31 janvier 2011

CAMEROUN : OBBC - Résultats des deux premières journées.


Condor , Far Compet et Injs de yaoundé déjà en pôle position, Beac de yaoundé sombre, Phoenix de Douala fait du sur place.

Résultats Samedi 29/01/2011

PHOENIX DOUALA # BEAC YAOUNDE (70-65)
CONDOR DE YAOUNDE # MONTAGNES DE L'OUEST (82-50)
INJS DE YAOUNDE # VOLCANIC WARRIORS BUEA (74-50)
FAR COMPETE # PHOENIX EBOLOWA (87-57)

Résultats Dimanche 30/01/2011

VOLCANIC WARRIORS BC BUEA # MONTAGNES DE L'OUEST BBC (73-79)
FAR COMPET# BUEA BASKET-BALL CLUB (40-73)
CONDOR DE YAOUNDE # PHOENIX DE DOUALA (69-49)
INJS DE YAOUNDE # PHOENIX D’EBOLOWA (75-51)

Classement
Equipes MJ MG MP FF PP PC AV PT

1 FAR COMPET YDE 2 2 0 0 160 97 1.649 4
2 CONDOR DE YDE 2 2 0 0 151 99 1.525 4
3 INJS DE YDE 2 2 0 0 149 101 1.475
4 PHOENIX DLA 2 1 1 0 119 134 0.888 3
5 MONTAGNES DE L'OUEST 2 1 1 0 129 155 0.832 3
6 BEAC DE YDE 2 0 0 0 138 149 0.926 2
7 PHOENIX D'EBOLOWA 2 0 0 0 108 162 0.666 2
8 VOLCANIC WARRIORS BUEA 2 0 0 0 90 147 0.612 2

SENEGAL : 6e TOUR NATIONAL MASCULIN ( DOUANE-DUC : 55-58) - Le Duc confirme sa montée en puissance


La rencontre-phare du 6e tour du championnat du national 1 qui a opposé l’As Douanes et le Duc, a tenu ses promesses, samedi 29 janvier au stadium Marius Ndiaye. La victoire est allée aux champions en titre (Duc) qui se sont imposé sur la marque de (55-48). Cette victoire obtenue à l’arrachée confirme la montée en puissance des universitaires après leurs trois premières sorties soldées par autant de défaites.

Des regrets, le coach de la Douane, Cheikh Sarr et ses joueurs doivent bien en avoir après le coup de de gong final consacrant la victoire du Dakar université club. Les Gabelous avaient, en effet, fait plus que jeu égal devant leur adversaire en enlevant le premier quart temps (10-9) et en accédant à la pause sur un score de parité (22-22).
Le jeu, du reste très équilibré, allait toutefois, laisser la place à un festival de maladresse qui allait être profitable aux Etudiants (25-29. 5e).
La défense homme- à-homme mise en place par le coach gabelou va ainsi se révéler payant, car elle contraint les Etudiants à tenter des tirs au loin.
Mais, si les Gabelous sont arrivés à remonter au score (33-32) et à sceller le troisième quart temps avec une avance de deux points (41-38), ils ne tardent pas à retomber dans leur travers dans le dernier quart temps très disputé.

Fébriles et maladroits sous le cerceau, les Gabelous déjouent et permettent à l’équipe du Duc de recoller au score (46-46. 5e). La Douanes vont cependant trouver le moyen de se détacher à nouveau grâce à l’adresse de son meneur Babacar Sarr (54-55.8e).

Pas pour longtemps puisque les Etudiants vont effectuer une énième jonction à 36 secondes de la fin (56-56 à 36). Mieux, les hommes de Sir Parfait Adjivon, vont apporter la dernière estocade grâce aux deux lancer- francs conclus par son meneur Younoussa Maïga portant le score final à (55-58).

Le Dakar Université club venait ainsi de confirmer sa montée en puissance près avoir signé leur premier succès de la saison lors de la 5e journée.

Résultats

Sibac- Jaraaf : (60-65)
Asfa-Hbc : (61-64)
Ugb-Bopp:(68-54)
Rail- Gorée: (58-61)
JA-Slbc: (71-61)

SENEGAL : 5e TOUR NATIONAL 1 FEMININ (JARAAF-DUC : 63-65) - Les Duchesses remportent le duel des leaders

Le Dakar université club a amorcé le virage de la première phase du championnat avec bonheur en remportant le duel qui l’a opposé hier, dimanche 30 janvier au stadium Marius Ndiaye, au Jaraaf de Dakar. A l’issue du temps réglementaire, bouclé sur un score de parité (50-50), il a fallu recourir à deux prolongations (56-56) pour voir les Duchesses s’imposer sur le fil (63-65). Ce qui leur permet de conserver encore la tête du classement de la poule B.

Le Dakar université club a bouclé, hier, dimanche 30 janvier, la première phase du championnat avec une éclatante victoire contre le Jaraaf, son dauphin dans la poule B. Dans cette rencontre-phare du 5e Tour féminin, les Etudiantes ont littéralement arraché la victoire à leur grandes rivales « Vert et blanc ». C’était à l’issue d’une rencontre à la fois équilibré et indécise d’un bout à l’autre. Dans le sillage de Ndéye Ndago Paye, le Jaraaf était pourtant dans le bon tempo en enlevant d’une courte tête le premier quart temps (9-11) et e corsant l’addition à la pause (25-18).
Mais devant un secteur intérieur assez défaillant, le Jaraaf baisse la garde devant le performant jeu extérieur impulsé par Fatoumata Diango.
Les protégées de Maguette Diop profitent ensuite du laxisme des « Vert et Blancs » pour résorber une bonne partie de leur retard (30-24. 5e et (34-30.9). Mieux, le réveil de Fatoumata Diango sur les tirs primés, donne des ailes au Duc et lui permet de virer à la tête à la fin du 3e quart temps (35-36).

Le dernier quart temps, installe un chassé croisé interminable. Les Duchesses, qui ont semblé filer tout droit vers la victoire (40-48.6e), seront ainsi rejointes à une minute de la fin du temps réglementaire, suite aux tirs primés réussis par Bintou Thiam et Adjia Bâ (47-50.9e).

Leur coéquipière Ndago Paye se charge de rétablir la parité à la fin du temps réglementaire avec ses deux lancers francs réussis (50-50). Dans le temps additionnel, le suspense est à son paroxysme. Au tir primé de la meneuse Khady Mbaye, répondait celui Fatou Bintou Thiam du Jaraaf. Le score de parité qui a sanctionné la première prolongation (56-56) va aboutir à une autre prolongation dont le Jaraaf ne sortira pas cette fois indemne. Les partenaires de Fatoumata Diango vont profiter de la sortie de l’internationale Ndago Paye pour cinq fautes et surtout de la maladresse criarde des pivots du Jaraaf pour virer en tête et s’imposer sur le fil (63-65).

Les Duchesses s’assuraient ainsi de la première place de la poule B devant le Jarraaf et le Sibac. Dans la poule A, Saint Louis basket club mène lui toujours le bal à l’issue de la manche aller du championnat.

Résultats
Poule A

JA- Ziguinchor Bc: (71-61)
Saltigué-Ugb (42-52)
Slbc-Bopp (58-36)
Uso- Rail (64-52)

ALGERIE : CHAMPIONNAT DE SUPERDIVISION (21e JOURNÉE) - Pas de changement notable

Aucun changement n’a été apporté au classement général à l’issue de la 21e journée du Championnat de superdivision de basketball, caractérisée par le non-déroulement de la principale affiche de la journée devant mettre aux prises à Staouéli, le NBS au CRB Dar El-Beida, en raison du décès du père de Hakim Meddour, entraîneur du CRB Dar-El-Beida.
Ce report a permis donc au duo de tête, le GS Pétroliers et le WA Boufarik d’accentuer leur avance et de se mettre hors de portée de leurs poursuivants. Le GSP et le WAB qui ont ouvert vendredi cette 21e journée (la 19e en réalité) ont battu leurs adversaires respectifs mais avec des écarts différents. Les Pétroliers fidèles à leur tradition ont dépassé la centaine de points face à l’IRBB Arréridj (105-70), alors que les Widadis n’ont battu l’USM Alger que par (70-60). Les autres matches disputés samedi, ont vu les équipes du haut du tableau l’emporter en toute logique. C’est le cas du TBB Blida face à l’OM Bel-Abbès (68- 57), une victoire qui lui permet de s’emparer provisoirement de la 3e place. Le CSM Constantine n’a pas perdu l’occasion de battre l’USMM Hadjout par un écart de 20 points (76-56) et prendre la 4e place qu’elle occupait conjointement avec le CRBDB. Ce dernier qui compte deux matches en moins (CSMC – NBS) se retrouve provisoirement à la 7e place. Ce sont le CSM Constantine et l’O Batna vainqueur à l’extérieur qui occupent les 5e et 6e places en attendant la mise à jour définitive du calendrier. L’ABS Skikda s’est payée le luxe d’infliger une correction à la formation du NA Hussein-Dey battue par un écart de 24 points (84- 60), tout comme l’AU Annaba qui enfonce davantage l’ASPTT Alger à Staouéli (72-45. Un score qui se passe de tout commentaire.
M. A.

Résultats
GS Pétroliers – IRBB Arréridj 105-70
WA Boufarik – USM Alger 70-60
CRB Témouchent – O. Batna 57-64
ASPTT Alger – AU Annaba 45-72
AB Skikda – NA Hussein-Dey 84-60
TBB Blida – OM Bel-Abbès 68-57
CSM Constantine – USMM Hadjout 76-56
NB Staouéli – CRB Dar-El- Beida (reporté)

30 janvier 2011

FIBA - AFRIQUE : Alphonse Bilé : "La FIBA Afrique a honte des dernières places des sélections africaines"

Le secrétaire général de la FIBA Afrique, Alphonse Bilé, s’est insurgé contre les dernières places occupées par les sélections africaines lors des compétitions internationales.



Les sélections nationales africaines de basketball sont abonnées aux dernières places lors des compétitions internationales. La dernière en date a été observée aux derniers championnats du monde de basket féminin qui ont eu lieu en septembre 2010 en République tchèque où le Mali et le Sénégal ont respectivement terminé avant-dernier et dernier du tournoi. Cette situation n’est pas faite pour plaire à la FIBA Afrique qui la expressément fait savoir par la voix de son secrétaire général de la FIBA Afrique, Alphonse Bilé : "Je peux vous assurer que la FIBA Afrique a honte de voir qu'à la fin de chaque compétition internationale, ce sont les représentants africains qui occupent les dernières places". Pour Alphonse Bilé, cette contre performance est imputable à un problème d’organisation et non de talent. Du moment où, poursuit l’Ivoirien, les joueurs de certains pays africains évoluent dans les mêmes championnats que ceux des pays locataires du haut du tableau. Pour combler donc le gap entre ces pays vainqueurs des compétitions internationales et ceux du continent, le nouveau président de la FIBA Afrique, le Congolais Esséké Massouba, entend faire de la structuration des Fédérations nationales et la formation des cadres son cheval de bataille.

CAMEROUN : OBBC - Résultats de la première journée

Phoenix de douala créée la sensation en s’imposant face à la beac de yaoundé, condor de yde évite le piège des Montagnes de l’OUest

Résultats Samedi 29/01/2011


PHOENIX DOUALA # BEAC YAOUNDE (65-70)



CONDOR DE YAOUNDE # MONTAGNES DE L'OUEST (82-50)



INJS DE YAOUNDE # VOLCANIC WARRIORS BUEA (74-50)



FAR COMPETE # PHOENIX EBOLOWA ?

Rencontres de Dimanche 30/01/2011

Lieu : Palais Polyvalent des Sports (Terrains Extérieurs)
08H - 10H : VOLCANIC WARRIORS BC BUEA # MONTAGNES DE L'OUEST BBC
10H - 12H : FAR COMPET# BUEA BASKET-BALL CLUB
12H - 14H : CONDOR DE YAOUNDE # PHOENIX DE DOUALA
14H - 16H : INJS DE YAOUNDE # PHOENIX D’EBOLOWA

29 janvier 2011

CONGO - BRAZAVILLE : Ligue de Brazzaville: La saison s’ouvre le 30 janvier


Le championnat national congolais de basketball s’ouvre le 30 janvier 2011 pour toutes les catégories. Un début de saison qui permettra également à la ligue de basket de Brazzaville de récompenser les vainqueurs de la saison écoulée.

En match d'ouverture, l'Étoile du Congo en découdra avec les Diables noirs dans la catégorie des cadets. La deuxième rencontre de la journée mettra aux prises, chez les juniors messieurs, l'Avenir du rail (AVR) et l'équipe des Diables noirs.

