que les rencontres de ce jour n’auront aucune incidence pour la suite de la compétition car les ½ finalistes sont déjà connus. Chez les messieurs, il s’agit de : Onatra/Kin et Lupopo de Lubumbashi pour la Poule A et de Mazembe et Onatra/Matadi pour la Poule B.

Chez les dames, il s’agit de : INSS de Kinshasa et Radi de Lubumbashi pour la Poule A et Arc-en-ciel et Hatari/Kin pour la Poule B.

Les résultats ci-après ont été enregistrés hier :

1. DCMP/Lubumbashi- Lumière de Matadi : 76-55 2. Lupopo/L’shi- Relax : 68-51 3. Onatra/Kin-Maison de Jeunes/L’shi : 76-60

Les résultats ci-après étaient enregistrés le 26 août :

1. Okapi-Relaxe : 58-74 2. V.Club- Hirondelles : 67-29 3. Mt Carmel-Hatari/Kin : 41-131 4. Onatra/Mat- j & A : 69-43 5. Arc-En-Ciel- DCMP : 75-28 6. INSS- Radi : 69-59

A suivre ce samedi 28 août au stadium des Martyrs :

1. 9h00 : Mt Carmel-Hatari/Matadi 2. 10h30 : Hirondelles-Lumière 3. 15h00 : J & A- Relax 4. 16h30 : Maendeleo-Maison de Jeunes 5. 18h00 : V.Club- DCMP

½ finales explosives ce dimanche 29 août

1. INSS-Hatari/Kin 2. Arc-En-Ciel-Radi/L’shi 3. Mazembe-Lupopo 4. Onatra/Matadi-Onatra/Kin

(Antoine Bolia )

27 août 2010

MALI : Championnat national, Play-off : Le premier round pour cet après-midi


La phase play-off du championnat national de Basketball débute cet après-midi au Pavillon des sports du stade Modibo Keïta, avec les confrontations Djoliba-AS Police en dames et AS Réal-AS Police (hommes).

Deux oppositions qui s’annoncent palpitantes. Cependant les dames djolibistes et le Réal messieurs partent favoris face à une écurie de la police décidée à jouer à fond sa carte d’outsider pour décrocher une première couronne de champion du Mali de Basketball. Initialement prévu en début du mois, le calendrier a été remanié à la demande de l’AS Réal, dont certains cadres étaient partis avec l’équipe nationale, à Dakar pour disputer le tournoi de la Zone 2, qualificatif pour le championnat d’Afrique masculin prévu l’année prochaine en Côte d’Ivoire. Les Lions du Sénégal (vainqueurs du tournoi) et les Aigles du Mali se sont adjugés les deux tickets qualificatifs pour Abidjan 2011. Avec en prime pour le Sénegal, l’acquisition de l’unique billet disponible au niveau de la zone pour les Jeux africains de Lusaka. Les basketteurs maliens, médaillés d’argent au cours des derniers jeux Africains avaient déjà leur ticket en poche pour Lusaka, avant le déplacement à Dakar. Le play-off se dispute sur cinq matches successifs entre les mêmes adversaires. L’équipe qui réalisera trois victoires au moins sera sacrée championne nationale. Pour arriver à ce stade, les messieurs de l’AS Police, ont dû d’abord se remettre d’une désillusion provoquée d’entrée par la défaite devant les Rouges, en journée inaugurale, (53-66) lors du carré d’As. Ils ont ensuite pris les taureaux par les cornes pour bousculer leurs désormais rivaux jurés, de l’Usfas, le match suivant, (62-54), avant de dominer les Scorpions, (70-51). Chez les dames, les choses n’ont pas été aussi faciles qu’on pourrait le croire pour les « policières » qui ont dû puiser au fond de leurs tripes, les ressources nécessaires pour glaner leurs deux victoires notamment devant Aminata Sininta et les siennes de l’Usfas et contre les demoiselles du Réal.

26 août 2010

RCA : Les Vamp’s s’envolent sans conteste vers les playoffs 2010

Après un cinglant 101 à 26 infligé au RACING Club de SICA I et la victoire de 92 à 44 face à Harlem le dimanche dernier 22 août 2010, les seniors de l'A.S.Mazanga aligne une série de 8 victoires et caracolent à la tête du championnat retour.

Le coach Serge Kette peut commencer à préparer les playoffs 2010 avec ses poulains. Fred Goporo une fois de plus sera mis à contribution par la direction technique pour démarrer un programme de révision générale pour les séniors en préparation de l'ultime rendez-vous.

Le capitaine Laurent FIDAMA “DOYEN” garde encore le souvenir amère de l'echec cuisant que le REDSTAR Ndongo club leurs avait imposé en finale 2009.

Geoffroi Mboulounou, Siris Christian, Johan Grebongo,… seront-ils au rendez-vous ?

CÔTE DE IVOIRE : RKO 9ème édition: Les demi-finales se jouent aujourd'hui!


Ce jeudi 26 Août 2010 à partir de 16 H 00 se joueront les demi-finales du tournoi de basketball dénommé RKO, dans la catégorie NBA hommes, sur le terrain OBC (ex sprite en face de Soccocé).

programme de la journée :

16 H 00 - CRAZY BOYS vs AND 1
17 H 00 - BROOKSTONE vs HALL OF FAME

Il faut rapeler que le tournoi qui est à sa 9ème édition, a débuté le 7 Août 2010 et connaitra son apothéose ce samedi 28 Août.

CAMEROUN : MOFFO KEYAMPI NATHALIE arbitre de zone IV


Organisé par la Fédération congolaise de basket-ball, il s’est tenu sous les auspices de la Fiba (Fédération internationale de basket-ball)-Afrique du 16 au 19 juin 2010 à Brazzaville (CONGO) un stage d’arbitre de la zone IV

Sous la coordination de l’instructeur Kabaselé Tshikala, de la RDC, expert de la Fiba-Afrique. Celui-ci a mis l’accent, surtout, sur les règles du jeu et leur interprétation, la mécanique de l’arbitrage et la psychologie de l’arbitre.

Au terme des séances théoriques, pratiques et physiques, l'expert a été particulièrement séduit par la prestation de la Camerounaise Nathalie Moffo Keyampi qui est sorti major de sa promotion. Elle avoue avoir reçu de nouvelles notions qui lui permettra de bien officier les rencontres et, surtout, d’espérer devenir, plus tard, arbitre international.

TUNISIE : Championnat national : Démarrage le 16 Octobre

Quatre phases retenues
• Critérium du 18 septembre au 3 octobre
• Finale de la coupe, le 28 mai

D’après le profil de la nouvelle formule du championnat, on s’attend à une saison chargée en matches pour les clubs de la Nationale A. On peut même atteindre la barre des 49 matches par saison (championnat et coupe) ! Les principes de la nouvelle formule ne sont pas si différents de la précédente : les 12 équipes joueront une première phase en aller et retour. Les six premiers passeront aux play-offs, et les six dernières aux play-out (avec bonus d’un point pour le 1er et le 7e).

C’est à ce niveau que la nouvelle formule se démarque de la précédente. Les six des play-offs vont être répartis par la suite en deux groupes rassemblant d’un côté le 1er, le 4e et le 5e, et de l’autre côté le 2e, 3e et le 6e (super play-offs). Chacun des trois clubs organisera un tournoi en aller simple. Ce n’est pas tout, on devra attendre le classement au bout des tournois. Le 1er de la poule A jouera en demi-finale avec le 2e du groupe B et vice versa.

En play out, le même système retenu et les deux derniers au bout de la phase des tournois seront relégués.

La commission technique de la Ftbb travaille ces jours pour alléger le calendrier, jugé chargé, et pour minimiser le nombre des journées à jouer les mercredis. (On veut ramener le chiffre de 17 à 10).

