13 février 2016

ISLE MAURICIAS - SUPER LEAGUE 2016 : Les Flippers tiennent leur rang

Les Mahebourg Flippers se maintiennent toujours dans la course au play-offs après leur victoire contre le Forest Side SC

Les Mahebourg Flippers, tenants du titre en Super League, ont fait respecter la hiérarchie au cours de la troisième journée de la manche retour. Les Mahébourgeois ont en effet pris le dessus sur une équipe du Forest Side SC qui leur a parfois donné du fil à retordre (82-67).
Les Flippers ont parfois eu affaire à une forte opposition pendant la rencontre. À voir les scores détaillés de chaque quart-temps, on comprend que les champions de Maurice ont eu chaud. Déjà, les Curepipiens n'étaient pas venus en victimes expiatoires. 15-15 au premier quart, suffisant pour que les Flippers appuient sur l'accélérateur une première fois. À la mi-temps, les Mahébourgeois mènent de trois points (35-32).
Un écart qui sera ramené à deux points au troisième quart, lorsque les joueurs de Forest Side feront eux aussi un forcing (18-17, 50-52). Mais voilà que dans la dernière période les Flippers retrouvent leurs automatismes. De l'autre côté, Forest Side laissait passer les occasion et s'effondrer (17-30). Ce qui offrait la victoire (82-67) aux protégés de Pascal Prayag, leur permettant ainsi de se maintenir dans la course aux play-offs.
Autre équipe à avoir fait parler sa suprématie : les Roche Bois Warriors. Les Port-Louisiens, surprenants depuis le coup d'envoi de la saison, se sont maintenus à la deuxième place du classement en venant à bout de l'EDB Cassis sur le score de 79-69. Les joueurs de Clency Pragassa n'ont que très rarement inquiété les Warriors en prenant cinq points d'avance dès le premier quart (21-16), puis 13 (40-27). De là, les choses n'évolueront pas forcément, les protégés de Désiré Numa se laissant porter par le score (62-50). En fin de partie, Cassis remontait un peu le retard accumulé, mais les dix points d'écart qui les séparaient des Warriors étaient un obstacle insurmontable.
Les Vuillemin Warriors se sont par contre offert un petit bol de confiance avant d'entamer leur première sortie en Republic Cup. Contre l'ASVP, décidément en bien mauvaise posture cette saison, les Beau-Bassinois ont un peu ramé, mais se sont montrés les plus réalistes sur la fin de la rencontre.
Un match qui parfois été déséquilibré, comme lors de la première tranche (23-8) en faveur de l'ASVP, ou en deuxième tranche (8-23) pour les Soldiers. Mais il a fallu attendre après la mi-temps pour que le match s'équilibre un peu plus (14-20, 45-51) pour les Vacoassiens, avant de voir leur avance fondre et perdre sur le fil du rasoir (13-22, 64-67).
Le Real, vice-champion en titre, a lui aussi fait parler la poudre face aux valeureux Hammers. Fidèles à leur style, les protégés de Neva Vadiveloo ont frappé fort d'entrée (23-4) et ont fait la course en tête pendant toute la rencontre. À la mi-temps, ils étaient déjà arrivés à 60 points, alors que les Hammers n'en avaient marqué que 17 !
Certes, le réveil des Nordistes surviendra en troisième période (25-21), mais l'avance était telle que le Real laissait venir. Finalement, c'est sur le score sévère et sans appel de 91-65 que la rencontre s'est achevée.
Scénario plus ou moins similaire entre BBRH-Hoop et les Malherbes Harlems au gymnase de Phoenix. Les Rose-Hilliennes, qui veulent conserver leur titre de championnes de Maurice, ont littéralement plombé leur adversaire 73-26.
Les prochaines rencontres se joueront la semaine prochaine, avec les joutes Vuillemin Soldiers/Roche Bois Warriors, EDB Cassis/Vikings, ASVP/Hammers et le choc de la manche retour Real/Flippers.

reunião -

aujourd’hui à 18h30
Tamponnaise BB - Aiglons espace basket
BC Dionysien - CS PortoisChamp-Fleuri

Classement : 1. Tamponnaise BB 4 pts, 2. CS Portois et BC Dionysien 3 , 4. Aiglons 2.