L'après-midi, les dames d'Interclub joueront contre celles des Diables noirs en seniors, puis le Club athlétique Renaissance aiglon (Cara) affrontera la même équipe des Diables noirs chez les messieurs.

REUNION : Saint-Paul peut voir loin

Il aura donc fallu deux matches quasiment entiers pour que Saint-Paul batte le BCD. Le premier lui avait donné un avantage de 2 points, mais, suite à une irrégularité, il avait été donné à rejouer. Le deuxième, donc, a carrément donné un avantage de +14, sans que cela, cette fois, ne souffre d’aucune contestation possible. Hier soir, Saint-Paul a surtout montré que, en moins d’un an, le chemin parcouru est immense. Cette équipe toute à sa joie, l’an passé, d’avoir atteint les play-offs avant de se faire sortir facilement par le… BCD en demi-finales est désormais en train de s’installer dans les hauteurs du classement de cette première phase, cette fois mise à jour. Les Rouges avaient recommencé le basket une semaine plus tôt que leurs adversaires d’hier, et cela a apparemment porté ses fruits. Accrochant le BCD lors des deux premiers quart-temps (22-23, puis 23-24), ils ont pris le large en deuxième période, sur le physique. Et surtout une réussite lointaine des plus intéressantes, quand le BCD flanchait dans un domaine qui lui avait pourtant réussi en première mi-temps. Les deux derniers quart-temps étaient donc à l’avantage des locaux (18-12 et 23-16), qui ont tenu le coup quand la tension s’est mise à monter. L’autre enseignement de la soirée est tout aussi intéressant : avec une faute technique en première période, une disqualifiante (en même temps qu’une autre contre le BCD) et quelques gestes d’humeur, Saint-Paul a l’énervement facile. Il y a encore des choses à améliorer : tout ne peut être - déjà - parfait.

Loïc Chaux

MAROC : Le WAC et le RCA en danger

Fès pour jouer face au MASalors que le RCA rencontre le leader l'ASS, qui reste intraitable à domicile.

L'ASE effectue un périlleux déplacement à Al Hoceima et risque de se retrouver seul à la dernière place. Le Sport Plaza reçoit le FUS, en regain de forme. Le RSB joue à Tanger. Le leader, l'ASS, toujours sans aucune défaite, compte un match en retard face au S.P. Il rencontre le RCA.

Pour garder la tête du classement, le leader se doit de gagner cette rencontre. L'ASS dispose de tous les atouts pour réaliser la victoire. La saison passée, le club slaoui avait battu le RCA, à Salé, sur le score de 76 points à 61. Le match retour est revenu à l'ASS sur le score de 87 points à 90. Le RCA a remanié une grande partie de son effectif avec le départ de joueurs clés.

Le WAC est deuxième au classement général, à égalité de points avec le RCA et le CRA. Les 144 points contre 48 passés à l'IRT font bénéficier le Wydad d'un point average largement supérieur aux deux autres équi¬pes. Les Wydadis se déplacent chez le MAS. ce dernier n'a plus le mordant des saisons passées. Le départ de son meneur de jeu et N° 2 a quelque peu affecté le rendement de l'effectif. L'instabilité dans l'encadrement technique n'a pas arrangé les choses. L'issue de cette rencontre reste incertaine puisque le MAS évolue à domicile. Le WAC peut cependant tiré son épingle du jeu, lui qui vient de renforcer sa formation. Le Sport Plaza reçoit le FUS, dans la seule rencontre de première division disputée à Casablanca aujourd'hui, la saison passée les Rbatis avaient gagné les Casablancais chez eux, sur le score de 75 points à 77. Le match retour est revenu au FUS sur le score de 84 points à 71. Le Fath de Rabat avait très bien démarré le championnat avec trois victoires successives aux dépens de l'IRT, le RSB à Berkane et l'ASE, avant de sombrer à domicile face au RCA et chez le WAC. En suite, il a battu le CRA à Rabat, perdu face au MAS à Fès et face à l'ASS à domicile.

l'IRT a l'occasion de doubler l'ASE s'il arrive à battre le RSB aujourd'hui. Ce dernier, revenu cette saison en première division, honore très bien l'Oriental, comme à son accoutumée. Il est sixième au classement général à une journée de la fin de la phase aller du championnat. Cela peut changer au terme de cette dernière journée aller puisque ses poursuivants immédiats, le MAS et le S.P, jouent à domicile.
L'ASE effectue un long et périlleux déplacement chez le CRA. Ce dernier maintient la cadence et rivalise avec les gros bras du championnat puisqu'il est à un point du leader en compagnie du WAC et du RCA avec cinq victoires et trois défaites. Il peut créer la surprise et terminer la phase aller seul à la place du dauphin.

Développer la discipline
La promotion du basket-ball national a été au centre des réunions entre des responsables de la Fédération royale marocaine de basket-ball (FRMBB) et le vice-président de la Fédération française de basket-ball (FFBB), Jean Marc Janot, lors de la visite de ce dernier au Maroc. Cette visite s'inscrit dans le cadre de la coopération entre les fédérations marocaine et française. M. Janot s'est entretenu avec le président de la FRMBB, Mohamed Dinia, ainsi qu'avec les membres des commissions de la fédération, dont celle des sélec¬tions nationales.
Parmi les objectifs de la FRMBB figurent notamment l'augmentation du nombre des licenciés, la vulgarisation du basket-ball et la signature de conventions de partenariat avec les collectivités locales et la mise en place d'un programme d'en-traînement aux niveaux régional et national, la promotion du basket-ball féminin, ainsi que l'organisation de sessions de formation au profit des entraîneurs. Par ailleurs, le vice-président de la FFBB a assisté samedi à la rencontre qui a opposé le FUS à l'AS Salé (86-99) à Rabat, dans le cadre de la 8e journée du championnat national de première division de basket-ball.

Par El Mostapha Bouhafa | LE MATIN

28 janvier 2011

REUNION : Mise à jour tardive


R1M - Le BCD et Saint-Paul se mettent à jour ce soir : il vont - enfin - rattraper ce match du mois d’octobre !


Ce soir, nous jouons la… 6e journée du championnat de Régionale 1. Oui, celle du mois d’octobre, là, où Saint-Paul et le BCD avaient dû se séparer sur une réclamation posée par les visiteurs. Mené de deux points, Saint-Denis avait demandé un temps mort à huit secondes du buzzer (qui donne automatiquement la possession du milieu de terrain). La table de marque lui avait refusé, arguant que les Verts n’y avaient plus droit. La Ligue a jugé que si, et la réclamation s’est donc changée en “match à rejouer”. “Au lieu d’avoir huit secondes pour gagner, nous avons désormais quarante minutes. On préfère !” Georges Assassa sait en effet que gagner contre Saint-Paul arrangerait bien ses affaires : “A partir de maintenant, il faut faire un sans faute, espérer que le Tampon chute contre une autre équipe que nous, et que nous gagnions d’un écart conséquent (au moins +23, ndlr) contre eux en plus pour finir premiers de la saison régulière. Mathématiquement, c’est, jouable.” Sauf que Saint-Paul a une inconnue en moins : gagner tous ses matches, dont celui contre le Tampon d’un grand écart (au moins +21) et ils seront premiers. Une gageure dans tous les cas. “Mais je ne peux pas te dire autre chose, c’est évident qu’on joue la première place, cadre de toute façon Grégory Damon. Il y a quatre titres à récolter, nous en avons déjà un (le Trophée Coupe de France, ndlr), le président nous en a demandé au moins deux. Et il y a une qualification pour la CCOI au bout.”

Intensité accrue

Autant dire que, pour les deux, ce match en phase de reprise est crucial. Sont-ils prêts ? “Oui, répond Assassa. Les matches à enjeu, tous les joueurs aiment cela, les miens en particulier. On voit cela comme du rab’.” Sans blessé mais sans Ludovic Bitor (retenu en métropole pour raison personnelles), le BCD a préféré faire l’impasse sur les matches amicaux “pour qu’ils aient faim de Saint-Paul”. Ces derniers, justement, on recommencé le basket une semaine avant le BCD (le 3 janvier contre le 10). “Une semaine physique sans toucher le ballon, où les kilos pris pendant les fêtes ont vite été perdus.” Surtout, une intensité accrue pendant les entraînements, qui a d’ailleurs fendu l’arcade de Guillaume Salaün, absent ce soir. “Je ne veux pas utiliser le mot “tensions”, c’est trop fort, et ce n’est d’ailleurs pas le cas, pose tout de suite Grégory Damon. Mais disons que la concurrence augmente très fortement, avec un groupe qui va se réduire pour la fin du championnat. Mon travail est de leur faire comprendre et respecter cette idée. Mais attention, hein, à l’extérieur, on est toujours une bande de potes !” Qui ira faire la fête ce soir dans le cas où ses compteurs seraient remis à jour. De toutes les manières, il y aura une équipe qui grimacera un peu à 22h30…

Loïc Chaux

27 janvier 2011

CAMEROUN : LRL - Rencontres de la 8ième Journée

Tous au gymnase du Collège De La Salle pour les rencontres de la huitième journée dès 10h30. Qui sera la dauphine d’oilio bc entre Nobless Ladies et Lms chez les dames ?

Catégorie Seniors Dames
10H30 - NEWTEAM # FLUX ACADEMY
13H30 - LMS # NOBLESS LADIES

Catégories Seniors Messieurs
12H00 - THE SNIPERS # DEIDO BC
15H00 - FLUX ACADEMY # LYNX EYES
16H30 - NEWTEAM # FREE BASKET
18H00 - LMS # PHOENIX ESPOIRS

Arbitres Convoqués : Engueno, Agbenu, Ekwa, Mougnol, Moluh, Ewane, Seppo, Wangfang, Momo, Tsapgou, Doualla et Yomi.

Commissaire Technique : Michel LEMESSON

CONGO - BRAZAVILLE : Bientôt des compétitions à la ligue de Brazzaville

La saison sera lancée le 30 janvier au centre sportif de Makélékélé

En match d'ouverture, l'Étoile du Congo en découdra avec les Diables noirs dans la catégorie des cadets. La deuxième rencontre de la journée mettra aux prises, chez les juniors messieurs, l'Avenir du rail (AVR) et l'équipe des Diables noirs. L'après-midi, les dames d'Interclub joueront contre celles des Diables noirs en seniors puis le club athlétique Renaissance aiglon (Cara) affrontera la même équipe des Diables noirs chez les messieurs.

En marge du lancement de la compétition, la ligue de basket-ball de Brazzaville récompensera les équipes qui se sont distinguées au cours de la saison passée. Cara a remporté le championnat chez les seniors messieurs devant Patronage et Interclub. Chez les juniors, AVR, Diables noirs et Racing club olympique (RCO) ont figuré au podium. Chez les cadets, Étoile du Congo a dominé la compétition devant AVR et Basket-club de Massengo. Chez les dames, la dernière compétition avait vu la victoire d'Interclub au détriment d'Ewawa et des Diables noirs.
Le 17 janvier, la Fédération congolaise de basket-ball (Fécoket) est venue en aide à la ligue en lui fournissant du matériel, notamment des ballons de marque Molten, don de la Fiba-Afrique au Congo, et des panneaux de mini-basket.
Réceptionnant ce don, Fabrice Makaya Mateve a ensuite distribué le matériel aux équipes de sa structure, alors que la Fécoket s'est engagée à étendre cette politique à toutes les ligues en vue d'encourager les jeunes à la pratique du basket-ball.

James Golden Éloué
http://www.brazzaville-adiac.com

ALGERIE : NBS-CRBDB, le choc des outsiders

La 21e journée du Championnat de superdivision de basket-ball étalée sur deux jours (vendredi et samedi) sera dominée par le choc des outsiders qui opposera samedi à Staouéli, les locaux du NBS au CRB Dar El-Beïda.
Les hommes de Hakim Meddour battus mardi à domicile par le leader du championnat le GS Pétroliers, qui écrase de tout son poids la compétition, tâcheront de se racheter devant un adversaire de qualité, le NBS (3e) difficile à manœuvrer sur son terrain, mais qui a connu lui aussi l’amertume de la défaite à Batna (55-70), mardi dernier. Le NBS drivé par Braham Merouani ne semble pas disposé à céder du terrain sur les deux grosses cylindrées, le GSP et le WAB, en attendant le sprint final lors de la 2e phase du Championnat. Pétroliers et Widadis joueront ce vendredi sur du velours en accueillant respectivement des adversaires a priori faciles, à savoir : l’IRBB Arreridj et l’USM Alger.
M. A.

