31 mars 2013

REUNION : C’était inéluctable


 
Gilles Loyalle et les Saint-Pierrois ont assuré et validé leur ticket, comme l’an passé, pour la finale. (Photo d’archives - JCF)
 
SPBB - TBB : 84-52. Il n’y aura pas eu de miracle hier à Saint-Pierre. La victoire du Tampon face à Saint-Paul était un coup d’éclat qui n’aura pas trouvé de résonance. La défaite des champions en titre est logique, tant elle était prévisible. "Nous sommes parvenus jusqu’en demi, et c’est déjà un exploit", susurre un Gilles Chane-Kee éprouvé. Vidé de ses joueurs - dont la plupart de ses cadres -, l’équipe masculine s’est écroulée au cours de la saison. Pris de court par ces défections multiples, l’encadrement de la Tamponnaise a dû trouver d’urgence des forces vives, principalement chez les cadets. Au moins trois d’entre eux étaient alignés hier sur la feuille de match face aux expérimentés saint-pierrois. Il ne fallait donc pas s’attendre à une rencontre équilibrée. "Il y avait beaucoup de jeunes et donc la résistance était moindre, concède Daniel Doro, le technicien saint-pierrois. Nous sommes restés concentrés tout du long car ce match revêtait néanmoins une importance pour nous dans la préparation de la finale".
Saint-Pierre ne fait pas de cadeau
Les Saint-Pierrois ont montré de belles qualités défensives, les interceptions se sont succédées à un rythme effréné pendant les quatre quarts temps. A contrario, leurs adversaires - doté d’une profondeur de banc toute relative - ont plié dans leur zone. Que ce soit dans les shoots extérieurs ou dans la peinture, les Tamponnais ont subi même s’ils n’ont pas ménagé leurs efforts. "Nous avons quand même fait mieux que lors des précédentes rencontres, estime Gilles Chane-Kee, l’entraîneur-joueur. Il y avait de l’énergie et de l’envie mais on était trop justes physiquement. Il faut dire que l’on ne s’était pas du tout préparé et ça s’est ressenti". Comme l’an dernier, les Saint-Pierrois accèdent donc à la finale. Pour les Tamponnais, l’aventure ne s’arrête pas là. C’est désormais le match pour la 3e place qui les attend avant une confrontation face à Saint-Paul en quart de finale de la coupe de la Réunion.
C.M