12 février 2016

TUNISIE - Play-off (5e journée)

Une USM conquérante !

Une USM conquérante !
 Victorieuse à Radès, l’USM a franchi un palier supérieur. Ça se complique pour l’ESR
Rien de changé en haut du classement après la 5e journée. C’est toujours l’ESS, qui a battu le SN sans problèmes, suivie du duo CA-USM. Ce duo a gagné en déplacement respectivement contre la JSMenazeh et l’ESRadès. Ce trio gagne du terrain par rapport à une ESR qui n’arrive pas à gagner chez elle face à ses adversaires directs. Trois matches joués contre le CA, l’ESS et avant-hier l’USM, et trois défaites aux conséquences lourdes.
L’ESR de Safouène Ferjani, dans un moment difficile, est désormais distancée de deux points par rapport au duo dauphin. Et a un point d’avance sur le SN qui préserve ses chances pour la 4e place qualificative au super play-off. Avec un classement pareil, on va vers un duel ESR-SN pour une place au super play-off.

Solide USM !
Le choc de la journée a opposé, à Radès, l’ESR à l’USM. Et franchement, on a vu du beau basket et un duel engagé avec une diversité tactique de part et d’autre. On a la preuve que notre championnat a progressé cette année avec des matches dignes d’un championnat fort. La raison en partie, à notre avis, revient à la qualité des joueurs étrangers recrutés. Avant-hier, Edje, par exemple, a été d’un grand apport dans la victoire des siens face à l’ESR. Robuste et très appliqué en défense, il a aidé l’USM à contenir le retour des Radésiens en fin de partie. Cette valeur élevée des joueurs étrangers, on la trouve aussi en Jones, l’autre Américain de l’USM, très adroit. A Radès, l’Américain Lee a sorti un grand match. Ce n’était pas suffisant pour empêcher l’USM de l’emporter. Un départ en trombe pour l’USM qui a pris un écart de 14 points, et par la suite l’ESR est revenue grâce à Rezig, décisif avec ses paniers à trois points et grâce au travail de Lee et de Kechrid. Ce fut par la suite un match équilibré avec un léger avantage pour les locaux. Safouène Ferjani et Monem Oune ont fait tourner leur effectifs, en misant sur les éléments frais. Dhifallah et Abassi, par exemple, n’ont pas été des cartes utilisées dans ce match. On a vu Abada, Maghrebi, Ilahi et Lee essayer de jouer en vitesse vers la fin mais en insistant sur les tirs à trois points. Ça n’a pas marché, pour une simple raison, c’est que la défense homme à homme avec beaucoup d’aide a bloqué les Radésiens. Pressés, fragiles mentalement et ayant du mal à gérer leur fin de match, les joueurs de l’ESR ont trouvé face à eux une USM qui a fléchi au début du match avant de se rattraper. Grande présence mentale, rôle décisif de Hosni Saïed, auteur de deux tirs à 3 points, l’USM a compté aussi sur Edje, lucide et bien en vue sur les lancers francs. Victoire méritée d’une USM qui affiche haut ses ambitions, alors que l’ESR a calé encore une fois devant son public. Rien de perdu, mais cette ESR n’est pas au top de sa forme.

Résultats
ESRadès-USMonastir    73-80
ESSahel-SNabeulien    77-65
JSMenazeh-CAfricain    59-64

Classement
    Pts
1) ESSahel    10
2) USMonastir    9
-) CAfricain    9
4) ESRadès    7
5) SNabeulien    6
6) JSMenazeh    5

11 février 2016

TUNISIE - Play-off (5e journée)

SR-USM : explication musclée!