Start
Vendredi 28 janvier (15h)
• A Hydra (15h): GS Pétroliers – IRBB Arreridj
• A Boufarik (16h) : WA Boufarik – USM Alger
Samedi 29 janvier (14h)
• A Témouchent : CRB Témouchent – O. Batna
• A Staouéli : ASPTT Alger – AU Annaba
• A Skikda : AB Skikda – NA Hussein-Dey
• A Blida : TBB Blida – OM Bel-Abbès
• A Constantine : CSM Constantine – USMM Hadjout
• A Staoueli (16h) : NB Staouéli – CRB Dar El-Beida

Résultats de la 20e journée (mardi)
• NA Hussein-Dey – OM Bel-Abbès 56-50
• AU Annaba – TBB Blida 60-70
• USM Alger – ASPTT Alger 78-61
• USMM Hadjout – WA Boufarik 60-70
• IRBB Arréridj – CSM Constantine 66-67
• CRB Dar El-Beida - GS Pétroliers 72-82
• O. Batna – NB Staouéli 70-55
• AB Skikda – CRB Témouchent Forfait du CRBT.

1 . GS Pétroliers 36
2 . WA Boufarik 34
3 .NB Staouéli 32
- .TBB Blida 32
5 . CRB Dar El-Beida 29
-. CSM Constantine 29
7 . O. Batna 28
8. IRBB Arréridj 26
9. OM Bel-Abbès 24
-- . NA H.Dey 24
-- . USM Alger 24
12. AB Skikda 23
13. AU Annaba 22
14. CRB Témouchent 20
--. USMM Hadjout 20
--. ASPTT Alger 19

25 janvier 2011

CAMEROUN : 7ième Journée

Dans le derby dame qui opposait oilio bc à Nobless Ladies , les filles d’oilio ont eu raison de Nobless Ladies et en senior Free basket fait tomber UDLA.

Catégorie Juniors
NOBLESS BOYS # THE SNIPERS (29-51)

Catégorie Seniors Dames
NEWTEAM # LMS (27-42)
NOBLESS LADIES # OILIO BC (47-53)

Catégorie Seniors Messieurs
FLUX ACADEMY # DEIDO BC (46-39)
LMS # THE SNIPERS (60-41)
BASKET EVOLUTION # PHOENIX ESPOIRS (48-39)
FREE BASKET # UDLA (62-53)

Afrobasket 2011 : l’organisation retirée à la Côte d’Ivoire?

FIBA Afrique, l’instance dirigeante du basket africain, aurait retiré dimanche à la Côte d’Ivoire l’organisation du Championnat de basket masculin prévu en aout prochain.

''La FIBA Afrique estime qu’objectivement, la Côte d’Ivoire ne peut pas assurer la sécurité d’une telle compétition'', aurait annoncé le Sénégalais Alioune Badara Diagne, président de la Zone 2 de l’instance de gestion du basket africain.

L’Angola, Madagascar, le Maroc et la Tunisie seraient ciblés pour remplacer la Côte d’Ivoire, selon Diagne.

Il aurait été demandé au secrétaire général de la FIBA Afrique l’Ivoirien Alphonse Bilé d’entrer en contact avec ces pays pour que soit définitivement identifié, le 15 février au plus tard, celui d’entre eux qui abriterait l’Afrobasket masculin.

Afrobasket (Dames et garçons) : Le Mali passe, ça coince pour la Côte d’Ivoire

L’Afrobasket masculin ne se déroulera plus à Abidjan, comme initialement prévu par la Fiba Afrique qui lui cherche une nouvelle terre d’accueil. Par contre, malgré les retards dans les travaux d’infrastructures, Bamako abritera l’Afrobasket féminin 2011.

Le Mali a réussi à convaincre le bureau central de la Fiba Afrique de lui faire confiance pour l’organisation de l’Afrobasket féminin 2011 tandis que l’instance dirigeante du basket continental a préféré retirer celle de l’Afrobasket masculin à la Côte d’Ivoire, empêtrée dans une crise politique. ‘Le Mali a donné suffisamment de garanties à travers ses autorités politiques pour que tout soit fin prêt pour l’Afrobasket féminin’, a annoncé Alioune Badara Diagne, le président de la zone. A côté des travaux de la nouvelle salle qui n’ont pas beaucoup progressé, les autorités maliennes se sont engagées à mener de front la réfection de l’ancienne salle pour mettre toutes les commodités, a indiqué l’ancien président de la Fédération sénégalaise de basket-ball. Cette décision a été prise par le bureau central de la Fiba Afrique qui a terminé sa réunion dimanche par un dîner dans un grand hôtel de la capitale malienne.
Interrogé par l’Aps, le ministre malien des Sports, Hamane Niane, a confirmé les informations données par Alioune Badara Diagne faisant savoir que son pays fera tout pour organiser l’Afrobasket 2011. ‘Le président de la République et toutes les autorités de ce pays se sont engagés pour recevoir le basket féminin dans notre pays’, a-t-il ajouté.

Concernant la Côte d’Ivoire, le président de la zone 2 a déclaré que le Comité d’organisation a reconnu qu’en l’état actuel de la situation, on ne peut pas garantir la sécurité des participants. ‘Le bureau central a pris acte et a demandé au secrétaire général de prendre contact avec tous les pays ayant fait acte de candidature pour accueillir l’Afrobasket masculin’, a fait savoir le président Diagne reconnaissant que l’Angola est en pôle position parmi les pays candidats. Si effectivement Madagascar était arrivé deuxième derrière la Côte d’Ivoire au moment de l’attribution à ce pays de la compétition phare de la Fiba Afrique, l’Angola est en pôle position pour organiser, a souligné Alioune Badara Diagne citant aux côtés de l’Angola et de Madagascar, des pays comme la Tunisie et le Maroc qui ont fait acte de candidature pour recevoir cette compétition. La décision pour le pays hôte de l’Afrobasket 2011 est attendue le 15 février prochain pour une compétition prévue en août.

Alioune Badara Diagne a ajouté que le bureau central de la Fiba a décidé que toutes les compétitions de 2011 se feront sous le signe du Cinquantenaire de la Fiba Afrique et cette année, il sera organisé dans un lieu restant à déterminer un grand gala pour célébrer les 50 ans de la mise sur les fonts baptismaux de l’instance dirigeante du basket continental.

(Aps)

SENEGAL : Transferts : Alioune Badara Diagne veut poser la question de l’intérêt du basket africain

Nommé à la Commission juridique de la Fédération internationale de basket (Fiba), le Sénégalais Alioune Badara Diagne a indiqué que sa mission sera de poser la question de l’intérêt du basket africain dans les nombreux transferts de joueurs à travers le monde.

‘J’ai une mission qui m’a été confiée à travers ma nomination dans la Commission juridique de la Fiba, c’est celle de voir comment le basket continental peut tirer profit des nombreux départs de ses joueurs vers les championnats les plus relevés’, a expliqué à l’envoyé spécial de l’Aps, l’ancien président de la Fédération sénégalaise de basket-ball (Fsbb). En tant que président de la Zone 2, Alioune Badara Diagne a pris part aux réunions du bureau central, du bureau exécutif et à celle des présidents de zone de la Fiba qui ont lieu à Bamako (Mali) du 21 au 23 janvier dernier.
Pour le président de la Zone 2 dont le siège est définitivement installé à Bamako, il est important pour le basket continental que le débat soit posé. ‘Figurez-vous que la moitié des trois cent quarante basketteurs susceptibles d’être transférés cette année sont issus du continent africain’, a rappelé l’ancien président de la Fsbb. En plus de ne pas en tirer des bénéfices, les Fédérations africaines n’ont aucune idée sur ces jeunes qui vont garnir les championnats et les sélections d’autres pays. ‘Il faut trouver une traçabilité et respecter les règles qui font qu’on ne peut pas transférer des jeunes de moins de 16 ans’, a-t-il indiqué, estimant que le système de dédommagement doit être étudié pour une plus grande solidarité entre les championnats les mieux dotés et ceux de notre continent.

En plus d’avoir obtenu une subvention de 25 000 dollars de la Fiba pour la réfection et l’équipement du nouveau siège de la Zone 2, le président Alioune Badara Diagne se réjouit de la présence de plusieurs de ses compatriotes dans le nouveau bureau zonal. L’ancienne basketteuse Aya Pouye hérite de la Commission du basket féminin tandis que l’ancien arbitre Banda Ndiaye a été choisi pour diriger la Commission technique. Toutefois, Atoumane Gaye perd le poste de Secrétaire général de la zone qui échoit au Malien Seydou Diawara.

ALGERIE : CHAMPIONNAT DE SUPERDIVISION (20e JOURNÉE) - CRBDB-GSP en tête d’affiche

Le match CRB Dar-El-Beïda – GS Pétroliers sera la seule tête d’affiche de la 20e journée du Championnat de superdivision de basket-ball qui aura lieu aujourd’hui, alors que les principaux prétendants au titre, le WAB, le NBS et le TBBB, seront confrontés à des adversaires de moindre envergure.
Tous les regards seront donc braqués sur la salle de Dar-El- Beïda, où le CRBDB local (5e -28 points et un match en retard) tentera l’exploit de battre le leader pétrolier, invaincu en 17 matches et qui aimerait finir cette phase de sélection sans la moindre défaite. Le GSP, large vainqueur à l’aller (110-78), a joué vendredi dernier son match contre l’O Batna à Dar-El-Beïda, suite à l’indisponibilité de la salle d’Hydra, une façon pour les hommes de Faïd Bilal de prendre leurs repères avant d’affronter le CRBDB. Ce dernier, qui n’a pu jouer à Constantine face au CSMC (pour salle inondée), aura l’appui de son public pour faire tomber pour la première fois de la saison son illustre adversaire. Cette rencontre sera suivie bien sûr avec intérêt par les poursuivants immédiats du GSP, en l’occurrence le WA Boufarik (2e - 32 points) qui effectuera une simple promenade sur le terrain de l’USMM Hadjout à Tipasa. Les Hadjoutis, encore auréolés de leur victoire à Staoueli face à l’ASPTT Alger, n’auront que leur courage pour résister aux hommes de Chenief, supérieurs sur tous les plans. Le NBS (3e - 31 points) sera quelque peu en difficulté face à l’O Batna (7e - 25 points), difficile à manœuvrer sur son terrain. Les Batnéens ont d’ailleurs réussi à limiter les dégâts face au GSP à Alger, en concédant un écart de 16 points, ce qui lui donnera des ailes face à l’équipe de Merouane Brahami. Le TBB Blida (4e - 30 points) devrait, sauf surprise, retourner de la capitale industrielle, Annaba, avec les deux points du match. Les Annabis, quoique évoluant à domicile, auront du mal à contrer les camarades de Fethi Oukrimi. Le CSM Constantine, nouvellement pris en main par Mohamed Yahia, passera un véritable test chez son voisin l’IRBB Arréridj. Ce dernier peut s’octroyer le gain du match s’il joue avec sa légendaire détermination. Les trois derniers matches de cette journée seront largement à la portée des clubs locaux, à savoir le NA Hussein-Dey, l’AB Skikda et l’USM Alger, qui recevront respectivement l’OM Bel- Abbès, le CRB Témouchent et l’ASPTT Alger.
M. A.

Start (cet après-midi, 14h)
NA Hussein Dey – OM Bel-Abbès
AU Annaba – TBB Blida
USM Alger – ASPTT Alger (15h)
USMM Hadjout – WA Boufarik (15h)
IRBB Arréridj – CSM Constantine
CRB Dar-El-Beïda – GS Pétroliers (16h)
O Batna – NB Staouéli
AB Skikda – CRB Témouchent

24 janvier 2011

RD CONGO : FIBA Afrique - Fecoket : Remise de dons


La Fédération Congolaise de Basket ball a procédé le lundi passé à la remise du matériel à la Ligue Départementale de Basket Ball de Brazzaville représentée par son Président Fabrice MAKAYA MATEVE qui à son tour a remis à toutes les équipes du département de Brazzaville.

Ce matériel est composé des ballons de marque MOLTEN, don de la FIBA AFRIQUE, et de panneaux de mini basket.

Dans son mot de circonstance, le 1er vice Président de la FECOKET Léonce NKABI, représentant le Président de la FECOKET le Général Jacques Yvon NDOLOU a exhorté le public à la pratique du Basket et a demandé au président de la Ligue de Brazzaville ainsi qu’aux clubs bénéficiaires d’en faire bon usage pour que vive le Basket.