Source: www.ftbb.org.tn

TUNISIE : Laghnej, douzième homme


Marouane Laghnej a gagné la place qui restait en ballottage avec Anis H'didane, Marouane Lahmar et Zyed Toumi

A deux jours du match de la Slovénie, Adel Tlatli a tranché pour Marouane Laghnej comme douzième joueur mondialiste. Cela a pris assez de temps pour prendre la décision finale surtout que Laghnej, Toumi, Anis H'didane et Lahmar étaient les candidats pour la place restante. A chaque choix ses raisons, et à chaque choix aussi des avantages et probablement des limites, mais c'est le sélectionneur qui reste seul habilité et responsable de cette décision. Laghnej concilie les qualités défensives et offensives, d'autant que c'est un joueur qui peut jouer organisateur et ailier (postes 1 et 2). Voilà donc les 12 joueurs retenus et qui auront le lourde tâche de défendre les couleurs tunisiennes au Mondial: Marouane Kechrid, Marouane Laghnej, Nizar Kenioua, Naïm Dhifallah, Radhouane Selimene, Atef Maoua, Mohamed H'didane, Amine Rezig, Makram Ben Romdhane, Hamdi Brâa, Salah Mejri, Mokhtar Ghayaza. Les trois non retenus resteront avec le groupe comme convenu dès le début, manière de garder leur motivation. C'est sévère pour eux certainement, mais c'est ça le sport, il y aura d'autres événements où ils seront présents pour faire valoir ce qu'ils ont comme moyens. N'oublions pas également que leur mérite est incontestable : ils ont une part dans la qualification historique au championnat du monde.

Victoire sur Besiktas

Le dernier test face au club turc de Besiktas a tourné en faveur des Tunisiens 68-44.Ce fut un match bien engagé et qui a connu un niveau intéressant. Après un début en faveur de l'équipe de Tunisie (écart de 10 points), les Turcs se sont repris dans le match. Mais encore une fois, les équipiers de Rezig reviennent et mettent la vitesse supérieure pour prendre le large et l'emporter sur 22 points d'écart. Douze joueurs ont été utilisés par Tlatli, Ghayaza, Toumi et Anis H'didane, n'ayant pas pris part à ce dernier test. " Je suis satisfait du rendement global à quelques jours du match de la Slovénie. On s'est bien donné, avec des progrès en défense, mais aussi au niveau du jeu intérieur. Je pense bien que nous sommes au meilleur de notre forme, il nous reste de soigner quelques aspects et d'éviter les erreurs défensives face à des arrières de grand calibre. Il faut faire attention à ne pas offrir des espaces ou des aubaines aux arrières adverses, si l'on veut réussir ce Mondial.", nous a dit Adel Tlatli.

SENEGAL : DÉPLACEMENT DES LIONNES EN EUROPE : Un nouveau report pour ce soir

Le voyage pour la France de l’équipe nationale féminine, reporté à deux reprises, aura probablement lieu ce soir. Les championnes d’Afrique n’avaient pas reçu leur prise en charge devant leur permettre de séjourner en Europe durant tout le stage, ce qui explique cette situation. Au sein de la tanière, on dit attendre le dénouement incessant de cette situation. La direction technique nationale estime que la préparation de l’équipe en Europe est très importante. Les Lionnes se rendront à Deauville en Normandie où les attendent les Bleues pour leur premier choc prévu demain. Ce sera une première sortie difficile, compte tenu des conditions de voyage des Lionnes. Mais, faute de disposer des moyens de leur ambition, les Lionnes n’ont pas le choix. Une coupe du monde, ça se prépare si l’on veut atteindre un objectif. La haute compétition a ses exigences. Il faut une bonne préparation en travaillant dur et en se frottant avec les meilleures équipes. Au moment où le Mali a longtemps fait le déplacement préparatif, le Sénégal, lui, demeure à la traîne sur son sol. La France et les Etats-Unis que les Lionnes croiseront au cours de leur préparation sont des adversaires coriaces du Sénégal en République tchèque dans la poule B.

Cheikh M. COLY

25 août 2010

SENEGAL : Préparation pour le mondial de basket : Les lionnes bloquées à Dakar faute d’argent

Devant s’envoler dans la soirée d’hier pour la France, les Lionnes du basket ont finalement été bloquées à Dakar. Si les raisons de ce faux-départ sont encore floues, certaines sources parlent «de problème d’argent» liés à l’hébergement et aux déplacements internes que l’Etat devait prendre en charge. En tout cas, ces manquements graves n’ont pas manqué d’irriter les championnes d’Afrique et leur staff technique, qui ne s’attendaient pas à un tel faux-départ.

Woury Diallo Le Quotidien




C’est une situation assez paradoxale que vit la Fédération sénégalaise de basket. Comment peut-on sortir du palais de la République avec une valise de 165 millions F Cfa et évoquer 48 heures après un problème d’argent pour le voyage des Lionnes à Paris où elles doivent débuter leur préparation pour le Mondial tchèque ? Le président Baba Tandian avait-il discuté de la question avec le chef de l’Etat ?
En tout cas le constat est là : les Lionnes sont restées à quai. Devant voyager dans la soirée d’hier pour la capitale française, elles ont été contraintes de rester dans leur tanière, au centre aéré de la Bceao, sis à Yoff. Un coup de massue sur la tête de la délégation sénégalaise qui avait déjà fait ses valises. «On m’a dit que les moyens ne sont pas encore disponibles. On était prêts pour partir, finalement, on nous a appelés pour nous dire : vous ne partez plus», informe Moustapha Gaye, l’entraîneur des Lionnes. Très affecté et déçu par la nouvelle, le technicien sénégalais ne trouvera pas les mots pour dire sa désolation. «Pour l’instant, je ne peux rien dire», renchérit-il sur un ton amer.
Même déception chez les Lionnes qui pestent contre la démarche cavalière de la bande à Baba Tandian. «Pourquoi ils ont attendu jusqu’à ce qu’on fasse nos bagages pour nous dire finalement qu’on ne partait pas. On aurait pu nous le dire un peu plus tôt», dénonce l’une des joueuses, sous le couvert de l’anonymat.
Ces dernières de dénoncer le manque de courtoisie des fédéraux qui les ont simplement avisées par téléphone.
En tout cas, la nouvelle n’a pas manqué de saper le moral des championnes d’Afrique qui, après avoir «arraché» un an après, leurs primes des mains du chef de l’Etat et reçu une enveloppe de deux millions, espéraient poursuivre la préparation à l’étranger avec beaucoup plus de sérénité. Mais c’était sans compter sur le manque de coordination entre la Fédération, le ministère des Sports et la Présidence. «Tout le monde est déçu. C’est la déception. Maintenant, on ne sait pas si on peut partir demain (aujourd’hui). On attend. On ne sait pas encore», regrette le coach des Lionnes.
Joint par téléphone, le président de la Ligue de Dakar, Atoumane Gaye, qui fait partie de la délégation devant voyager sur Paris, a déclaré n’avoir aucune information sur les raisons de l’annulation du voyage. «Je ne connais pas le fond du problème. Seuls les responsables du ministère peuvent vous informer. On nous a simplement dit qu’on ne partait pas», renseigne le fédéral.
Pourtant du côté du ministère des Sports on nous signale que «toutes les dispositions ont été prises concernant les titres de voyage de la délégation qui avaient déjà été réglés en fin d’après-midi d’hier. Il ne restait que l’hébergement et le transport interne à assurer par l’Etat», précisent nos sources.