ESR-USM : explication musclée!
 Les Radésiens tenteront de rejoindre l’USM au classement.
Au bout de 4 journées, un quatuor (les favoris d’ailleurs) a pris une avance sur les deux autres équipes du play-off, à savoir le SN et la JSM. Le SN reste quand même concerné pour la qualification au super play-off, mais il lui faudra de meilleurs résultats et surtout battre au moins l’un du quatuor détaché. L’ESS, leader en bonne forme, distance le duo accrocheur CA-USM d’un petit point, et l’ESR de deux points. Les choses sont plus ou moins équilibrées entre ce quatuor, avec un petit quelque chose de plus pour l’ESS. Mais ce qu’on a remarqué cette saison, c’est que le niveau est équivalent entre les quatre équipes. La preuve, elles ont toutes gagné et perdu entre elles. ESR-USM de cet après-midi est une explication musclée qui paraît équilibrée et où il est difficile de pronostiquer quoi que ce soit. L’ESR, qui a un peu déçu ses supporters en ce début du play-off avec deux défaites, est dans l’obligation de réagir au plus vite pour se rapprocher du leader étoilé et pour rejoindre l’USM au classement. Ce n’est pas une question de qualification au super play-off seulement, mais aussi de classement (les mieux classés auront l’avantage du terrain au super play-off). Les équipiers de Amine Maghrebi jouent pour gagner et pour améliorer leur approche du jeu. Jusqu’à maintenant, l’ESR n’arrive pas à bien gérer la richesse de son effectif et les solutions possibles. Lee, Rezig, Maghrebi, Kechrid, Abassi et Abada vont se mesurer à une USM bien sur ses jambes et qui n’a pas caché ses ambitions pour cette saison.
L’équipe joue bien et n’a plus le complexe d’infériorité face aux favoris. Dhifallah, Jaâfar, Laghnej et Trimech, entre autres, miseront sur leur défense d’abord pour bloquer les pointeurs de Radès. Un match à gros enjeu. Pendant ce temps, le CA sera largement favori devant la JS Menazah qui n’a gagné aucun match.
Mario Palma, l’entraîneur portugais du CA, est en train de changer son équipe au niveau du jeu et des atouts offensifs. Il peut compter surtout sur l’apport de Kaïel, le meneur du jeu américain, qui s’impose aujourd’hui comme le leader de l’équipe.
A Sousse, l’ESS jouera pleinement son match contre le SN pour préserver son leadership sur le play-off. Les équipiers de Hamdi Braâ ont un fond de jeu de plus en plus collectif et efficace. L’apport de Woods, le nouveau ailier recruté, est certain. Le compartiment extérieur de l’Etoile se bonifie et se rapproche en qualité du compartiment intérieur où Selimène, Braâ et Ben Romdhane demeurent l’atout majeur de l’équipe.
Cette journée ne sera pas décisive certainement, mais elle peut marquer la rupture du quatuor ESS-CA-USM-ESR par rapport au SN.

Le programme
Ariana
17h00 : JS Menazah-CAfricain
Radès
16h00 : ES Radès-US Monastir
Hammam-Sousse
16h00 : ES Sahel-S.Nabeulien
Auteur : R.E.H

ISLE MAURICE - Republic Cup, deux demi-finalistes déjà connus





Le tirage au sort de la Republic Cup de basket-ball s’est tenu la semaine dernière au gymnase de Phœnix. Un exercice qui a permis de dégager dès le départ deux demi-finalistes en masculin et un finaliste en féminin. Et tout cela, sans même qu’un match n’ait été disputé. Comment doit-on voir cette situation ?
« Les équipes ne se sont pas inscrites », explique Hedley Han, président de la Fédération mauricienne de basket-ball (FMBB). Ce qui, dans la pratique, donne lieu à des demi-finalistes connus dès le tirage au sort. Il faut savoir que seulement neuf équipes ont répondu à l’appel des organisateurs.
De ce fait, les Mahebourg Flippers, vainqueurs de la Super League l’année dernière, et les Malherbes Harlems se retrouvent en demi-finale. Les autres équipes inscrites chez les messieurs sont l’École de Basket de Cassis (EDB Cassis), le Real de Port-Louis, les Roche-Bois Warriors et les Vuillemin Soldiers.
Les premiers matches se joueront dès le 28 février. En lever de rideau, on assistera à l’unique rencontre féminine entre l’USBBRH et son éternel rival, BBRH-Hoop, à partir de 14h30 au gymnase de Phœnix. Suivront ensuite le match 100% port-louisien entre l'EDB Cassis et les Roche-Bois Warriors (16h30), et Vuillemin Soldiers qui tentera de prendre le dessus sur le Real (18h30).
Les demi-finales masculines sont prévues le 6 mars. Les Mahebourg Flippers affronteront le vainqueur de la rencontre EDB Cassis/Roche-Bois Warriors. Les Malherbes Harlems, eux, croiseront le fer avec l'équipe qui aura remporté la joute Vuillemin Soldiers/Real. La finale, quant à elle, est prévue le 15 mars prochain.