FIBA - AFRIQUE : Championnats d’Afrique (Hommes et dames) édition 2011 : Des doutes planent sur la tenue des compétitions à Abidjan et à Bamako

Les deux pays désignés pour abriter les Championnats d’Afrique de basket féminin et masculin, le Mali et la Côte d’Ivoire, sont en retard dans la construction des infrastructures où doivent se tenir ces compétitions phares de la balle orange sur le continent. Samedi, lors d’une visite du chantier de la future salle de basket, dans la zone Aci Hamdallaye de Bamako, les membres du bureau exécutif de la Fiba Afrique - l’instance dirigeante du basket africain - ont appris de l’ingénieur chargé des travaux qu’il faudrait une pression des autorités politiques pour que cette infrastructure soit prête à temps. ‘Il reste 91 % des travaux. Seule une pression des autorités politiques pourrait amener l’entreprise à hâter le rythme de travail afin de livrer la salle en juillet prochain’, a expliqué Sékou Mounkoro, l’ingénieur chargé des travaux.
La partie difficile de la construction de la salle a été faite, a précisé l’ingénieur, relevant que les fondations sont déjà terminées. Il ne reste que la charpente et la toiture qui sont des éléments préfabriqués, a-t-il ajouté. ‘En accélérant le rythme de travail avec une présence des ouvriers 24 heures sur 24, l’ouvrage sera livré en juillet et le championnat prévu en septembre peut bien s’y tenir’, a-t-il dit à la délégation conduite par le président de la Fiba Afrique, le Congolais Esséké Maboussa.

En Côte d’Ivoire, qui est l’autre pays désigné pour abriter l’Afrobasket masculin, en plus de la crise politique qui y sévit, la construction de la salle devant abriter l’évènement est en retard. De l’avis des reporters ivoiriens interrogés par l’envoyé spécial de l’Aps, seuls les travaux de viabilisation du site ont été réalisés. ‘Aucune brique n’a été posée sur le site du futur temple du basket à Abidjan’, a indiqué un journaliste ivoirien.

La Fiba Afrique qui est en conclave à Bamako doit se prononcer sur l’organisation de ces deux compétitions. Une conférence de presse est prévue ce lundi, à 15 h, à ce sujet, a fait savoir la Fiba Afrique aux journalistes.

(Aps)

MAROC : Photo FUS x ASS

MAROC : 8e journée - Le derby rbati a tourné en faveur de l'ASS

derby régional FUS-ASS a tourné en faveur des amis de Mesbahi.
L'ASE vient de remporter sa première victoire de la saison face à l'IRT avec qui elle partage la dernière place au tableau du classement général.

Le RCA est venu à bout du Moghreb Fès avec dix points d'écart (85-45). Avec ce nouveau revers, le MAS rétrograde à la 8e place avec 11 petits points. Le Sport Plaza a chuté à Berkane face à la Renaissance sportive locale (72-66). Dans un match disputé à la salle du WAC, le Wydad a eu beaucoup de mal pour venir à bout du Chabab Rif Al Hoceima.

Le WAC a finalement enlevé le gain du match sur le score de 77 points à 75 et se hisse à la deuxième place du classement général à une journée de la fin de la phase aller du championnat.

Le CRA est troisième à égalité de points avec le WAC et le RCA si l'on tient compte du point average. L'ASS a eu recours à une période de prolongation de cinq minutes pour se défaire du FUS sur le score de 86 points à 99. Le temps réglementaire fut terminé sur le score de 72 points partout. Les cinq minutes des prolongations ont été largement dominées par l'ASS qui a réussi 27 points contre 14. L'ASS est désormais à la première place du tableau du classement avec sept rencontres disputées et autant de victoires. Ses poursuivants immédiats comptent chacun trois défaites en huit rencontres disputées.

Le RCA n'a pas tremblé devant le MAS et lui a passé dix points (85 – 75). Avec cette victoire, la cinquième en huit rencontres disputées, le RCA totalise treize points out comme le WAC et le CRA à un point derrière le leader l'ASS. Le SP vient de concéder une défaite supplémentaire, la troisième sur les sept matches disputés. Il vient de perdre à Berkane sur le score de 72 points à 66. Il pointe à la septième place en attendant son match en retard face à l'ogre l'ASS.

L'ASE et l'IRT sont désormais à égalité de points depuis la victoire de l'ASE sur l'IRT, à Essaouira, sur le score de 68 points à 66. L'ASE vient de remporter sa première victoire de la saison.
Les deux équipes comptent des rencontres gagnées sur le MAS et le SP. C'est dire que les deux formations lorgnent déjà la seconde division à moins d'un sursaut d'orgueil de la part d'un d'entre eux ou des deux.

RÉSULTATS
FUS – ASS 86 – 99
RCA – MAS 85 – 75
RSB – S.P. 72 – 66
ASE – IRT 68 – 66
WAC - CRA 77 – 75

CLASSEMENT

R. Clubs Pts

1- ASS 14
2- WAC 13
3- RCA 13
4- CRA 13
5- FUS 12
6- RSB 12
7- S .P 11
8- MAS 11
9- IRT 9
10- ASE 9

PROCHAINE JOURNÉE

IRT...................................................RSB
S.P...................................................FUS
ASS.................................................RCA
MAS..............................................WAC
CRA.................................................ASE

Par El Mostapha Bouhafa | LE MATIN

REUNION : Une bonne base de travail

Décidément, le Tampon avait le cœur qui battait sport, hier. En plus du vélo, du trail, la commune sudiste accueillait, au sein de l’Espace basket, un tournoi réunissant quatre équipes de R1. La matin, un peu comme c’était prévu, Saint-Pierre battait Saint-Louis pendant que le Tampon éliminait Saint-Joseph. Les deux perdants jouaient la troisième place au profit de Saint-Louis, tandis que Saint-Pierre, qui va bientôt avoir à gérer un calendrier difficile pour accéder aux play-offs, gagnait finalement le tournoi (64-60) face à la TBB. Miguel Ramirez n’était pas fâché : "Ce sera une défaite constructive, on a pu voir qu’on était un peu en retard." S’il manquait Julien Minatchy à Saint-Pierre, le Tampon était amputé de Romuald Tami-Tabeth, Guillaume Rivière, Alexandre Dubard et Giovanny Picard. Il faudra bientôt être prêt : la reprise est prévue pour le 5 février. Dans deux semaines.

22 janvier 2011

SENEGAL : SIR PARFAIT ADJIVON COACH DU DUC - J’espère que notre première victoire sera un déclic


La première victoire est toujours un bon stimulant pour le mental. Après trois sorties infructueuses, la victoire décrochée pour le compte du 5e tour du championnat de National 1 A masculin en est un. Sir Parfait Adjivon, entraîneur du Dakar université club en est convaincu à l’issue du large succès de ces joueurs devant l’As Bopp (77 à 54).« On avait besoin de cette victoire pour notre mental. Cela nous remonte et nous pousse à travailler davantage. Il fallait se libérer. Quand cela ne marche pas en attaque, il faut faire une très bonne défense, régulariser nos rebonds et jouer vite devant», a-t-il déclaré. «Un joueur ne doit pas se sentir menacé et avoir peur. Le boulot du joueur c’est d’être sur le terrain. Il faut laisser l’entraineur se charger de la pression extérieure. C’est de son ressort», indique le coach estudiantin, faisant allusion à cette pression qui a, par moment, peser sur les épaules des champions en titre, lanterne de la poule A. « Je leur ai dit que même si on perdait le match vous ne serez pas menacés. Donc vous n’avez pas des raisons d’être crispé pour se match. Jouez libérer», souligne encore Sir Parfait Adjivon. «Nous avons ainsi accusé un retard par rapport à la préparation. Nous avons perdu des joueurs clés pour notre jeu intérieur. Vous avez constaté que c’est ce secteur qui mettait les 80 % de nos points. En les perdant, il fallait donc nous adapter. Nous faisons jouer 5 pivots sur 12 jours. C’est trop », explique-t-il.Sir Parfait Adjivon espère toutefois que ce premier succès soit un déclic pour le reste du chemin même s’il reste encore du travail à faire au niveau du collectif.« Il reste à régler les erreurs et d’essayer d’augmenter notre potentiel offensif surtout au niveau de nos Grands. Nous devrons revoir notre défense. Nous travaillons notre défense pour jouer vite. Il faut que l’on accentue ce secteur compte tenu que notre jeu offensif n’a pas donné entière satisfaction. J’espère que notre première victoire sera un déclic», soutient-il.

REUNION : Allo, les Kréopos ?


Sur le papier, la Réunion peut sortir deux équipes de feu pour le tournoi. Si tout le monde dit oui.

Quand on lui parle de “Dream Team”, Daniel Martinou, le CTS, freine des quatre fers : “On ne peut quand même pas faire de telles comparaisons…” On y est peut-être allé un peu fort, Jerry Boyer ne ressemble pas du tout à John Stockton. Mais, sans rire, les deux équipes réunionnaises sont potentiellement de belles armadas, tant la diaspora est importante. Mais entre renégociations de contrats, choix de carrière ou même de vie, tous ce monde-là n’est pas encore aux Seychelles, loin de là. “Ils en ont tous envie, détaille Daniel Martinou. De toute façon, on ne peut pas refuser une sélection pour des motifs qui ne seraient pas valables. La Fédération est vigilante là-dessus, elle peut imposer des sanctions, c’est déjà arrivé (Jean-Philippe Tailleman, en 2003, ndlr).” Dans tous les cas, il serait bon que quelques Kréopos viennent renforcer les effectifs locaux. Notamment dans la raquette, un point faible réunionnais. Pas de joueur dépassant le double-mètre (à part Mathieu Géréone), une raquette locale dominée depuis longtemps par des joueurs non-sélectionnables (Mougnol hier, Tami-Tabeth aujourd’hui), le secteur aura besoin du sang frais des Elisabeth-Mesnager et Var pour aller titiller les gros steaks malgaches et surtout Seychellois.

Cohésion

Dans la zone océan Indien, le niveau est globalement homogène. Les rencontres entre clubs, par exemple, mahorais et réunionnais sont équilibrées. Lors de la dernière CCCOI, qui avait vu, à domicile, une nette domination des équipes malgaches, laisse cependant présager, surtout chez les femmes, des qualités de Madagascar, championnes en titre d’ailleurs. Chez les hommes, le BCD s’était fait manger tout cru par les Seychellois. Ils seront favoris, surtout s’ils parviennent à récupérer le jeune Abdel Sylla, joueur espoir à Nancy (pro A). Ils seront de plus à domicile : “Et jouer à domicile, c’est déjà 20% d’avantage en plus”, pense monsieur Martinou. En attendant d’y aller, donc, les Réunionnais se préparent, à raison d’un rassemblement tous les mois et demi, en gros. Des rassemblements où les entraîneurs font faire des matches, des petits jeux de ballon, et un peu de tactique. Surtout, pour créer “une cohésion”, arguent en choeur les entraîneurs. Pour l’instant, ils sont à chaque fois une vingtaine de joueurs à être appelés. Il est fort possible que beaucoup d’entre eux restent à la porte, une fois que les Kréopos auront rendu une réponse définitive. A ce moment là, la Réunion pourra en effet rêver d’or

Loïc Chaux

CAP SUR LES SEYCHELLES SELECTION - Les quatre entraîneurs (Miguel Ramirez et Georges Assassa chez les hommes, Harry Speroumal et Victor Carlot chez les femmes) organisent, quasiment tous les mois, des regroupements des sélections. Une liste non définitive et élargie de joueurs sera publiée à la mi-juin, tandis que la liste finale sera connue juste avant le départ pour les Seychelles. En juillet, les sélections réunionnaises passeront 15 jours à Nantes (où joue Florine Basque) pour y effectuer un stage et des matches amicaux.

Entre rêve et réalités LES FORCES EN PRESENCE - Il y a, d’un côté, les équipes idéales, de l’autre, les pragmatiques. Dans les “idéales”, Mickaël Var, Boris Elisabeth-Mesnager, Damien Gara, Florine Basque y sont. Mais entre les renégociations de contrat d’un côté, la potentielle sélection chez les U19 nationaux pour la Tamponnaise, impossible pour l’instant d’avoir une idée précise sur l’effectif. A la Réunion, en revanche, les regroupements élargis balaient encore large. Sans surprise, les membres des équipes championnes ou finalistes l’an passé sont très représentés. Tendance notable, les effectifs féminins sont plus jeunes que ceux des garçons.


De l’or OBJECTIF 2011 - “Il faut se méfier de tout le monde, en fait. Pour gagner, il nous faudra notre meilleur effectif possible. Je vise l’or, ce ne sera pas aisé, mais faisable” explique Daniel Martinou qui ne veut pas partir gagnant d’avance, mais conscient de ses possibilités.

Un niveau dense DANS LA ZONE OI - Les Mahorais progressent d’année en année. Les Malgaches sont souveraines chez les filles, costaudes chez les hommes. Les Seychellois ont aussi une diaspora à rameuter, et son durs à bouger. Maurice est valeureux. Autant dire que le tournoi de basket sera très serré. Les dernières compétitions dans la zone ont montré que la Réunion n’était pas au-dessus, loin de là. En novembre, Saint-Paul avait en effet perdu (de peu) à Mayotte. tandis que lors de la dernière CCCOI, les filles du BCD avaient atteint la finale, pas les garçons. Dans les deux sexes, une équipe malgache s’était imposée. Les Tamponnaises, qui sont en ce moment à Maurice pour affronter la sélection, devraient revenir avec des indications précieuses.