TANDIAN FAIT LE PIED DE GRUE CHEZ LE PM
En effet, le blocage proviendrait de la Présidence qui n’a pas su régler à temps les moyens nécessaires portant sur l’hébergement et le transport interne de l’équipe, une fois arrivée à Paris. Et l’absence du chef de l’Etat qui a quitté Dakar samedi soir ne semble pas arranger les choses. D’ailleurs, l’on nous signale que le président Baba Tandian, qui n’est pas exempt de tout reproche, est allé faire le pied de grue chez le Premier ministre pour trouver une solution.
Pourtant, lors de la réception des championnes d’Afrique et des vainqueurs du tournoi de la Zone 2, au Palais, ce samedi, le ministre-conseiller chargé des Affaires sportives, Serigne Mbacké Ndiaye, avait donné des garanties quant aux conditions de voyage des championnes d’Afrique.
Très remonté par la tournure des événements, l’entraîneur national qui rapporte la déception de ses joueuses, songe déjà à la séance de ce matin. «On va s’entraîner demain (aujourd’hui) à 10 heures», programme le technicien sénégalais.
L’Equipe nationale est attendue en Hexagone pour participer à des tournois regroupant les futurs adversaires des Lionnes, à savoir la France, la Pologne, les Etats-Unis, l’Espagne et l’Australie dans le cadre de la seconde phase de la préparation pour le Mondial, prévu du 23 septembre au 03 octobre prochain en République Tchèque. Pour leur premier match, les Lionnes devraient rencontrer la France, vendredi, puis la Pologne avant de se rendre en Espagne.

RCA : Les jeunes Fauves s’illustrent à Singapour !


Les jeunes Basketteurs Centrafricains ne trahissent pas les espoirs placés en eux lors du dernier tournoi de Hambourg en Juillet dernier.

Les jeux olympiques de la jeunesse qui se sont se deroulé à Singapour temoignent de la réelle existence d’une relève du baskteball Centrafricain.

Même si les résultats peuvent paraître mitigés pour cette première grande compétition internationale, les dirigeants du basketball Centrafricain ont de fortes raisons d’espérer et de croire en cette génération montante.

La competition s’est déroulé en 3 contre 3 sur la base de 2 fois 5 minutes

Resultats:

Matchs de poule

RCA / SINGAPOUR 25 à 17
RCA/ TURQUIE 25 à 30
ISRAEL: RCA 17 à 25
RCA/ USA 28 à 32

Matchs de classement

RCA: PHILLIPINE 13 à 22
NOUVELLE ZELANDE/ RCA 29 à 21
RCA/ ISV 29 à 16

(La competition s’est deroulée en 3 contre 3 sur la base de 5 minutes par mi-temps)

Avec 3 victoires dont une contre les locaux, Les petits Bamaras terminent à la 15°Place. Classement qui ne reflète pas la prestation des fauves.

La Serbie a eu la medaille d’or après une victoire en finale sur leurs voisins de la Croatie, le score est sans appel 22 à 9.

souce : http://www.centrafriquebasketball.com

CÔTE DE IVOIRE : Tournoi de Villeurbanne : Troisième défaite


Avant de s’envoler pour la Turquie, les ivoiriens disputaient leur dernier match de préparation face à l’Australie.

Ils s’inclinent sur le score de 80 à 59.

Les Ivoiriens auront tenu bon pendant une mi-temps. Vingt minutes au cours desquelles Pape Philippe Amagou et les siens réussissent à faire jeu égal avec l'Australie.

Pendant le 1er quart-temps, Amagou inscrit 9 des 16 points des Ivoiriens, qui se retrouvent menés 16-17 à l’entame du second quart-temps.

Au 2ème quart-temps, Solo Diabaté assure le spectacle. Grace à un superbe alley-oop, le meneur ivoirien montre à ses partenaires la voie à suivre. Lamizana le suit bien en inscrivant quelques paniers importants. Les 13/19 à 2 pts et 5/5 aux lancers permettent aux Eléphants d’atteindre la pause menés 39-34.

Au retour des vestiaires, les Australiens haussent leur intensité de jeu. Comme on pouvait le prévoir, les hommes de Dessarzin ne trouvent pas les moyens de suivre et prennent un éclat dans cette troisième période (12-2) et se retrouvent menés 51-36.

Mo Koné pénalisé par les fautes (3) observe du banc les australiens avec David Andersen et Matt Nielsen inscrire plusieurs paniers dans la raquette. L’Australie remporte ce quart (22-12) et mène au score 61-45.

Le dernier quart-temps ne sera qu’une copie du précédent. Assié Brice et les siens, impuissants s’inclinent sur le score de 80 à 59.

Les Ivoiriens finiront la rencontre sur un triste 2/23 à 3 points.

RD CONGO : 27è Coupe du Congo - Victoire à l’arrachée de Lupopo face à Maison des Jeunes 92-90 après prolongation

La 27ème Coupe du Congo de basket-ball se poursuit normalement au stadium des Martyrs où se donnent rendez-vous tous les férus de la balle au panier. Ceux qui ont assisté aux rencontres programmées le lundi 23 août et particulièrement le choc entre katangais de Lupopo de Lubumbashi contre Maison des Jeunes de la même ville, étaient rentrés satisfaits d’avoir assisté à une belle partie de basket –ball époustouflant du début à la fin. Comme le veut la loi du sport, il fallait un vainqueur et un perdant. Lupopo en est sorti vainqueur 92-90 après prolongation. Au temps réglementaire les deux équipes étaient à égalité 84-84.

Dès l’entame du match, les joueurs sur le terrain ne se font pas des cadeaux et le score évolue au coude-à-coude. Maison des Jeunes s’impose à la fin du 1er quart temps 25-22. Le deuxième se joue sous le même rythme que le premier et une fois de plus Maison des Jeunes s’impose à la mi-temps de justesse 45-44 grâce à un petit point marqué par Makpo avant la mi-temps.

A la reprise, les deux équipes se jettent de nouveau dans la bataille. Aucune n’arrive à distancer à prendre le large car vite rattraper. On a assisté à une course poursuite tournant à l’avantage de l’un et l’autre sans oublier plusieurs égalités. Au Nsiama de Lupopo, Kalonji réplique. Vint la première égalité 70-70. Muteba inscrivit trois points qui permirent à Maisons des jeunes de mener 73-70. Mwewa réduit à 72-73. Kabengele permet à Lupopo à mener 74-73. Mwema augmente à 76-73 pour Lupopo avant de voir Mbay réduire 76-75 et que Kalonji marque le 77 point. Grâce à un tir à trois points, Tshibambe redonne l’avantage au score à Lupopo 79-77. Et Mbay égalisé 79-79. On joue à l’instant précis le trois dernières minutes. Beya redonne l’avantage à Maison des jeunes 81-79 puis 82-79. A 1’27’’de la fin Tshibambe réussit un tir à trois points et rétablit l’égalité 82-82. Mwewa marque le 84è points de Lupopo à la 54è seconde. Beya égalise 84-84 à 32 secondes. Le score en resta là.

A la prolongation, Tshibambe permet à Lupopo de mener 87-84. Réaction de Maison des Jeunes par Tshitshimbi 87-86. Mbay va permettre à Maison des jeunes de mener 90-5. Mwewa et Mampasi réduisirent à 88-90 puis 89-90 à 35 secondes de la fin. Mbay, meilleur marqueur du match avec 33 points marqués à lui tout seul commet sa 5è faute personnelle Kabemba de Lupopo qui bénéficie de deux lancer franc, les rate tous. A 26secondes Tshibambe réussit un shoot à trois points qui permet à Lupopo de mener 92-90. Trois secondes plus tard, Tshishimbi de Maison des jeunes bénéficie de deux lancers francs qu’il rate. Pendant les ultimes secondes, Kabemba de Lupopo commet sa 5è faute personnelle. Tshishimbi qui bénéficie encore de deux lancers francs les rate. A 1’’Mwewa de Lupopo bénéficie de deux lancers francs pour alourdir le score mais il les rate. Lupopo l’emporta au coup de sifflet final 92-30.

Somme toute, les deux équipes nous ont offert un très bon spectacle. Félicitation aux coaches Mubiem et Mpaka de Lupopo et Kalonda et Katumbayi de Maison des Jeunes. Ils ont prouvé qu’il existe des valeurs en province et qu’il ne faut pas que compter sur la ville de Kinshasa pour l’avenir et le futur du basket dans ce pays.