Jean-Marie Bhugeerathee et Pascal Desveaux régularisés
L'entraîneur de l'USBBRH, Jean-Marie Bhugeerathee, et le joueur des Hammers Pascal Desveaux ont récupéré leurs licences respectives et pourront donc reprendre leurs activités au sein de leurs clubs respectifs. Ces derniers avaient été privés de leur licence pour avoir entamé des actions contre la FMBB. Bhugeerathee avait vivement critiqué l'ancien président Philippe Lee Kam Chung en 2014, lorsque ce dernier avait refusé d'aider l'USBBRH à la Coupe des Club Champions de l'océan Indien aux Seychelles. Quant à Pascal Desveaux, il nous revient qu'il avait juré un affidavit en cour pour contester la mise à pied de deux membres de la FMBB.

10 février 2016

RD CONGO : Kauka tombe face à Terreur 53-78 hier à la Liprobakin




0 41
Décidément chez les messieurs, les journées passent et se ressemblent pour l’équipe de Kauka qui a du mal à retrouver ses marques d’antan. Hier au championnat de la Ligue Provinciale de Basket-ball de Kinshasa ‘’Liprobakin’’ au stadium Ymca à Matonge, les gars de Kauka sont tombés face à Terreur 53-78.
En deuxième match toujours chez les messieurs, l’équipe d’Onatra n’a pas fait de quartier face à l’équipe d’Ista Plus Qu’Un Club qui bat de l’aile. Score du match 95-52.
A suivre ce mercredi 10 février 2016
14h15 : New Generation-M. Liberté (M) :
15h45 : un match à programmer.
(Antoine Bolia)

08 février 2016

TUNISIE - Huitièmes de finale de la coupe de Tunisie

Les ténors passent…

 Un tour tranquille, hormis le revers essuyé par le SSK contre la GST.
Si on met de côté la performance de la GSTunis, club divisionnaire, qui a surpris le SSKasserine, club de la Nationale A, on peut dire que ce fut un tour calme et sans surprise. Le CA de Mario Palma a dominé le SGabésien, de même pour l’ESS face à la courageuse équipe de l’AMSports, et l’USM qui a pris le dessus facilement et en déplacement à Grombalia contre la DSG. Le match le plus «équilibré» de ce tour, et bien sûr le choc  du tour, a opposé l’ESGoulettoise à l’ESRadès, un classique du basket tunisien qui a tourné en faveur d’une ESRadès qui a dû s’investir à fond pour venir à bout d’une courageuse ESG. Quant au SN, il n’a pas peiné pour se qualifier au prochain tour contre une JSK qui a perdu beaucoup de ses moyens ces dernières années.
Nous avons donc 8 équipes qualifiées logiquement qui vont jouer leurs chances dans ce qui reste de cette compétition. Le CA, l’ASH, l’ESS, l’ASCBizerte, l’ESR, le SN, l’USM et la GST passent sans bavures aux quarts. Ça promet énormément !