Les hommes en patrons MADAGASCAR 2007 - Les deux finales avaient tout simplement proposé les mêmes affiches, Réunion-Madagascar. es filles avaient perdu, pas les garçons. A l’époque, les deux équipes s’étaient baladées en poules, étrillant les Comores et Mayotte, avant d’éliminer les Seychelles en demi-finales.

REUNION : Pas aisé, mais faisable


DANIEL MARTINOU - Le CTS Réunionnais veut de l’or. Ce ne sera pas facile, mais il y a moyen…

Croyez-vous qu’il sera possible de faire venir les meilleurs joueurs réunionnais ?

En théorie, j’y crois. Ils ont tous l’air motivés, très motivés, à l’idée de participer aux Jeux. Ils sont positifs, dans leur vision qu’ils ont de l’événement.

S’ils acceptaient tous, ce serait les plus belles équipes de basket que la Réunion n’ait jamais eues !

C’est difficile, de dire cela, puisque chaque époque est différente, on ne peut pas vraiment comparer les niveaux de jeu d’une époque à une autre.

Elles seront en tous cas plus fortes qu’en 2007 ?

Depuis 2007, les joueurs ont quatre ans de plus d’expérience. Regardez par exemple Rudy Picardo. Il était déjà bon en 2007, et le voilà avec quatre ans d’expérience en Métropole en plus.

Sentez-vous que les autres équipes progressent aussi ?

Oui, le travaille augmente partout. Chez les filles, Madagascar semble encore au dessus du lot, mais ça, c’est en théorie. Les Seychellois, il faut aussi s’en méfier, les Mahorais, les Malgaches… Il faut se méfier de tout le monde, en fait. Pour gagner, il nous faudra notre meilleur effectif possible. Je vise l’or, ce ne sera pas aisé, mais faisable.

Si, potentiellement, beaucoup de joueurs métropolitains viennent aux Jeux, à quoi servent donc les rassemblements actuels ?

Cela nous sert à créer une dynamique. Il y a, dans ces groupes, des joueurs majeurs qui seront aux Jeux, qui doivent être des leaders. Ils faut qu’ils se conditionnent pour gagner, qu’ils se disent “attention, il y a les Jeux cette année.” Cela me paraît très important.

Pour l’aspect tactique, les joueurs qui travaillent les systèmes ne seront pourtant pas les mêmes…

C’est vrai qu’on peut se poser la question de l’aspect tactique. Mais si l’ossature a déjà intégré la stratégie, les autres joueurs pourront venir se fondre dedans”

Recueilli par L. C.

REUNION : Les Tamponnaises à Maurice

L´occasion était trop belle pour le club du Tampon, et surtout sa section féminine. La Fédération mauricienne cherchait une équipe de l’Océan Indien pour servir de “sparring partner” à sa sélection féminine ; la TBB cherchait un moyen d’effectuer un stage pour sa préparation et sa cohésion de groupe. Résultat, les Tamponnaises se voient invitées dans l’Île Soeur. Logées, ne restait plus qu’à financer le voyage, ce qu’a fait la TBB à l’aide de sponsors. Un échange de bons procédés entre la Fédé mauricienne, en pleine préparation pour les Jeux des Îles, et le Tampon, premier de la saison régulière et qui cherche le titre de champion. C’est donc un contingent de dix joueuses, des deux entraîneurs (Romuald Tami-Tabeth et Guillaume Rivière) et deux dirigeants qui partent demain, pour affronter les Mauriciennes vendredi, puis samedi au gymnase Phoenix, de Port-Louis.

REUNION : MICKAEL VAR - Le Palois, blessé en ce moment, ne pense qu’à deux choses : retourner sur le parquet, et les Jeux des Îles.

Avoir deux casquettes, forcément, cela tient chaud. Et à force, on craque. Pour Mickaël Var, c’est le pied, qui a craqué en premier : au début du mois de novembre, une fracture dite “de fatigue” venait mettre un coup d’arrêt à son début de saison tonitruant : “Entre les pros et les espoirs, j’en étais à trois entraînements par jours… J’avais eu la même chose l’année derrniere a mon autre pied donc je m’en suis douté et je m’y suis pris un peu a l’avance...” Stop, donc, avant de tout bousiller. Avec un pareil agenda, c’était prévisible. Mais malgré tout, ce n’est pas de bol. Au moment de sa blessure, il en était à trois apparitions (sur cinq rencontres) sur les parquets, dont deux dans le cinq majeur de Pau-Lacq Orthez (11e de Pro A), profitant des blessures des postes 4 et 5 Mike Bauer, Travon Bryant, Marko Maravic, Georgi Joseph. Un début de saison pro à 4 pts/3 brds/0,7 pd de moyenne, pas vilain du tout. Autant dire que voilà un élan brisé… Mais Mickaël ne se fait pas de souci : “J’ai recommencé à courir lundi dernier. Je reviens dans deux semaines. La suite, je la sens très bien, d’autant que Mike Bauer, qui joue au même poste que moi, laisse une place de libre. J’espère être aussi performant qu’en début de saison.”

Les Jeux, et rien d’autre

Outre le plaisir de jouer, l’affectif vient aussi réchauffer le cœur d’un Mickael Var qui a digéré sa non-sélection pour les championnats d’Europe espoirs : “Cette histoire, c’est désormais une chose à part. Maintenant, ça fait du bien d’avoir la confiance du coach. Il m’a dit qu’il attendait vraiment mon retour, c’est vraiment important de se sentir important.” Dans deux semaines, le jeune homme qui assure avoir profité de sa blessure pour se développer physiquement, va donc retrouver les parquets avec des objectifs sérieux. En Métropole, donc, mais beaucoup, beaucoup plus loin… “Les Jeux des Îles ? J’attends cela avec tant d’impatience !” Là, on touche au cœur du Réunionnais : “J’y pense depuis que je suis en Métropole, et c’est enfin cette année ! J’ai hâte de représenter mon Île. Pour moi, cela a autant d’importance que l’équipe de France. Représenter son île, jouer avec les couleurs de ses origines, faire partie d’une équipe de Réunionnais, quoi de mieux ? Je ferai tout pour que cette équipe de la Réunion et que toutes les autres se souviennent de nous. Je travaille cette saison pour ça. Les Jeux seront le fruit de mon travail.” Et pas question d’imaginer que Pau ne le laisse pas partir… “Je ne pense pas que je leur laisserai le choix…” Si Daniel Martinou, le CTR Réunionnais qui nous confiait récemment espérer que les Kréopolitains sauraient se souvenir de la Réunion pour les Jeux des Îles, lit ces lignes, nul doute qu’il va soupirer d’aise

Loïc Chaux

MAROC : FUS-ASS : un derby à ne pas rater


La huitième et avant-dernière journée de la phase aller du championnat mettra aux prises, ce samedi, le FUS et l'ASS. Le S.P. effectue un périlleux déplacement à Berkane pour en découdre avec le Renaissance sportive locale.

Le WAC reçoit le CRA et le RCA reçoit le MAS, récent perdant face à l'ASS dans un match en retard disputé mercredi dernier. Cette journée est dominée par le duel entre les deux mal classés du championnat, l'ASE et l'IRT. Ce dernier vient de mettre fin à la série noire des défaites en remportant sa première victoire de la saison après six défaites consécutives. L'ASE reste à la dernière place du classement général, toujours sans victoire. Si l'IRT a repris du poil de la bête et semble vouloir se sortir du bas du tableau malgré l'avance aux points engrangée par les équipes immédiatement classées plus haut, l'ASE continue à broyer son pain noir.
Une défaite aujourd'hui condamnerait le club souiri à évoluer la saison prochaine en seconde division. La saison passée, l'IRT avait pris le dessus sur l'ASE à Tanger sur le score de 102 points à 80. Au match retour l'IRT n'avait pas fait le déplacement à Essaouira, perdant ainsi par 20 points à rien.
Le RSB reçoit le S.P. Les deux protagonistes sont à égalité de points avec le MAS à la sixième place du classement général. Les Casablancais comptent un match en moins contre l'ASS qui sera disputé mercredi prochain. Le périlleux déplacement à Berkane risque de coûter cher aux protégés d'Hassan Hachad qui, au lieu de distancer les deux autres formations, risque de rester cloué à la même place du classement, à l'abri d'un éventuel retour en force de l'IRT.

Le WAC semble renouer avec son passé glorieux. Les récents recrutements permettront au club de renforcer son potentiel offensif et de rivaliser avec les gros bras de la première division. L'équipe qui sera à l'honneur prochainement avec son joueur Azzedine Hachad, frère de Hassan, actuel entraîneur-manager de S.P. et de l'équipe nationale, Ahmed, ancien joueur du WAC et actuel dirigeant au sein du club, Saad, ancien joueur du WAC, actuellement en France, Fatima-Zahra, ancienne joueuse du WAC, et le père de Mohammed Kamal, meneur de l'équipe nationale présentement. L'aîné des Hachad sera l'invité d'honneur de l'émission culte « Massar Riyadi » du sympathique Said Zeddouk. Avant cela, le WAC reçevra le CRA, une équipe qui tourne mieux cette saison.

Deux heures auparavant, le RCA aura reçu le MAS à la salle du complexe sportif Mohammed V. La saison passée, le MAS avait battu le RCA à l'aller et au retour lors de la première phase du championnat. Le RCA est quatrième au classement général avec 11 points. Le MAS est juste derrière, à un point. Malgré cette position, le MAS affiche un point average négatif (0,998), contrairement au RCA qui est à 1,132.
Le derby de la journée oppose le leader, l'ASS, qui compte 12 points pour six victoires et un match en moins, et le FUS, troisième au classement général à un point des deux co-leaders. La machine de l'ASS est bien rodée pour happer tout sur son passage. Le Fath a remporté cinq rencontres (IRT, RSB, ASE et CRA) et a perdu trois rencontres (MAS, RCA et WAC). Les forces en présence devraient faire pencher la balance du côté de l'ASS, à moins d'une grosse panne dans le dispositif slaoui. Pour mémoire, rappelons que l'ASS avait remporté les deux rencontres aller et retour de la saison passée (93–64 à l'aller et 67-79 au retour).

Repères

programme

Berkane Salle 15 h.00 RSB -S.P
Rabat Ibn Yassine 19 h.00 FUS -ASS
Casablanca Cplxe Med V 15 h.00 RCA-MAS
Casablanca WAC 17 h.00 WAC-CRA
Essaouira Salle 15 h.00 ASE -IRT

Par El Mostapha Bouhafa | LE MATIN

21 janvier 2011

CAMEROUN : Orange BasketBall Championship 2011 - Reprise dans une semaine


Qui pour détroner Far compet pour la deuxième édition d’Orange Basketball Championship 2011 ? tous au palais des sports de yaoundé les 29 et 30 janvier 2011 pour la première et deuxième journée

Conformément aux combinaisons et au calendrier proposé le 25 novembre 2010 par la commission technique et d’après les premières confirmations des clubs en championnat d’élite, voici, décryptés, en attendant tout changement éventuel, les clubs qui devront animer cette saison 2011 notre « ORANGE BASKET-BALL CHAMPIONSHIP » :

1 - FAR COMPET (Centre)
2 - CONDOR DE YAOUNDE (Centre)
3 - BEAC DE YAOUNDE (Centre)
4 - INJS DE YAOUNDE (Centre)
5 - PHOENIX DE DOUALA (Littoral)
6 - BAFOUSSAM BASKET-BALL CLUB (Ouest)
7 - PHOENIX D’EBOLOWA (Sud)
8 - BUEA BASKET-BALL CLUB (Sud-Ouest)

Programmation

Première journée
10H - 12H : INJS DE YAOUNDE # BUEA BASKET-BALL CLUB
12H - 14H : BEAC DE YAOUNDE # PHOENIX DE DOUALA
14H - 16H : CONDOR DE YAOUNDE # BAFOUSSAM BASKET-BALL CLUB
16H - 18H : FAR COMPET # PHOENIX D’EBOLOWA

Deuxième Journée
10H - 12H : BEAC DE YAOUNDE # BAFOUSSAM BASKET-BALL CLUB
12H - 14H : FAR COMPET# BUEA BASKET-BALL CLUB
14H - 16H : CONDOR DE YAOUNDE # PHOENIX DE DOUALA
16H - 18H : INJS DE YAOUNDE # PHOENIX D’EBOLOWA

fecabasket

SENEGAL : Cinquième journée du National 1 (Hommes) : Le Duc signe sa première victoire et se relance


La cinquième journée du championnat national de basket masculin, a souri aux étudiants. La lanterne rouge du groupe A s’est ainsi relancée, en battant les Boppois par 77-54. Le Duc signe de ce fait sa relance dans la course vers les play-offs.