* Tous les résultats enregistrés le Lundi 23 août

Au Terrain ISTA Ndolo

Arc-En-Ciel-Lumière/Matadi ( D ) : 112-47, INSS ( Kin)-Hirondelle/Bukavu ( N/Kivu ) ( D ) : 148-39, Onatra/Kin- Relax/Goma ( M) : 84-42

Au stadium des Martyrs

Radi/Kat- Hatari/Matadi ( D ) : 156-22, DCMP/Kat-Mt Carmel/Goma ( D ) : 138-40, Mazembe/Kat-J&A/Kin (M) : 74-47, Maendeleo- Onatra/Matadi (M) : 69-64 et Lupopo/Kat- Maison des Jeunes/Kat (M) : 92-90.

Tous les résultats enregistrés hier mardi 24 août

Mt Carmel/Goma –Lumière/Matadi : 66-61 Lupopo/Kata-Okapi/Boma : 77-28 INSS-Hatari/Matadi : 167-33 Maison des Jeunes/Kat-Relax/Goma ( M ) : Hatari/Kin- DCMP ( D ) : V.Club/Kin- Radi ( D ) :

RD CONGO : Congo Cup : Results of the two first days


The 27th edition of the Congo Cup Basketball started last Saturday at the Stadium of Martyrs in Kinshasa with two matches : Mazembe of Lubumbashi vs Onatra of Matadi , and Arc-en-ciel face Hatari.
The first game ended in favor of the club Katanga (69-52), among men, and the duel of Kinshasa in the women saw the victory of Arc-en ciel On Hatari (79-63).

On Sunday, four games, two in each category were in the program.

In the women's Hatari Matadi beat Swallow South Kivu (42-40) and V. Club of Kinshasa was defeated by INSS (60-72).

In the men's, Jeunesse et Avenir of Kinshasa took over Maendeleo of South Kivu (61-56) and Onatra has groomed Okapi of Boma 108-43.

source : http://radiookapi.net

SENEGAL : DÉPLACEMENT DES LIONNES EN EUROPE : Un nouveau report pour ce soir

Le voyage pour la France de l’équipe nationale féminine, reporté à deux reprises, aura probablement lieu ce soir. Les championnes d’Afrique n’avaient pas reçu leur prise en charge devant leur permettre de séjourner en Europe durant tout le stage, ce qui explique cette situation. Au sein de la tanière, on dit attendre le dénouement incessant de cette situation. La direction technique nationale estime que la préparation de l’équipe en Europe est très importante. Les Lionnes se rendront à Deauville en Normandie où les attendent les Bleues pour leur premier choc prévu demain. Ce sera une première sortie difficile, compte tenu des conditions de voyage des Lionnes. Mais, faute de disposer des moyens de leur ambition, les Lionnes n’ont pas le choix. Une coupe du monde, ça se prépare si l’on veut atteindre un objectif. La haute compétition a ses exigences. Il faut une bonne préparation en travaillant dur et en se frottant avec les meilleures équipes. Au moment où le Mali a longtemps fait le déplacement préparatif, le Sénégal, lui, demeure à la traîne sur son sol. La France et les Etats-Unis que les Lionnes croiseront au cours de leur préparation sont des adversaires coriaces du Sénégal en République tchèque dans la poule B.

24 août 2010

CÔTE DE IVOIRE : Tournoi de Villeurbanne - CIV vs Brésil : A oublier !


Après une première défaite face a la France, les ivoiriens ont largement été battus par le Brésil par plus de 40 points d’écart.

La partie s’est achevée sur le score de 54 à 94 en faveur du Brésil.

Pour débuter la rencontre, Randoald Dessarzin apporte quelques changements. Son 5 de départ est compos de Pape-Kaba-Tapé-Mo Koné-Assié.

Les ivoiriens démarrent bien la partie avec un 7-0 à leur avantage. Puis le jeu s’équilibre, la bonne défense de Tapé Eric et de Soumahoro Issife empêche Léandro Barbosa de s’exprimer. Néanmoins, les brésiliens remportent ce quart 19-16.

A partir du 2ème quart-temps, le cauchemar des ivoiriens va commencer. Ils encaissent un 17-0 et se retrouvent mener à la pause 40-24.

La 2ème mi-temps sonne le réveil de Barbosa (20 points, meilleur marqueur du match). Pape Amagou et ses partenaires ne trouvent pas de solutions. Maladroits aux tirs, ils perdent des ballons et encaissent des paniers faciles. Ce qui va rendre la tache facile aux brésiliens qui s’imposent au final sur le score sans appel de 95 à 54.

Pape Amagou (12 points) et Hervé Lamizana (10 points) ont été les meilleurs scoreurs ivoiriens.

Singapore 2010 - Female basketball : Results of African representatives


Angola, Cote d’Ivoire and Mali are the countries that have represented Africa at the Youth Olympic Games of Singapore (August, 14-26 2010) in female category.




Here are the results obtained by these three countries:

COTE D'IVOIRE

preliminary round

08/15 - RUS 16:06 CIV
08/16 - CIV 22:19 VAN
08/17 - CAN 25:12 CIV
08/09 - CIV 15:22 KOR

Classification game 9-16th
08/21 - BLR 33:07 CIV

Classification game 13-16th
08/22- CIV 13:17 MLI

Classification game 15-16th
08/23 - ANG 13:15 CIV


MALI

preliminary round

08/15 - CZE 33:08 MLI
08/16 - MLI 23:18 THA
08/17- CHN 32:12 MLI
08/09 - MLI 14:34 BRA

Classification game 9-16th place
08/21 - ITA 29:18 MLI

Classification game 13-16th place
08/22 - CIV 13:17 MLI

Classification game 13-14th place
08/23 - CZE 32:12 MLI

ANGOLA

preliminary round

08/15 - ANG 08:30 USA
08/16 - BLR 35:11 ANG
08/18 - ANG 20:14 SIN
08/19 - GER 26:17 ANG

Classification game 9-16th
08/21 - RUS 28:14 ANG

Classification game 13-16th
08/22 - ANG 15:18 CZE

Classification game 15-16th
08/23 - ANG13:15 CIV



Ranking:Mali (14th),Cote d'ivoire (15th) and Angola (16th).

SENEGAL : PRÉPARATION DES MONDIAUX : Les « Lionnes » perdent la reine Ndèye Sène

Les Lionnes ont quitté Dakar, hier soir (22h50), à destination de Deauville (Normandie), en France, pour la seconde phase de leur préparation sans la reine de la saison, Ndèye Sène, blessée. La jeune Saint-Louisienne est aussi forfait pour le Mondial.

La tournée de préparation se déroule sans Ndèye Sène, reine de la saison, qui ne sera pas du voyage pour le Mondial 2010. Une blessure au genou l’a écartée définitivement du déplacement. La Saint-Louisienne était la seule locale présélectionnée dans le groupe. Avec son forfait, le coach Moustapha Gaye a déplacé un effectif de 15 joueuses, toutes des expatriées. Le technicien a rassuré sur la bonne ambiance qui règne dans le groupe. « Tout se passe très bien au sein du groupe », a-t-il précisé. Selon le technicien sénégalais, son équipe est attendue à Deauville en France où elle disputera des matches contre le France et la Pologne. Après les rencontres, Moustapha Gaye devra procéder à une évaluation de son équipe. Puis elles se rendront en Espagne se frotter à des équipes locales. A l’issue de ce périple, le coach devra dégager une ossature de 12 joueuses qui rejoindront Ostrava, en République tchèque, pour les choses sérieuses. Les Sénégalaises joueront dans le même groupe B que la France, les Etats-Unis et la Grèce. En tout cas, les Lionnes sont conscientes de leur mission, surtout après voir reçu des mains du chef de l’Etat, Abdoulaye Wade, le drapeau national.

