08 janvier 2016

C0MORES - Les champions des Comores seront connus ce lundi

Le .

 alwatwan actu image
«C’est au terme de ce mini championnat, qui a démarré vendredi dernier à Ikoni, que nous saurons le champion national. Il y a quatre clubs dans chaque catégorie. Quatre matchs sont ainsi programmés par jour entre vendredi, samedi et lundi», a déclaré à Al-watwan Ibrahim Abdou dit Banga.

Les clubs champions des Comores (féminin et masculin) de basketball seront connus ce lundi au stade Fundi Karnet de Ikoni. Ce mini-championnat national regroupe Pouzollane de Mbachile et Djabal d’Ikoni, qui représentent, chez les filles, la ligue régionale de Ngazidja. Celle de Ndzuani est représentée par Faigaffe de Wani et Watukufu de la même ville. Chez les hommes, Uchindzi, Terrible club, Etoile du sud de Foumbuni et Djabal sont les clubs engagés dans ce combat pour le titre national.
«C’est au terme de ce mini championnat, qui a démarré vendredi dernier à Ikoni, que nous saurons le champion national. Il y a quatre clubs dans chaque catégorie. Quatre matchs sont ainsi programmés par jour entre vendredi, samedi et lundi», a déclaré à Al-watwan Ibrahim Abdou dit Banga, membre du comité d’organisation de la compétition.
Lors du match d’ouverture du tournoi, vendredi, Ushindzi de Wani s’est imposé devant Etoile du sud de Fumbuni sur le score de 72 à 64. Le choc Djabal - Watukufu de Wani ne s’était pas terminé à cause de l’absence d’éclairage au stade Fundi Karnet d’Ikoni. «Il y a eu coupure de courant électrique. On n’y pouvait rien. Le match sera à rejouer. Dans ces conditions, les quatre rencontres du samedi ont été programmées à 17h pour éviter un tel incident», a expliqué Banga.
L’équipe féminine de Djabal s’est également inclinée face à Faigaffe de Wani. Et pourtant, l’autre ambassadrice de Ngazidja, la formation de Mbachile, Pouzzolane, a pris le dessus sur Watukufu. «Le championnat se poursuit. Les équipes se sont reposées dimanche avant de retourner sur le plancher d’Ikoni  ce lundi. Tout finira aujourd’hui, car nous devons bientôt communiquer notre champion à la Confédération africaine de basketball et à la confédération de basketball de la zone 7», devait préciser le président de la Fédération comorienne de basketball, Ali Mohamed Papa.
Malgré le déroulement du championnat national, le club féminin de l’Ucm (Union des clubs de Moroni) regrette la manière dont s’est achevé le championnat de Ngazidja.
Les Rouges ont été contraintes, selon le manager du club, Boina Ali, de disputer la phase retour sans avoir fini quelques rencontres de l’aller. «La ligue a tout fait pour nous écarter de la compétition. Mbachile devait toujours la représenter au niveau national, mais pas la seconde équipe. Nous regrettons cette façon de faire de nos responsables», a dénoncé Razia Mohamed, joueuse du club. Dans cette situation, la ligue de l’île, dont le patron n’est autre que Nasser Mohamed, n’a jamais voulu faire de commentaires. Selon elle, «c’est Pouzzolane et Djabal qui devaient prendre part à la phase nationale comme c’est le cas».
Elie-Dine Djouma