Le Duc s’était embourbé dans la zone rouge pendant quatre journées de championnat. Les étudiants devaient vaincre Bopp pour se relancer, et espérer jouer les play-Off à l’issue du cinquième tour du National 1 masculin. Mission accomplie. Les joueurs de Parfait Adjuvon ont enfin remporté leur première victoire de la saison. Et avec la manière. Dès le premier quart-temps, l’envie se fait sentir. Car, ils ont creusé un écart de 13 longueurs : 22-9. Dont huit (8) points de El hadji Malick Ndiaye et un triplé de Moussa Diao. Dans le deuxième quart, le Duc applique ses schémas et enfile les paniers, même si Bopp a su maîtriser la machine estudiantine à deux minutes de la mi-temps : 39-30. L’objectif semble être déjà atteint par Adjuvon. Malgré la ténacité boppoise. L’écart sera approfondi jusqu’à 16 longueurs à l’issue du troisième quart : 56-40. Les étudiants vont terminer sur cette même lancée. Dans le dernier quart, Bopp fait monter sa défense. Mais cette tactique ne donne rien. Et la boucle est déjà bouclée. Les pensionnaires de Amadou Gaye vont perdre non seulement cette rencontre : 54-77, mais seront également bousculés dans le classement de la poule A. Lequel classement les plaçait au sixième rang. Suite à cette défaite, ils vont décaler d’un rang, et deviennent dernier du groupe. Tandis que Duc avance d’un pas (6e). Il se relance ainsi après avoir cumulé trois défaites d’affilée. Leurs camarades estudiantins de Gaston Berger ont par contre enregistré leur second revers face aux Hlm : 68-56.

Amadou Ahmeth Seck

RD CONGO : A la Liprobakin ce vendredi 21/01 : DCMP- Molokai, Tourbillon- V. Club et Delta- Onatra

La suite du calendrier de la 3è journée du championnat de la Ligue Provinciale de Basket-ball de Kinshasa « Liprobakin » prévoit trois rencontres intéressantes ce vendredi 21/01/2011 au stadium des Martyrs. Molokai tombeur de Onatra 75-73 le dimanche dernier , matchera DCMP tandis que Tourbillon en découdra avec V. Club. C’est un match indécis en raison du niveau actuel de deux équipes. Et le clou de la soirée verra un choc en perspective Delta-Onatra en version masculine. Ces trois matches méritent le déplacement.

Toujours pour le compte de la 3è journée, le mardi 18 janvier le BC Dragons a perdu lamentablement face à l’équipe de Feu Rouge 28-43. Héritage a également perdu face à J & A 42-60 en version masculine. Le mercredi 19 janvier, Biso na Biso a eu raison de City Kauka 57-45. A l’Entente Urbaine de Basket-ball de Kinshasa-Est, les résultats ci-après étaient enregistrés à la 3è journée :

Tourbillon-Les Amitiés ( F ) : 40-31, Matonge- Espoir ( M ) : 20-00 FF, Aurore- Molokai ( M ) : 63-65, La Concorde- Manellys ( F ) : 20-00 FF, Mboka Mboka-Ndjadi Kumba ( F ) : 24-31, Molokai- Kauka ( M ) : 54-50, Vijana- Nyota ( F ) : 33-03, M. Liberté-COR ( M ) : 53-16, Biso na Biso- Nzete Ekauka( M ) : 40-32, Héritage-Aurore ( M ) : 66-13, Anani- DCMP ( M ) :00-00 FF, Yolo-Ste Elisabeth (F) : 22-30, Yolo- City Kauka ( M ) : 59-34, Etoile Rouge- Bana Véa ( M ) : 38-42, Hatari- NMG ( F ) : 102-00, Terreur- NMG ( M ):72-49, Arc-En-Ciel- Tourbillon ( F ) : 30-62.

SENEGAL : L’Us Gorée consolide son fauteuil

Les journées se succèdent et se ressemblent pour l’Union sportive Goréenne. Solides leaders de la poule B, les Insulaires ont enfilé hier, mercredi 19 janvier, leur quatrième victoire en dominant le Saint Louis basket club sur la marque de 63 à 47. C’était pour le compte de la cinquième journée du championnat nationale 1 A, avancée pour les raisons du Magal de Touba. Au même moment, les promus de Louga Bc se faisaient encore surprendre par l’As Douanes sur la marque de (73-75).

L’Us Gorée a poursuivi sa marche victorieuse en empochant sa quatrième victoire d’affilée dans le championnat nationale 1 A masculin qui a abordé hier, mercredi 19 janvier, au stadium Marius Ndiaye sa cinquième journée.
Cette fois, c’est l’équipe du Saint Louis Basket club qui est passée à la trappe de l’équipe insulaire.
Forte de son international Sory Traoré, de l’expérience de Malamine Bodian ou encore de son pointeur Malick Guèye Faye, l’Us Gorée a d’entrée pris les devants en enlevant le premier quart temps (25 à 16).
Après la pause intervenue sur le score (35 à 25), les poulains du coach Aly Ngoné Niang vont ensuite profiter de la maladresse et du passage à vide des Saint-Louisiens (42-25. 5e ) pour accroître leur avance et le porter à 14 points à la fin du troisième quart temps (47 à 33).
Les partenaires de l’expérimenté shooteur Malick Guèye Faye ne lèveront pas pour autant le pied lors du dernier acte de jeu très disputé.
Ils miseront ainsi sur un jeu intérieur, performant et très en verve pour se détacher à nouveau et atteindre la barre de 19 points (56 à 37). Ils vont sceller la rencontre sur la marque de 63 à 47.

Dans cette même poule B, c’est la descente dans les affres du classement pour le Jaraaf qui a essuyé en lever de rideau sa cinquième défaite. Les « Vert et Blanc » se sont inclinés devant Mermoz sur la marque de (58 à 74 ).
Largement dominé par l’Asfa au cours de la dernière journée, Louga Basket club, considéré comme l’équipe surprise de ce début de saison, a enregistré hier son deuxième revers de la saison.
Les promus ont été surpris à domicile par l’As Douane qui s’est imposée sur la marque de (73-75).
La 5ème journée se poursuit ce jeudi avec les rencontres Hlm-Ugb et Bopp-Duc. Dans cette poule A, les Etudiants du Duc, champions en titre, tenteront de se rebiffer pour signer une première victoire qui les fuit depuis le début de la saison.

SENEGAL : BASKET MASCULIN 5e JOURNEE DU CHAMPIONNAT - Duc prend un bol d’air

Le Dakar université club est sorti de sa torpeur hier, jeudi 20 janvier, en signant son 1er succès de la saison. C’est l’As Bopp qui a payé les frais de ce réveil estudiantin en s’inclinant sur la marque de (54-77). Les champions en titre cèdent la dernière place à son adversaire du jour, à l’issue de ce 5ème tour du National 1 A, avancé pour les raisons du Magal de Touba. En lever de rideau, les Etudiants de l’Université Gaston Berger se sont faits battre par le Hbc sur la marque de 68 à 56.

Après trois matchs et trois défaites, le Dakar université club a repris du poil de la bête dans le champion en enregistrant sa première victoire de la saison.

Les champions en titre ont largement dominé l’As Bopp(54-77). C’était en match comptant pour le compte de la 5ème journée disputée hier, au stadium Marius Ndiaye.

Le désir de se remettre à flot s’est senti sur le parquet dés les premiers échanges de la rencontre. L’international El hadji Malick Ndiaye qui a fait un retour au bercail était encore là pour montrer la voie.

Adossé à un Mor Makha Diallo très en verve dans le jeu de contre attaque, les Etudiants prennent la direction des opérations et s’emparent d’autorité du 1er quart temps (9-22).

A la reprise, Bopp tente de refaire son retard en mettant en place un pressing haut. Mais, si les hommes de Ousmane Diallo parviennent à grignoter leur retard (18-26.3e), ils seront désarmés pour contrer le performant jeu extérieur impulsé par Moussa Diao.

Son adresse permet au Duc de se détacher (21 -28.8e) mais pas de se sécuriser puisque les Boppois vont résorber une bonne partie de leur retard et d’accéder à la pause avec un passif de 9 points.

A la reprise, les Etudiants haussent le ton grâce au retour d’El Hadji Malick Ndiaye. Ils prennent pour la 1ère fois une avance considérable au terme du 3ème quart temps (40-56).

Cette avance ira crescendo dans le dernier quart temps car, les hommes de Sir Parfait Adjivon vont desserrer la défense homme à homme mise en place par les Boppois, pour atteindre la barre des 20 points (43 à 63.3e).

Les Etudiants vont finir comme ils ont commencé, en bouclant la partie sur le score de (54-77).
Ce qui réjouit le coach de Duc. « Je leur ai demandé de faire une très bonne défense, récupéré les rebonds et joué vite devant. C’est ce qu’ils ont fait », confie Sir Parfait Adjivon.

En lever de rideau, les Etudiants de l’Ugb ont été moins heureux que leur homologues de l’Ucad, puisqu’ils vont s’incliner devant Hlm Bc sur la marque 68-56.

20 janvier 2011

C AMEROUN : LRL - Rencontres de la 7iè journée

Les rencontres de la septième journée dans la ligue régionale du littoral auront lieu ce dimanche 23/01/2011 au gymnase du collège De La Salle dès 10H00.

Catégorie Junior
10H00 - NOBLESS BOYS # THE SNIPERS

Catégorie Seniors Dames
11H30 - NEWTEAM # LMS
16H00 - NOBLESS LADIES # OILIO BC

Catégorie Seniors Messieurs
13H00 - FLUX ACADEMY # DEIDO BC
14H30 - LMS # THE SNIPERS
17H30 - BASKET EVOLUTION # PHOENIX ESPOIRS
19H00 - FREE BASKET # UDLA

Officiels convoqués : SANI, AJI, DJOPWOUO, AGBENU, MOUGNOL, SEPPO, EWANE, MOLUH, WANFANG, MOMO, DIBOMA, TCHABGOU et YEMI

Commissaire Technique : Alexis SIEWE

CÔTE DE IVOIRE : CSA : Mariama Kouyaté opérée


Trois ans après avoir contracté sa blessure, Mariama Kouyaté s’est finalement faite opérer du genou en Tunisie juste après la coupe d’Afrique des clubs champions 2010 à laquelle elle participait avec son club du CSA.

La décision de l'intervention a été prise par le président du club, M. Mahama Coulibaly. "le président a suggéré qu’on fasse l’opération là-bas parce qu’on y trouve de bons spécialistes, et j’ai accepté", précise la joueuse.





Pour rappel, Mariama s’était blessée lors d’un derby face à son éternel rival, l’ABC, pendant la coupe nationale 2006, suite à une mauvaise réception sur le pied gauche après la prise d’un rebond.
"J’ai fais une saison en ressentant le mal après je me suis adaptée, je ne sentais pas trop la douleur, même lors de la dernière compétition (clubs champions 2010) je n’avais pas mal "explique-t-elle avant d’avouer que la véritable raison du temps mis avant d’accepter l’opération était la peur : " J’avais très peur de me faire opérer et de ne plus pouvoir pratiquer le sport que j’aime, j'ai vu comment Kolga Assétou a souffert pendant son opération."

Finalement plus de peur que de mal. Elle a été opérée avec succès cela fait maintenant un mois et demi. Une semaine après l’intervention, elle a regagné Abidjan où elle a tout de suite entamé sa rééducation qui doit durer 6 mois. Conséquence, elle manquera l'ensemble de la saison 2010/2011 du championnat de Côte d’Ivoire. Pis l'équipe nationale pourrait se passer de son capitaine lors du grand rendez-vous africain qui est l’Afrobasket 2011.

Des éléments dont elle avait connaissance avant de subir cette intervention : "l’Afrobasket, c’est quelque chose d’exceptionnel mais mieux vaut que je manque une compétition pour me faire soigner. Je suis encore jeune et je pense qu’il y en aura d’autres. Imaginez-vous si je me blessais gravement au premier match de l’Afrobasket 2011, qu’est ce qui prouve qu’après cette blessure j’allais pouvoir rejouer ?".

Quant au CSA, sa famille, elle a exprimé toute sa reconnaissance et s’est montrée très confiante quant au performance de l’équipe la saison prochaine, ce qui n’est pas évident quant on connait son rôle et son influence sur le jeu du CSA. "Si vous vous rapelez, lorsque Kolga Assétou devait se faire opérer, tout le monde a pensé que le CSA n’allait pas pouvoir bien jouer, parce qu'elle était la meilleure joueuse de la saison, et l’un, sinon le pilier de l’équipe. Mais on a vu que tout le long de la saison, sans elle, le CSA est resté égal à lui même. Pour dire que dans cette équipe, c’est le groupe qui est le plus important et j’ai foi que le jeu qui sera produit sera de bonne qualité."