Les 15 présélectionnées

Fatou Dieng, Awa Guèye, Lika Sy, Mame Marie Sy, Bineta Diouf, Marième Dia, Jeanne Senghor, Ndèye Diola Ndiaye (France), Néné Diamé, Oumou Khaïry Sarr, Astou Traoré (Espagne), Mame Diodio Diouf, Aminata Nar Diop (Suisse), Aya Traoré(Usa), Salimata Diatta (Roumanie)


C.M.COLY

RD CONGO : Coupe du Congo

Le week-end sportif a été dominé à Kinshasa sur le plan sportif par le coup d’envoi de la 27ème Coupe du Congo de basket-ball, le samedi 21 août au stadium des Martyrs. Les deux premiers matches de la compétition ont été précédés par la cérémonie d’ouverture, laquelle a été marquée par le défilé des équipes participantes. L’ASB Mazembe de Lubumbashi, champion en titre version masculine, avait peiné pour venir à bout de l’ASB Onatra/Matadi 69-52.

Le clou de la soirée a vu l’ASB Arc-en-ciel de Kinshasa, champion en titre version féminine, n’avait laissé aucune chance à sa rivale Hatari très diminué avec le départ d’un de ses pions majeurs Yabuka pour les USA. Score du match 79-63 en faveur d’Arc-en-ciel. La deuxième journée de la compétition s’est jouée le dimanche 22 août au stadium des Martyrs. Dans l’avant-midi, l’équipe d’Onatra Kinshasa qui tient à retrouver sa place au soleil chez les messieurs après un léger passage à vide, a déversé toute sa colère sur la jeune formation d’Okapi de Boma de la province du Bas-Congo. Score sans appel de 108-43. Chez les dames, l’Hirondelle de Bukavu (Sud-Kivu) a perdu de justesse face à Hatari de Matadi (Bas-Congo) 40-42 et dans l’après-midi, deux matches avaient retenu l’attention du public. En version masculine Jeunesse & Avenir de Kinshasa a eu chaud face à Maendeleo de Bukavu du Sud-Kivu : 61-56 et en version féminine, l’ASB INSS, une sérieuse prétendante au titre a eu raison de l’ASB V. Club par 72-60.

* INSS a fait taire V. Club 72-60

Plein d’enjeux pour les deux équipes, le match INSS- V. Club a tenu en haleine le public du début à la fin. Dès l’entame du jeu, INSS imposa sa domination et V. Club réagissait. La mi-temps surpris les deux clubs sur le score de 36-28 en faveur d’INSS. A la reprise, V Club est parvenu à revenir à la hauteur de son adversaire qui maintient son avance pour s’imposer à la fin du 3è quart temps 49-40. Le dernier quart temps encore plus décisif se joue presque sous le même rythme. Odimba, Agnès Mbudi, Ndangi de V. Club apportèrent du tonus par de nombreux paniers qu’elles ont réussi, mais c’était sans compter avec le savoir-faire des joueuses d’INSS Puati, Kabu, Mpeti, Mbiya, Ntumba, Ngoyisa, Kabobo et Nsimbo. C’est sans surprise que INSS remporta au gong final le match par 72-69.

* Résultats enregistrés hier Lundi 23 août

Au Terrain ISTA Ndolo Arc-En-Ciel-Lumière/Matadi ( D ) : 112-47 INSS ( Kin)-Hirondelle/Bukavu ( N/Kivu ) ( D ) : 148-39 Onatra/Kin- Relax/Goma ( M) : 84-42

Au stadium des Martyrs Radi/Kat- Hatari/Matadi ( D ) : 156-22 DCMP/Kat-Mt Carmel/Goma ( D ) : 138-40

15h00 : Mazembe/Kat-J&A/Kin (M) 16h00 : Maendeleo- Onatra/Matadi (M) 18h00 : Lupopo/Kat- %aison des Jeunes/Kat (M)

* Composition de poules 27è Coupe du Congo

Cette 27è Coupe du Congo réunie au total 20 équipes en provenance de Kinshasa, Katanga, Nord-Kivu, Sud-Kivu, Province-Orientale et Bas-Congo. Ces équipes sont réparties en deux poules A et B aussi bien chez les dames que chez les messieurs.

Version Féminine Poule A : INSS/Kin, Radi/Katanga, V.Club/Kin, Hirondelle/Bukavu Sud-Kivu, Hatari/Matadi Poule B : Arc-En-Ciel/Kin, Hatari/Kin, DCMP/Lubumbashi, Mt Carmel Goma, Lumière/Matadi Bas-Congo

Version Masculine Poule A : Onatra/Kin, Lupopo/Katanga, Maison des Jeunes/Katanga, Okapi/Boma, Relax/Goma N-Kivu Poule B : Mazembe/ Katanga, Maendeleo/Bukavu S-Kivu, J & A/Kin, Onatra/Matadi, Etoile d’Or/Kisangani

23 août 2010

TOGO : Mohammed Tateye: "Il y a eu une bonne organisation et une très bonne ambiance"


Les éliminatoires de la zone III se sont achevées avec la qualification du NIGERIA et du TOGO à l’Afrobasket 2011 et celle de la Côte d’Ivoire aux jeux africains 2011.



M. Mohammed Tateye, commissaire technique FIBA-Afrique, originaire du Niger, donne ses impressions après avoir supervisé ce tournoi.


L’organisation :

"Au niveau de l’organisation tout a été mis en œuvre par la fédération togolaise de basketball. La compétition s’est bien déroulée, nous n’avons constaté aucun disfonctionnement au sein de l’organisation".

Le niveau de la compétition :

"On a eu l’impression d’avoir deux niveaux, un niveau assez bon avec les équipes du Nigéria et de la Côte d’Ivoire, ce qui est normal parce que ce sont des équipes qui ont eu l’habitude d’aller dans les grandes compétitions, et un deuxième niveau composé des équipes du Togo et du Bénin avec un niveau légèrement en dessous . On sentait qu’elles progressaient au fur et à mesure et sûrement que dans un avenir proche ses deux équipes feront parler d’elles".

Les satisfactions:

"ça été tout d'abord l’affluence du public, mais aussi la discipline au niveau des équipes et de la sécurité, il n y a pas eu d’acte d’anti-jeu ou quelque chose qui soit venue perturber l’ordre, il y a eu une bonne organisation et une très bonne ambiance".

Les regrets:

"C’est de ne pas avoir vu participer les autres équipes de la zone telles que le Niger, le Ghana, le Burkina-Faso, le Libéria. Avec elles, on aurait eu un tournoi avec beaucoup plus de matches, ça aurait été encore plus intéressant".

L’arbitrage:

"Je n’ai pas eu l’impression que l’arbitrage ait été en dessous, on a vu des arbitres d’expérience qui sont venus apporter leur touche et qui avaient vraiment le niveau, je pense que globalement ça été bien et c’est justement grâce à eux qu’on a eu un tournoi calme, sans protestation."

Les révélations du Tournoi:

"Deux joueurs ont attiré mon attention, ce sont Meité Alassane de la Côte d’Ivoire et AKPATCHI Roland du Bénin. Ils sont très jeunes et ils feront parler d’eux".

Singapour 2010 - Basketball masculin : Les résultats des representants africains


L’Egypte, l’Afrique du sud et la Centrafrique sont les trois pays qui représentent l’Afrique au niveau du basketball masculin des jeux olympiques de la jeunesse qui se déroulent actuellement à Singapour (14-26 Aout 2010).

Le basket-ball pratiqué à ces jeux est du 3 contre 3.