Résultats
CA-SGabésien    88-49
ASH-BBCKHelal    100-59
ESS-ASMSports    92-56
ESG-ESRadès    78-84
SN-JSKairouan    77-61
DSG-USMonastir    82-101
GST-SSKasserine    64-60

REUNION - Sifflet coupé

Déjà seul au sifflet la semaine dernière lors du match féminin TBB-BCD, Michel M’Pota a décidé hier de jeter l’éponge. (Photo : JCF)
Michel M’Pota, excédé alors qu’il était seul pour arbitrer hier Saint-Paul - Tamponnaise, a décidé de quitter la rencontre en début de deuxième mi-temps, laissant le match en suspens.
basket-ball : bcsp1 - tbb
On jouait depuis 2’16 dans la seconde période. Saint-Paul, pas dans un grand soir, menait d’un point (38-37). La Tamponnaise menait bien sa barque avec ses jeunes et sa recrue Nadyr Bouguern, arrivé seulement lundi. Après un court passage d’une minute trente en première période et déjà deux fautes, il avait fait sa rentrée sur le parquet pour la deuxième mi-temps.
Avant le coup de théâtre. Inédit de mémoire des joueurs, entraîneurs et même public hier au bord du terrain. Si Nadyr Bouguern n’aura pas eu le temps de montrer grand chose ni de prendre ses marques, il gardera en souvenir une scène inédite pour sa première à la Réunion. Le départ de l’arbitre, Michel M’Pota, en plein match. Et l’arrêt de la rencontre. Seul au sifflet de cette rencontre importante dans la course à la quatrième place - Fred Lauret, désigné pour constituer le binôme en noir n’a pas fait le déplacement -, Michel M’Pota s’était déjà retrouvé dans cette situation délicate les deux dernières semaines.
Samedi dernier, pour la rencontre féminine de Poule des as entre la Tamponnaise et le BCD, il était déjà seul pour arbitrer alors que Loïc Lebon s’était signalé par son absence. Hier, l’homme en noir a donc choisi les actes plus que la parole, alors qu’il a maintes fois exprimé sa désolation devant cette situation. Après quelques piques assez habituelles en première période avec le Tamponnais Romuald Tami-Tabeth notamment, c’est une remarque du coach saint-paulois Guillaume Dhaussy qui a allumé une mèche bien écourtée.
triste image du basket
"Je ne me sens pas capable de tenir le match tout seul, je préfère vous laisser vous amuser tout seul", a lancé en substance Michel M’Pota, laissant les joueurs médusés. Il prenait alors son sac, posait son sifflet, et prenait la direction de la sortie. À ses trousses pour le raisonner, Léonard Chalopin, président du BC Saint-Paul, qui officiait hier à la table de marque, ne parvenait pas à le faire revenir. Après cinq minutes d’atermoiements et alors que quelques joueurs s’entretenaient au shoot, la décision était prise de mettre fin aux débats.
Les deux capitaines notifiaient le constat du départ de l’arbitre dans les mêmes termes. Avec là, une question commune à tout le monde : que va t-il se passer pour la suite de ce match. Sera t-il rejoué intégralement, en partie, ou pas du tout ? La réponse devrait arriver demain.
Sans lever un sentiment de gâchis dans ce basket réunionnais où les polémiques se multiplient pour confiner au grotesque, comme dans le cas du championnat féminin (voir par ailleurs). "Ce n’est pas top pour l’image du basket local, concluait Léonard Chalopin. Je ne sais pas dans quel direction tout le monde veut aller". Pour l’instant, le GPS indique une impasse, avec un mur au bout.
Hervé Brelay

RD CONGO - Terreur terrorise Delta 90-61 à la Liprobakin

Deux matches chez les messieurs comptant pour le championnat de la Ligue Provinciale de basket-ball de Kinshasa’’Liprobakin’’avaient retenu l’attention des amoureux de la balle au panier, le samedi 6 février au stadium Ymca à Matonge.
En effet, le clou de la soirée a vu l’équipe de Terreur se balader face à celle de Delta 90-61 et en lever de rideau, l’équipe de Marché de Liberté a pris le dessus face à celle de Centre Supérieur Militaire ‘’CSM’’ 61-54.
Autres résultats enregistrés le week-end :
Le vendredi 5 février 2016
Arc-en-Ciel-Yellow Stars (D) : 111-39
Samedi 06 février 2016
14h15 : M. Liberté-CSm (M) :
15h45 : Terreur-Delta (M) :
  1. B : Les matches prévus hier dimanche 07 février 2016 sont reportés pour ce lundi 8 février
14h15: J&A-New Generation (M) :
15h45: DCMP/K-Biso na Biso (M) :
(Antoine Bolia)