Il nous reste qu'à lui souhaitez un prompt rétablissement, et un retour rapide sur les terrains pour le plaisir de toute la famille du basket-ball Ivoirien en général et celui de ses fans en particulier.


Par Brown

RD CONGO : Qui arrêtera la descente aux enfers de Dragons tombé lamentablement face à Feu Rouge 28-43 ?

Deux matches étaient à l’affiche le mardi 18 janvier au stadium des Martyrs pour le compte du championnat de la Ligue Provinciale de Basket-ball de Kinshasa « Liprobakin ». Chez les dames, Dragons continue sa descente aux enfers face à la modeste équipe de Feu Rouge 28-43. Chez les messieurs, Héritage est tombé face à J & A 42-60.

Les férus de la balle au panier qui suivent de près les activités au niveau de la ligue, admettront avec-nous que l’équipe de Dragons est loin de faire honneur d’une part, au nom qu’elle porte et d’autre part, aux couleurs rouge-or qu’elle porte. Pour être correct avec nous- mêmes, nous dirons sans peur d’être contredit que l’équipe de Dragons basket, ne fait que la figuration au niveau de l’élite du basket kinois. On a du mal à reconnaître que c’est une équipe de la grande famille Dragons, club Omnisport légendaire au même titre que V. Club et DCMP.

A voir les choses de près, il saute aux yeux même des « Ivoiriens » que la section basket Dragons est abandonnée à son triste sort. On présume que la coordination de l’AS Dragons va jusqu’à ignorer l’existence de la section de basket. Et pourtant, cette équipe défend le nom et les couleurs de Dragons. C’est inadmissible et révoltant. On donnera peut-être raison à ceux qui allèguent sans broncher que Dragons est une équipe des « vieux ».

Ce qui est dit pour la section basket l’est à quelques nuances près, de la situation de la section football où l’équipe a du mal à défendre son rang de troisième grand de la capitale. Plutôt que de les voir parmi les ténors qui dictent leur loi, les dragomen font plutôt office de parents pauvres. Ils végètent désormais parmi les équipes de seconde zone. Au stade, les gradins pour supporters de Dragons demeurent quasiment vides. A peine quelques poignets d’inconditionnels sont fidèles à leur poste. L’autre jour, les cris d’alarme d’un dragoman à la télévision, nous ont chagrinés. Le précité, touché par la situation que traverse son équipe, a appelé à la conscience collective de ses pairs dragomen pour sauver leur équipe qui se meurt à petit feu. C’est tout dire de l’étendue des problèmes auxquels font face toutes les sections du club Ominisport Dragons. Nous pensons ici à la section football, à la section basket, à la section judo et à la section volley-ball. S’il faut dire quelque chose sur le bilan de chacune de ces sections la saison écoulée, on peut noter que la section football a terminé vice-championne de la Coupe du Congo et elle s’est classée parmi les 5 premiers de l’Epfkin.

Quant à la section basket-ball, l’équipe est reléguée parmi les équipes faibles du championnat pour ne pas dire elle figure parmi les équipes de seconde zone. La section volley dispose d’une bonne équipe des jeunes joueurs talentueux, très volontaires mais souffrants d’un encadrement efficient. Enfin, la section judo figure parmi les sections les plus performantes de la famille rouge et or. Le JC Dragons atteint chaque année l’étape des quarts de finale au niveau du championnat de l’entente et de la ligue. Il lui manque également des moyens pour atteindre des cimes encore plus hauts. Comme on le voit, la situation de Dragon basket est très cruciale et requiert une attention particulière de tous ceux qui se réclament Dragomen. Il y va de la survie, de l’honneur et du prestige du club.

A l’Entente Urbaine de Basket-ball de Kinshasa-Est, les résultats ci-après étaient enregistrés à la 3è journée :

Tourbillon-Les Amitiés ( F ) : 40-31, Matonge- Espoir ( M ) : 20-00 FF, Aurore- Molokai ( M ) : 63-65, La Concorde- Manellys ( F ) : 20-00 FF, Mboka Mboka-Ndjadi Kumba ( F ) : 24-31, Molokai- Kauka ( M ) : 54-50, Vijana- Nyota ( F ) : 33-03, M. Liberté-COR ( M ) : 53-16, Biso na Biso- Nzete Ekauka( M ) : 40-32, Héritage-Aurore ( M ) : 66-13, Anani- DCMP ( M ) :00-00 FF, Yolo-Ste Elisabeth (F) : 22-30, Yolo- City Kauka ( M ) : 59-34, Etoile Rouge- Bana Véa ( M ) : 38-42, Hatari- NMG ( F ) : 102-00, Terreur- NMG ( M ):72-49, Arc-En-Ciel- Tourbillon ( F ) : 30-62.

( Antoine Bolia )

ALGERIE : CHAMPIONNAT DE SUPER-DIVISION (19E JOURNÉE) - Reprise facile pour les équipes de tête

La Fédération algérienne de basketball a décidé de reprendre la compétition dès ce vendredi après deux semaines d’arrêt, en respectant à la lettre le calendrier initialement établi, avec le déroulement de la 19e journée du Championnat national de superdivision, en attendant de programmer les deux journées reportées (17e et 18e).
Ce sont les équipes de tête, en l’occurrence le GSP, le WAB, le NBS et le TBBB, qui seront bénéficiaires pour cette reprise en accueillant sur leur terrain des équipes largement à leur portée. Le GS Pétroliers, qui n’a pas encore concédé la moindre défaite, jouera face à l’O Batna, qu’il a déjà battu à Batna par 108-54. Le WAB (2e), également vainqueur à B B Arréridj (78-57), devrait confirmer sa victoire de l’aller, tout comme le NB Staouéli qui croisera le fer avec l’AB Skikda (13e). Pour sa part, le Trèfle de Blida ne devra pas rencontrer beaucoup de problèmes pour venir à bout de l’USM Alger, peu à l’aise loin de ses bases. Seul le CRB Dar El-Beida (4e – 28 points) partira à Constantine pour y affronter le CSMC (6e – 27 points), avec le net désir de prendre sa revanche après la défaite du match aller à Alger. Cette rencontre assez équilibrée pourrait aller aux prolongations, tellement le niveau des deux équipes est rapproché. Au bas du tableau, on suivra avec intérêt le duel des avant-derniers, ASPTT Alger et USMM Hadjout, dont le perdant s’installera seul à la 16e et dernière place. Enfin, le CRB Témouchent (13e – 20 points) qui flirte toujours avec la zone dangereuse, aura du mal à battre le NA Hussein-Dey (10e – 22 pts), même si le match aller joué à Alger est revenu à la surprise générale aux Témouchentois (60-64), appelés, encore une fois, à jouer à Béni-Saf.
M. A.

Start
Vendredi 21 janvier (15h).
• TBB Blida – USM Alger (16h)
• NAHD – CRB Témouchent
• OM Bel-Abbès – AU Annaba
• CSC Constantine – CRB Dar El- Beida
• GS Pétroliers – O Batna
• NB Staouéli – AB Skikda
• ASPTT Alger – USMM Hadjout (à Staouéli – 17h)
• WA Boufarik – IRBB Arréridj.

19 janvier 2011

MALI : Championnat 1ère Division : C’est parti pour la saison 2010-2011


La Fédération malienne de Basketball (FMB) a ouvert le samedi 15 Janvier 2011 la saison 2010-2011.

C’était à travers la première journée des éliminatoires des équipes du District de Bamako.

Chez les hommes lors de cette première journée, le Réal de Bamako, a confirmé son statut de favori et montré son ambition d’aller loin cette année. Opposé à la Commune V, il s’est largement imposé par le score de 51 à 26. L’union sportive des Forces armées et de sécurité (Usfas) a gagné contre la Commune III par seize points d’écart (46-30). Dans la confrontation de la Commune I et de l’AS Police, il a fallu attendre la fin des prolongations pour voir la Commune I s’imposer par le score de 61 à 57 après une parité de 53/53 dans le temps réglementaire.

La confrontation du vice champion 2010 (le Stade malien de Bamako) et du Djoliba AC n’a pas également répondu aux attentes du public du Pavillon des sports. Contrairement à leurs dames qui ont été sévèrement corrigées par celles du Stade malien de Bamako, les Rouges messieurs, bien que battus par les Blancs de Bamako par le score de 67/64, ont quand même limité les dégâts. La rencontre de l’équipe du Centre Alkaya Touré (CAT) et de la Jeanne d’Arc (JA) a tourné en faveur des joueurs du CAT qui ont largement gagné par le score de 67/37.

Les Djolibistes, championnes 2010, démarrent mal la nouvelle saison

Du côté des dames, les Djolibistes ont raté leur entrée dans la nouvelle saison en s’inclinant face aux dames du Stade malien de Bamako par le score de 49/ 71. Tout comme les Rouges, les Usfasiennes sont aussi passées à côté de leur sujet en se faisant battre par le score de 44/62 par la Commune III. Comme leurs hommes, l’AS Réal dames n’a pas eu pitié de leurs concurrentes de la Commune V. Elles l’ont remporté par le score de 76/36. Les dames de la Commune I se son inclinées face à celle de l’AS Police (28/41). Tout comme leurs hommes, les hommes du CAT ont gagné contre la Jeanne d’Arc par 46/22.

Source: lerepublicain-ml.net

FIBA Afrique – Réunions de Bamako 2011 : Les activités commencent demain


FIBA Afrique tiendra une série de réunion à partir de demain, 19 et ce jusqu’au 23 Janvier 2011 à Bamako, au Mali.

Programme :

-Réunion du Comité Exécutif: 19 Janvier 2011 à l'hôtel Amitié
-Réunion des Présidents de Zones : 20 janvier 2011 au Siège de la Zone 2
-Réunion du Secrétaire Général avec les Organes : 21 janvier 2011 (hôtel Amitié)
-Réunion du Bureau Central: 22 et 23 Janvier à l'hôtel Amitié

18 janvier 2011

CAMEROUN : Dimanche 16/01/2011 6ième Journée


Basket évolution confirme sa bonne forme cette saison en senior, les dames de Nobless Ladies dominent les filles de newteam

Catégorie Juniors
NOBLESS BOYS # FLUX ACADEMY (29-75)

Catégorie Séniors Dames
NOBLESS LADIES # NEWTEAM (75-19)
FLUX ACADEMY # LMS (16-53)

Catégorie Séniors Messieurs
DEIDO BC # NEWTEAM (20-23)
BASKET EVOLUTION # LYNX EYES (34-33)
FREE BASKET # THE SNIPERS (62-53)

http://www.fecabasket.com

CONGO - BRAZAVILLE : la Ligue départementale de Brazzaville clôture le stage de formation des arbitres


Le président de la Ligue départementale, Fabrice Matève Makaya, a clôturé le stage de formation des arbitres de basket-ball, le 15 janvier à Brazzaville

Débuté le 11 janvier, ce stage dit « de formation et d'information » était élargi aux étudiants de l'Institut supérieur d'éducation physique et sportive (Iseps). Les principaux thèmes développés ont été : le règlement officiel du basket-ball version 2010 ; les mécanismes d'arbitrage à deux et trois ; l'administration et la feuille de l'arbitre.

Dans son mot de clôture, Fabrice Matève Makaya a rappelé aux participants la nécessité d'avoir organisé une telle formation. Il a, par ailleurs, exhorté les séminaristes de tout mettre en œuvre désormais afin de développer la discipline.

« Le séminaire auquel vous avez participé avait un double impact : le renforcement des capacités théoriques et pratiques mais surtout l'harmonisation des nouvelles connaissances résultant des règles officielles du basketball qui sont entrées en vigueur depuis le 1er octobre 2010. Ensemble, main dans la main, travaillons au renouveau du basket-ball dans le département de Brazzaville », a-t-il déclaré. Et d'ajouter : « Ce séminaire qui se tient au début d'une nouvelle saison sportive, a une importance majeure car il aura permis aussi aux entraîneurs et joueurs de parvenir à des changements. »

Le premier vice-président de la Fédération congolaise de basket-ball, Albert Mboussa, qui a pris part à cette cérémonie de clôture, a appelé les participants au séminaire à mettre à profit les enseignements acquis. « Vous venez de subir une formation dans le cadre des modifications de certaines dispositions des règles de jeux. Vous avez aussi appris comment tenir une feuille de marque. Il faut mettre à profit toutes les informations qui vous ont été données car, le bon déroulement des rencontres sportives dépend des arbitres et des officiels techniques. Vous devez désormais avoir un comportement responsable sur le terrain », a-t-il soutenu.