Voici les résultats obtenus par les trois équipes à ce jour:

EGYPTE

15/08 - EGY 21 : 27 IRI
17/08 - EGY 33 : 31 LTU
18/08 - EGY 24 : 30 ARG
19/08 - EGY 30 : 7 PAN
21/08 - EGY 16 : 29 PUR

AFRIQUE DU SUD

15/08 - RSA 12 : 28 ISV
16/08 - RSA 5 : 33 ESP
17/08 - RSA 4 : 33 CRO
19/08 - RSA 12 : 26 PHI
21/08 - RSA 12 : 21 SIN

CENTRAFRIQUE

15/08 - SIN 17:25 RCA
17/08 - RCA 25: 30 TUR
18/08 - ISR 17: 25 RCA
19/08 - RCA 28:32 USA
21/08 - PHI 22:13 RCA

Source:www.singapore2010.sg

CÔTE DE IVOIRE : Tournoi de Villeurbanne : Premiers pas manqués

Lors de son premier match du tournoi de Villeurbanne, la Cote d’Ivoire s'est inclinée face à la France 74-66.

Opposés à une équipe de France privées de la plupart de ses stars NBA (Parker, Beaubois, Noah, Turiaf…), les hommes de Dessarzin ont été dominés dans tous les secteurs de jeu.

Apres un 1er quart-temps assez équilibré (17-14 pour les français), Mohamed Koné et ses partenaires vont perdre les 2ème et 3ème quart-temps (24-15) et (22-14).

Les ivoiriens commencent le 4ème quart avec un déficit de 20 points. (63-43). Fouettés dans leur orgueil, les ivoiriens grace à un Pape Amagou (13 pts) et Solo Diabaté (14pts) remportent le dernier quart 23 à 11.

Au finish, la Cote d’Ivoire s’incline sur le score de 74-66. Les Eléphants affronteront le Brésil cet après-midi pour le compte de la 2ème journée.

Les marqueurs ivoiriens

Amagou (14) ; Diabaté (13) ; Konaté (9) ; Assié (9) ; Koné (8) ; Lamizana (5) ; Abouo (5) ; Soumahoro (3)

Réactions

Mo Koné : '' C'est notre premier match depuis près d’un mois. Franchement je pense juste qu’on n’a pas trouvé notre rythme dès le départ. On a été maladroit aux lancer-francs, on en a raté 14. Personnellement, je ne suis pas satisfait de mon match.''

Hervé Lamizana : '' Je suis frustré par cette défaite. Le fait qu’on n’ait pas joué depuis un moment s’est fait ressentir sur le terrain. C’était difficile au rebond, on a été dominé par la taille. Mais contre le Brésil, on fera mieux.''

Edi Guy Landry : ''On rentre très mal dans le match, mais on s’est retrouvé par la suite. On a payé cash notre maladresse aux lancer-francs.''

Rwanda 2010 : L’Algérie repêchée par FIBA Afrique

La sélection nationale algérienne junior vient de se voir accorder une nouvelle chance de participer à l'Afrobasket U-18.

En effet, l’Algérie, qui avait pris part, du 28 juillet au 3 août dernier, en Tunisie, au tournoi qualificatif au 17e Championnat d’Afrique des nations qu’organisera le Rwanda en octobre prochain, a été repêchée par la Fédération africaine de basket-ball, comme étant la meilleure deuxième de toutes les zones de qualifications confondues.

La sélection algérienne, emmenée par le duo Bellal-Didi, avait en effet terminé en deuxième position dans le tournoi qualificatif, à égalité de points avec la Tunisie (7pts). Une seconde place synonyme d’élimination pour l’Algérie. Mais, fort heureusement pour les algériens et leur staff technique, il s’est avéré que cette position de second allait jouer en faveur de leur sélection qui, dans le décompte final, était avantagée par le nombre de points enregistrés. La FIBA Afrique a confirmé ce repêchage mardi dernier. Les choses sont désormais très claires pour l’encadrement national de l’Algérie, qui sait ce qu’il lui faut faire maintenant, à savoir s’atteler à une préparation conséquente en vue d’une bonne participation à ce rendez-vous africain des juniors. Une étape importante pour cette catégorie d’âge considérée comme la relève de l’EN seniors.


Yacine Bellal (coach national) :"Une nouvelle qui fait plaisir"

"Mon staff et moi-même avons ressenti un immense plaisir en apprenant cette bonne nouvelle du repêchage de notre sélection nationale des juniors garçons. Maintenant, on doit reprendre les entraînements puisque, après l’élimination, nous avions mis les jeunes au repos. Un repos qui aura donc duré dix jours déjà. Nous devons rattraper ce retard que nous accusons, mais auparavant, on doit d’abord attendre d’avoir confirmation de notre participation au Championnat d’Afrique. Ce qui est sûr, c’est qu’une participation à ce rendez-vous continental serait très importante pour nous, sachant que le fait d’habituer nos juniors dès maintenant à la compétition internationale serait une bonne préparation pour l’avenir. C’est une bonne expérience qu’il leur faut absolument acquérir".

http://planetesport-dz.com/

CONGO-BRAZAVILLE : Les Diables rouges juniors hommes affûtent leurs armes

« Nous ne devons pas perdre le temps », a indiqué le directeur technique de la Fédération congolaise de basket-ball, Maxim Mbochi, dans un entretien accordé aux Dépêches de Brazzaville. La sélection nationale participera du 7 au 14 septembre à Kigali (Rwanda) à la coupe d'Afrique des nations (CAN) juniors hommes. L'équipe congolaise a arraché sa qualification le 30 juillet dernier à Kinshasa en éliminant les sélections de la République démocratique du Congo (RDC) et du Gabon lors des éliminatoires de la zone 4 de la catégorie.

En attendant l'application du programme de préparation soumis à la Fédération congolaise de basket-ball par le staff technique, l'équipe s'entraîne chaque matin à la plateforme sportive de la case Makoko, dans le cinquième arrondissement à Ouenzé. « Nous avons repris les entraînements juste une semaine après notre retour de Kinshasa. Nous allons les poursuivre en attendant que la fédération nous communique les priorités », a dit Maxime Mbochi. Selon lui, la priorité serait les matchs amicaux : « Nous ne pouvons pas aller au-delà faute de moyens financiers. Nous avons prévu au moins deux matchs contre les Léopards de la RDC avant d'aller à Kigali. » Par ailleurs, a-t-il poursuivi, le championnat national qui pointe à l'horizon sera un tremplin pour les joueurs retenus. « Pour ceux dont les équipes ne sont pas qualifiées au championnat national, nous allons élaborer un autre programme avec la fédération. Nous ne devons pas perdre de temps », a renchéri Maxime Mbochi.

Le directeur technique souhaitait avoir au moins un mois et demi de préparation, mais, malheureusement avec la poursuite du championnat communal et du championnat national qui s'annonce, l'équipe risque de n'avoir que vingt jours de préparation pour la CAN, ce qui n'est pas normal, a-t-il regretté. À un mois de la compétition, les onze joueurs ayant participé aux éliminatoires en RDC, et les quatre autres locaux qui composent l'ossature de l'équipe nationale, ne connaissent pas leurs prochains adversaires.

La dernière participation de l'équipe nationale junior à la phase finale de la CAN remonte à 2008 en Égypte, où ils avaient joué les dernières places. « La sortie de Kinshasa nous a permis d'évaluer à peu près le niveau de notre équipe. Nous travaillons actuellement pour corriger les faiblesses que nous avons constatées à Kinshasa », a-t-il précisé.

Selon Maxim Mbochi, les choses ne semblent pas avoir évolué : « Nous nous préparons dans des conditions difficiles. Nous serions mieux ailleurs pour peaufiner nos insuffisances, mais malheureusement nous devons rester à Brazzaville, faute de moyens financiers. Mais ne pas participer créerait un grand retard pour le pays. Il vaut donc mieux que nous allions jouer, tout en attirant l'attention des autorités sur le fait que nous ne pourrons pas faire de miracles. Nous ne sommes qu'une équipe qualifiée, avec les mêmes chances que nos adversaires. »

Charlem Léa Legnoki

RD CONGO : Ayant réussi leur entrée à la 27èmeCoupe du Congo, Mazembe(Katanga), Arc- En-Ciel (Kin) et Onatra (Kin) affichent leurs ambitions

Le coup d’envoi de la 27ème Coupe du Congo de basket-ball a été effectivement donné le samedi 21 août au stadium des Martyrs. La cérémonie d’ouverture a été marquée par le défilé des équipes participantes et les deux premiers matches de la compétition. Chez les messieurs, le champion en titre, Mazembe de Lubumbashi, après avoir peiné en première mi-temps 23-23, a sorti le grand jeu à la reprise pour l’emporter paisiblement au coup de sifflet final 69-52.