Tiras Andang http://www.brazzaville-adiac.com

RD CONGO : Molokai a dominé Onatra 75-73 le dimanche 16/01/2011 à la Liprobakin

A suivre ce mardi 18/01 à 15h30 Dragons-Feu Rouge et Héritage- J&A à 17h00

Le championnat de la Ligue Provinciale de Basket-ball de Kinshasa « Liprobakin » se poursuit normalement au stadium des Martyrs où tous les férus de la balle au panier se donnent rendez-vous. Le dimanche 16 janvier ceux qui avaient assisté à la rencontre Molokai-Onatra, n’ont pas regretté leur déplacement.

Le spectacle offert par les deux équipes a été à la hauteur de leur réputation. Puisqu’il fallait un vainqueur et un vaincu, au dernier coup de sifflet de deux arbitres Paul Malutama et Omer, le tableau d’affichage indiqué 75-73 en faveur de Molokai. Auparavant, toujours chez les messieurs, Delta a gagné Héritage par forfait 20-00 tandis que chez les dames, V. Club a dominé Vijana 66-30.

* Molokai-Onatra : 75-73, un match mémorable

Disputée dans un stadium des Martyrs qui était loin de faire le plein alors que l’affiche était alléchante, la rencontre Molokai-Onatra a tenu toutes ses promesses. Le suspens est demeuré entier jusqu’à la dernière seconde. Tous sont unanimes pour dire que ce fut une rencontre époustouflante qui les a tenus en haleine du début à la fin. Molokai avec un nouveau staff dirigeant à sa tête, voudrait retrouver sa place au soleil. Toutes les deux équipes méritaient de gagner. Ceci revient à dire que les matelots n’ont pas démérités. Bien au contraire, ils ont fait revivre le beau temps à leurs nombreux supporters preuve qu’il y a belle et bien renaissance. Pour revenir à ce match, le 1er quart temps s’est joué à l’avantage des matelots de l’Onatra qui ont gagné 19-14.

Au deuxième quart temps, Molokai avec son meneur Maxime Monanga de grand jour, va réagir pour équilibrer les choses. Le score va basculer au coude à coude à l’avantage de l’une ou l’autre équipe. On a pu admirer les tirs à troispoints réussit par Maxime côté Molokai ety Tomba côté Onatra. La mi-temps surpris les deux équipes sur le score de 37-36 en faveur de Molokai. A la reprise, le match devint plus rude. On assista à plusieurs égalités au score. Onatra a su s’imposer 62-59 grâce à la réussite de Chipanga, Bayombo, Kambala, Mabilama et Nzeyi.

Dès l’entame du dernier quart temps, Molokai réduit le score par un tir à trois points de Maxime 62-62. Molokai prendra le large par les paniers réussis par Mokiango et Amisi. Onatra réagit et revient à sa hauteur 75-73 à moins de 13 secondes de la fin. En possession de la balle, Nzeyi a gaspillé l’occasion qui pouvait permettre à son équipe de tenter un shoot à trois points. Le score en resta là. Liesse côté Molokai et consternation côté Onatra. C’est la loi du sport. Le match s’est achevé sur une note gaie et sans incident. A la fin du match les joueurs de Molokai sont allés encourager meurs adversaires. C’est sûrement là la preuve de l’engagement pris par les nouveaux dirigeants, de changer la mauvaise réputation qui collait ces dernières années ce club de Matonge issu des avenus Masimanimba, Oshwe, Lokoloma, Kanda Kanda et Inzia.

* Tous les résultats enregistrés à la Liprobakin

Tourbillon- Ste Elisbeth ( D ) : 63-26,CSM- DCMP ( M ) : 67-63, Feu Rouge- Hatari ( D ) : 33-48, Kola- Les Amitiés ( D ) : 66-46, V. Club- Vijana ( D ) : 66-30, Delta- Héritage ( M ) : 20-00 FF et Molokai- Onatra ( M ) : 75-73.

( Antoine Bolia )
http://www.groupelavenir.cd

SENEGAL : Baba Tandian (Président de la Fédération) : ‘Mes adversaires sont gênés par ma rigueur’

Le président de la Fédération sénégalaise de basketball (Fsbb), Baba Tandian, a déclaré que ses contempteurs qui le présentent comme un dictateur, sont, en réalité, gênés par la rigueur dont il fait preuve dans la conduite des affaires de l’instance chargée de la gestion de la balle orange. ‘Si faire preuve de rigueur est synonyme de dictateur, alors j’en suis un’, a déclaré, dans un entretien avec l’Aps Baba Tandian, dont le mandat a été prorogé de 4 ans, à l’issue d’une assemblée générale extraordinaire de la Fsbb. ‘Dans ce pays, lorsqu’on fait preuve de rigueur et qu’on n’accepte pas de se faire marcher sur les pieds, on te qualifie de dictateur. Alors oui, j’en suis un’, a ajouté M. Tandian dont la gestion a suscité des remous au sein de la Fsbb dont il est le président depuis huit mois maintenant. ‘C’est vrai que j’ai mon caractère, ma personnalité et mon style, mais je ne fais que réagir. Si quelqu’un me défie, alors je réagis vigoureusement’, a-t-il encore déclaré.
Le président de la Fsbb a dit avoir déjà injecté ‘80 millions (de francs Cfa) dans le basket sénégalais en huit mois de présidence’, estimant qu’avant lui, ‘la transparence était un vain mot au basket puisque, depuis plusieurs années, on prenait l’argent des mutations des joueurs pour financer le début du championnat’. Une pratique qu’il dit avoir dénoncée et remisée au placard, d’autant que pour cette présente saison, il a déclaré avoir ‘provisionné 120 millions’ de francs Cfa auprès de partenaires. ‘Dans ma gestion, l’argent que va générer le basket ira au basket et uniquement au basket’, a assuré le président de la Fsbb. Il dit prendre avec ‘avec humilité’ la prorogation de son mandat sous la forme d’un mandat olympique.

Les entraîneurs nationaux des différentes sélections nationales seront connus ‘d’ici au maximum deux semaines’, a également annoncé le président de la Fédération sénégalaise de basket (Fsbb). Selon Baba Tandian, les lenteurs notées dans ce domaine se justifient par la volonté de la Fsbb de mener à bien tous les aspects des négociations engagées avec les personnes pressenties aux postes concernés. ‘Dans une dizaine de jours, les entraîneurs nationaux seront connus. D’ici au maximum deux semaines, le nom des entraîneurs sera publié’, a insisté M. Tandian qui a nommé, il y a de cela quelques mois, un nouveau directeur technique national (Dtn) en la personne d’Ado Sano.

Il a refusé cependant de donner des indices pouvant mener à l’identification des techniciens pressentis, soulignant qu’il se veut par là ‘pragmatique’. Il s’agit, selon lui, de laisser au Dtn le soin d’exercer entièrement ses responsabilités. ‘Je veux être pragmatique. C’est au directeur technique national de mener ce travail de concert avec la Fédération, mais je suis sûr qu’à la fin de ce processus, le basket prendra une nouvelle voie, qui est la bonne voie’, a-t-il ajouté.

http://www.walf.sn

17 janvier 2011

MAROC : L’IRT retrouve ses couleurs

Entamé vendredi à Fès avec un prolifique MAS-FUS, la septième journée a signé la première surprise de la saison, la victoire en déplacement de l’IRT, la lanterne rouge du championnat, face à la formation casablancaise de Sport-Plazza, l’une des plus grosses écuries de l’édition 2010-2011. La journée a failli connaître une autre surprise samedi dans l’après-midi à El Hoceima, où l’équipe a dû passer par les prolongations pour repousser la menace des Verts du Raja.
Saïd B. CHERKI

Malgré Marius, le FUS n’a pu éviter le dérapage !

Malgré les 28 points de Marius dans le panier du MAS, la formation du FUS s’est inclinée sur le parquet de la salle du 11 Janvier, devant une équipe du MAS très inspirée vendredi soir devant un public clairsemé mais suffisant pour soutenir la formation de la capitale spirituelle. «C’est bon pour nous le point de la victoire, puisqu’il a donné confiance aux joueurs dans la suite du championnat». Ce sont quelques mots du revenant Président du MAS, M. Ahmed Mernissi, qui s’est montré satisfait de l’évolution de son équipe, mais beaucoup reste à faire pour qu’elle retrouve sa plénitude pour pouvoir disputer les titres en jeu. Face à une équipe du MAS en pleine reconstruction, le FUS aurait pu beaucoup mieux faire, et ce n’est pas son entourage qui dira le contraire, sur le plan tactique, ses joueurs ont, une nouvelle fois, marché sur les lacets, facilitant ainsi la victoire aux Moghrebistes. Tandis que le MAS commettait des fautes et cherchait ses marques sur l’aire de jeu (21-23) à la fin du premier quart de temps, les Fussistes se montraient incapables de donner le coup de reins nécessaire pour non seulement exploiter la situation, mais pour emballer le match pour leur compte. Mais comme les Fassis avaient absolument besoin de vaincre, ils vont mettre un peu plus de volonté dans leur jeu, et le tour est joué, pour voir tour à tour Mesrouri 24 pts, H’jira 10 pts, Werner 22 pts, Bekkas 15 pts, scellés le sort de la partie avec 11 points d’avance sur le FUS. Si la victoire met en confiance une équipe du MAS avant son déplacement le week-end prochain pour jouer les Verts du Raja, ce n’est pas le cas pour le FUS qui reçoit le voisin de l’autre rive du Bouregreg l’ASS.

-Les Tangérois plus déterminés

C’est en pleine crise que la formation de Tanger, et avec seulement neuf joueurs qu’elle fait le déplacement à Casablanca pour jouer l’équipe de Sport-Plazza. Avant le début de la partie, nul ne pouvait avancer un pronostic en faveur de l’IRT. Mais comme le basket échappe décidément à toutes les formes de logique, la preuve, la formation de Tanger, sous la baguette d’un Matar très inspiré au niveau de la distribution, va renverser la table au nez et à la barbe d’une équipe casablancaise très mal à l’aise à l’approche du cercle, à l’image de son ailier El Moutalibi qui, ce soir, avait confondu jeu collectif et jeu tout court. Imposant un faux rythme pour être en mesure de mieux contrôler le jeu sur le plan physique, les visiteurs captaient le maximum de balles pour faire bon usage. Ils menaient ainsi à la pause de six points (34-28). En seconde période, on pensait alors que les Casablancais vont emballer la partie pour repousser, et pour de bon, la menace des Tangérois, mais rien ne fut. Bahadi Hafid, l’un des rescapés de la grande équipe de l’IRT, il y a trois saisons, avec 3/6 dans les tirs à trois points, va mettre son équipe sur la voie de la victoire à la grande joie de l’autre revenant aux affaires courantes du club, l’ex Président de l’IRT, Hammadi Hartali, avec qui l’IRT a remporté sa première Coupe du Trône. En somme, l’IRT n’a pas volé le point de la victoire, sur le parquet de la salle du complexe Sidi Mohamed, ses joueurs se sont montrés plus volontaires, ce soir ils tenaient absolument à mettre fin à leur période de disette. Pour la formation de Sport-Plazza, voilà une défaite qu’il faut prendre avec une très grande diplomatie, pour repartir de bons pieds, le championnat ne fait que commencer.

Les Hoceimis ont eu vraiment chaud !

On ne donnait pas cher avant le début de la rencontre aux Verts du Raja, qui restent sur une défaite lors du derby casablancais face aux Rouges du Widad. Mais une fois encore, c’est mal connaitre les joueurs du coach Bouchaib El Guerch qui non seulement ont tenu la dragée haute à une équipe du Chabab Rif d’Al Hoceima, pourtant soutenue par une chorale des plus bruyante. Les joueurs du coach Driss Ghissasi devaient passer par les prolongations pour récolter le point de la victoire, qui leur permet d’occuper provisoirement seul la tête du classement en attendant la mise à jour du calendrier.
L’épilogue de la 7ème journée, s’est joué dimanche, avec ASS-RSB et WAC-ASE.

Résultats techniques :
MAS-FUS : 88-77
S.P-IRT : 62-67
CRA-RCA : 82-76 (69-69 A.P)

Classement
1-CRA 13 pts
2-RCA 11 pts
3-FUS 11 pts
4-SP 10 pts
5-RSB 9 pts
6-MAS 9 pts
7-WAC 9 pts
8-ASS 8 pts
9-IRT 8 pts
10-ASE 6 pts
N.B : L’ASS compte 3 matches en moins, et
MAS, ASE, WAC, RSB, un match en moins

Prochaine journée :
FUS-ASS, RCA-MAS, RSB-S.P, ASE-IRT, WAC -CRA