Le clou de la soirée a vu chez les dames, le champion en titre, Arc- En-ciel de Kinshasa, marché sur sa rivale Hatari 79-63. Pour certains férus de la balle au panier, ces deux éclatantes victoires des champions en titre augurent de lendemains meilleurs. Mais pour les autres, il existe de sérieux prétendants au titre. Il s’agit d’INSS chez les dames et Onatra chez les messieurs. Ainsi, il est donc prématuré d’avoir une telle certitude.

* Mazembe qui tremble et qui rit face à Onatra/Matadi 69-52

Les corbeaux du TP Mazembe, forts de leur titre ont abordé ce match avec un moral gonflé à bloc. Curieusement sur le terrain, ils ont rencontré une farouche résistance des matelots d’Onatra/Boma décidés à leur barrer la route. Ilashi et ses coéquipiers ont donné du fil à retordre à Toto Kabangu et ses coéquipiers qui s’inclinent à la fin du 1er quart temps 11-10. Le match se joua à l’équilibre au 2è quart temps jusqu’à la mi-temps 0-0.

A la reprise, les coaches de TP Mazembe, Simplice Tshibangu et Papy Kiembe donnent des consignes à leurs poulains qui prennent le contrôle des opérations. Ils s’imposent 42-38 à la fin du 3è quart temps. Ils creusèrent davantage le score et remportent sans surprise 69-52 au coup de sifflet.

* Arc- En-Ciel avec le renfort de Ngoyisa évoluant en France fait taire Hatari 79-63

On s’attendait certes à un duel, mais tenant compte des valeurs intrinsèques que recèlent les deux clubs, les chances d’Hatari étaient minimes. Ayant enregistré le départ de Yabuka, un de ses pions majeurs sous d’autres cieux, Hatari a fait recours aux jeunes. Bien que talentueuses, ces dernières n’ont pu résister face à l’expérience et au savoir-faire de leurs adversaires parmi lesquelles on a retrouvé Ngoyisa qui évolue en France. Hatari a été dominé dans tous les compartiments de jeu et surtout dans les rebonds tant défensifs qu’offensifs où Ngoyisa s’est imposée en reine. A la mi-temps, Arc-En- Ciel s’est imposé 42-23. Il s’est imposé également à la fin du 3è quart temps 57-36 et finir par l’emporter 79-63 au gong final.

* Onatra/Kin affiche ses ambitieux en renvoyant aux études Okapi de Boma 108-43

Hier dimanche 22 août dans l’avant-midi au stadium des Martyrs, chez les messieurs, l’équipe d’Onatra Kinshasa qui tient à retrouver sa place au soleil après un léger passage à vide( NDLR ce club qui a fêté le 6 juin dernier ses 50 ans d’existence, détient le record des titres tant local que national en matière de basket-ball ), a déversé toute sa colère sur la jeune formation d’Okapi de Boma, dans la province du Bas-Congo. Score sans appel de 108-43.

Chez les dames, l’Hirondelle de Bukavu (Sud-Kivu) a perdu de justesse face à Hatari de Matadi (Bas-Congo) 40-42. Dans l’après-midi deux matches étaient à l’affiche : J&A/Kin- Maendeleo de Bukavu ( M ) : INSS- V. Club ( D )

Cette 27è Coupe du Congo réunie au total 20 équipes en provenance de Kinshasa, Katanga, Nord-Kivu, Sud-Kivu, Province-Orientale et Bas-Congo. Ces équipes sont réparties en deux poules A et B aussi bien chez les dames que chez les messieurs. Nous y reviendrons en détails dans notre édition de demain.

* Suite du Calendrier ce Lundi 23 août

Au Terrain ISTA Ndolo

8h00 : Arc-En-Ciel-Lumière/Matadi ( D ) : 10h00 : INSS ( Kin)-Hirondelle/Bukavu ( N/Kivu ) ( D ) : 11h00 : Onatra/Kin- Relax/Goma ( M) :

Au stadium des Martyrs

9h00 : Radi/Kat- Hatari/Kin ( D ) : 10h00 : DCMP/Kat-Mt Carmel/Goma ( D ) : 15h00 : Mazembe/Kat-J&A/Kin ( M ) : 16h00 : Maendeleo- Onatra/Matadi ( M ) 18h00 : Lupopo/Kat- %aison des Jeunes/Kat ( M ) :

SENEGAL : RÉCEPTION A LA PRÉSIDENCE DE LA RÉPUBLIQUE : Un pactole de 165 millions de FCfa aux « Lionnes » et « Lions »

Les « Lionnes » et « Lions » du basket ont reçu 2 millions de FCfa chacun, en plus de leur encadrement de la part du président de la République, Me Abdoulaye Wade. En plus de cela, les Lionnes ont aussi perçu leurs arriérés de primes de la demi-finale et finale du championnat d’Afrique de Madagascar d’une valeur de 5,90 millions FCfa. Le tout pour une enveloppe de 165 millions de nos francs. C’était au cours de leur réception, samedi dernier, par le chef de l’Etat pour leurs efforts sur le basket.

Les équipes nationales féminine et masculine étaient à la Présidence de la République, samedi dernier, où elles étaient reçues par le chef de l’Etat, Me Abdoualye Wade. C’était en présence des dirigeants du basket sous la houlette de Baba Tandian, président de la Fédération sénégalaise, du ministre des Sports, mais aussi des présidents du Sénat et de l’Assemblée nationale.

Le président de la République a dit toute sa joie et voudrait que l’exploit qui a été fait lors de l’Afrobasket à Madagascar puisse être réédité par les filles de Moustapha Gaye, au Mondial prochain. Car, selon Me Abdoulaye Wade, la coupe d’Afrique remportée est déjà une grande victoire parmi les équipes de 53 Etats. « Je suis confiant parce que les Lionnes ont montré qu’elles avaient encore beaucoup de potentiel comme ces lutteurs qui ont toujours des réserves qui n’arrivent qu’au dernier moment », soutient Me Wade. Le chef de l’Etat a salué les efforts consentis par Baba Tandian, président de la fédération, pour le sport. « On a besoin d’un homme comme lui dans un pays. Il ne faut pas laisser le sport aux sportifs ou au gouvernement. Entre les deux, il y a le citoyen », relève le président Wade félicitant Baba Tandian et l’encourageant puisqu’il « met sa volonté, son énergie et ses moyens ». Il a aussi rendu un vibrant hommage aux anciennes gloires qui restent Lionnes pour toutes leurs victoires enregistrées dans le passé.

« C’est la nation à travers le président qui vous remet le drapeau pour que vous le teniez toujours très haut et plus haut que les autres drapeaux. Je vous fais confiance, j’ai le sentiment de n’avoir pas fait assez pour vous. Mais croyez que vous êtes dans mon cœur », déclare Me Wade. Le chef de l’Etat a aussi félicité les Lions qui ont remporté, la semaine dernière, le tournoi de la zone 2 de haute lutte. Une situation qui le conforte puisqu’ils ont assuré brillamment leur qualification pour la prochaine coupe d’Afrique des nations, prévue en 2011 en Côte d’Ivoire. « Je suis convaincu que vous suivrez la voie des Lionnes- d’ailleurs, dans la forêt, c’est comme ça que ça se passe », laisse-t-il entendre.

Auparavant, le président de la Fédération sénégalaise de basket ball, Baba Tandian, a, lui, évoqué tous ses projets en chantier au niveau de la discipline. Faisant l’apologie de l’histoire du basket sénégalais en Afrique et dans le monde, il pense que c’est parti pour repositionner le basket sénégalais.

L’ancien international de basket a encore attiré l’attention du chef de l’Etat sur la non-conformité aux normes internationales du stadium Marius Ndiaye, soulignant que les infrastructures constituent l’épineuse équation pour une discipline qui a toujours permis le Sénégal de rêver.


Cheikh M. COLY

22 août 2010

CÔTE DE IVOIRE : Tournoi de Lyon : Côte d'ivoire vs France, un match historique


La Côte d'Ivoire entame ce dimanche la dernière étape de sa préparation pour le Mondial 2010 (du 28 aout au 12 septembre 2010 en Turquie) avec le Tournoi de Lyon.

Son 1er adversaire sera la France dans un match historique qui sera diffusé sur Sport + à partir de 18h30 GMT.

Cette rencontre entre deux équipes qui vont s'affronter pour la 1ère fois en compétition officielle n'a en théorie que très peu d'intérêt sportif. La France est quand même 15ème au classement mondial FIBA tandis que la Côte d'Ivoire occupe la 41ème place. De plus, rappellons que la France a sèchement battu la Tunisie (3ème représentant africain au Mondial avec la Côte d'ivoire et l'Angola) dès son 1er match de préparation sur le score de 77 à 44.

Très logiquement, on peut se dire que la Côte d'ivoire va elle aussi se faire battre assez facilement par la France.

Cependant, il n'y a aucune logique dans le sport et un certain nombre de constats nous permettent de croire en la victoire de la Côte d'Ivoire :

- Les meilleurs joueurs français ne sont pas là
Tony Parker, Joachim Noah, Mickael Pietrus, Rodrigue Beaubois, Ronny Turiaf.. L'effectif théorique de la France est impressionant, seulement voilà, tous ces joueurs sont absents et ne joueront pas contre la Côte d'ivoire dimanche.

- Les meilleurs joueurs ivoiriens sont présents
Souleyman Diabaté (Roanne, Pro A, France), Philippe Pape Amagou (Roanne, Pro A, France), Lamizana Hervé (ancien prospect NBA, Sporting Beirut, Div A, Liban), Brice Assié (San Martin Corrientes, LNB, Argentine) et Mohamed Koné (Lagun Aro GBC, Liga ACB, Espagne), voici un potentiel cinq de départ qui ferait rêver plus d'un coach. Le version 2010 de l'équipe de Côte d'ivoire est sans nul doute l'une des plus talentueuses que le pays ait connu.

- La France n'est pas au mieux en ce moment
Après la victoire contre la Tunisie (77 - 44), les français ont perdu deux fois contre le Canada (58 à 69 et 63 à 85) et une fois contre les USA (55 à 86). Leur dernier match en date (ce vendredi à huis-clos) s'est soldé par une courte victoire contre le Brésil, 58 à 56.

- L'effet de surprise
La Côte d'ivoire n'ayant quasiment aucune référence au niveau mondial, les joueurs français pourraient bien être surpris par l'envie et l'agressivité des ivoiriens.

- La belle opposition de la Côte d'Ivoire face à l'Espagne
Après avoir battu l'Angleterre (82 à 61 mais sans ses joueurs NBA) et le Luxembourg (99 à 69), la Côte d'ivoire a perdu ses autres matchs de préparation (70 à 80 contre la Belgique, 60 à 64 contre la Tunisie, 59 à 70 puis 92 à 95 contre le Canada et 70 à 85 contre l'Espagne). Toutefois, le match contre l'Espagne au grand complet a laissé entrevoir de belles choses.

- Le facteur affectif et la détermination
Ce match est vraiment particulier pour les ivoiriens. Plusieurs d'entre eux évoluent ou ont évolué en France, Pape-Philipe et Solo Diabaté, pensionnaire de Roanne, vont quasiment jouer à domicile et Mo Koné est originaire de Lyon. Au delà de tout ça, il est important pour la Côte d'Ivoire de battre la France à quelques jours du Mondial afin de, comme le dit si bien Hervé Lamizana : "gagner un peu de respect".

Rendez-vous donc ce dimanche 22/08/2010 à 18h30 GMT à l'Astroballe ou sur Sport +


Par Pegnous

21 août 2010

RD CONGO : Coup d’envoi de la 27è Coupe du Congo ce samedi 21 août au Stadium des Martyrs

Comme souligné dans notre édition d’hier, la 27è Coupe du Congo de basket-ball va démarrer effectivement ce samedi 21 août dans la soirée au Stadium des Martyrs. Quant à la réunion technique, elle interviendra cet avant-midi.

Jusqu’hier, nous ne savions pas combien d’équipes sont déjà arrivées dans la capitale. Une autre préoccupation concerne la ville province de Kinshasa. Cette dernière va aligner combien d’équipes et lesquelles ? Cette question mérite d’être posée dans la mesure ou des équipes se posent des questions sur la représentativité de la ville. L’on sait toutefois que chez les dames, INSS sera présent en tant que champion de Kinshasa en titre et Arc- En-Ciel sera présent en sa qualité de club détenteur du trophée. Chez les messieurs, Onatra sera de la partie en tant que champion en titre. Quant au reste, le flou demeure. Qui vont représenter la ville province de Kinshasa ? Nous pensons que la réponse sera connue lors de la réunion technique.

SENEGAL : PRÉPARATION DU MONDIAL 2010 : La France et la Pologne au menu des « Lionnes »

L’équipe nationale féminine du Sénégal affrontera, jeudi prochain, celle de France en match amical dans le cadre de la préparation du mondial prévu en République Tchèque, du 23 septembre au 3 octobre. Le premier match de préparation des deux équipes aura lieu à Deauville au Pom’s (Pôle Omnisports) une salle inaugurée à la fin de l’année 2009, permettant outre la pratique du sport pour tous (scolaires, associations), l’organisation de compétitions nationales et internationales. Le coup d’envoi est fixé à 19h. Cette rencontre opposera les Bleues, vainqueurs de l’Euro 2009 au Sénégal, Championne d’Afrique en titre. Le lendemain, ce sera une nouvelle retrouvaille entre les deux équipes sur le même terrain. Puis le samedi 28 août, ce sera au tour de la Pologne de faire face au collectif sénégalais pour terminer. Donc, trois affiches qui permettront aux protégées de Moustapha Gaye de bien jauger leur niveau et leur qualité de jeu avant le Mondial. Mais, auparavant, les Sénégalaises se rendront en Espagne pour d’autres épreuves de préparation. Les Lionnes dvront quitter demain Dakar à destination de l’Hexagone pour l’ultime phase de préparation prévue en Europe avant d’entrer dans les joutes. Au niveau de la fédération sénégalaise, tout semble prêt d’après le patron du basket, Baba Tandian, qui disait prendre toutes les dispositions pour permettre aux filles de bénéficier de meilleures conditions de préparation. Donc, ce match contre les Bleues se jouera trois jours après leur débarquement en France. Le coach, Moustapha Gaye, a retenu les seize Lionnes qui effectueront le déplacement en France. Le groupe vient ainsi de boucler la préparation locale qui a duré plus d’un mois.

Le sélectionneur français a déjà annoncé les couleurs en attendant de recevoir le Sénégal. Pierre Vincent a gardé quinze éléments dont deux joueuses franco-sénégalaises en l’occurrence, Johanne Gomis (Arras) pour sa première sélection et Yacine Sène qui évolue à Mondeville. Le technicien français annonce même qu’il va récupérer la meilleure joueuse européenne de l’année 2009, Sandrine Gruda qui dispute actuellement la saison Wnba avec le Connecticut Sun. Pour rappel, les Bleues espoirs avaient battu les Lionnes d’entrée lors de la Francophonie, avant d’être éliminées par les Lionnes en demi-finales.


Cheikh Malick COLY
http://www.lesoleil.sn