22 février 2007

RD CONGO : Face à la situation actuelle de la balle au panier en RD Congo : L’Amicale des arbitres de basket de Kinshasa se propose de redorer l’image

Le basket-ball congolais et plus particulièrement féminin de la RD Congo est descendu trop bas de son piédestal sur le plan africain. Il n’y a que des esprits retors qui peuvent nier cette évidence. Pour preuve, depuis plusieurs années, les filles congolaises ne glanent plus aucun titre au niveau de la zone ni sur le plan africain aussi bien au niveau des clubs qu’à celui de l’équipe nationale.

*Une prise des consciences des arbitres kinois face à cet épineux problème

Cependant, parmi les maux qui rongent notre basket, l’arbitrage occupe une place de choix. Eu égard aux statuts de la Fédération de Basket-ball du Congo " Fébaco " qui élargit la composition de son assemblée aux corps de métier, l’idée a germé dans la tête de l’arbitre Dhanny Ngalamulume de réunir ses pairs et de réfléchir ensemble comment redorer l’image du basket. Le 12 décembre 2006, les arbitres kinois s’étaient réunis en assemblée et ont rédigé les statuts et les Règlements d’Ordre Intérieur de leur association dénommée Amicale des arbitres de basket-ball de la ville province de Kinshasa " ACOBAKIN " en sigle.

Composition du comité de l’ACOBAKIN

Président : Dhanny Ngalamulume
Vice-Président : Felly Matungo
Secrétaire : Jerry Nswele
Secrétaire Adjoint : Rogatier Ndjondo
Trésorier : Christian Tela
Conseillers : Colonel Oscar Mulumba, Willy Kabasele, Jean Pierre Kazadi et Paul E. Kabemba Objectifs poursuivis par l’ACOBAKIN

Invité par notre journal à donner les objectifs de l’Amicale, le président Dhanny Ngalamulume a répondu que lui et ses collègues sont incriminés à tort ou à raison d’être à la base de la déchéance de notre basket car corrompus et partiaux dans leur prise de décisions favorisant l’état actuel des choses. Ils ont pris conscience de la tâche et ont pris la décision de se mettre d’accord pour la bonne marche de notre basket car il a beaucoup régressé. Désormais, l’ACOBAKIN tient à l’œil l’arbitre corrompu et le dirigeant corrupteur afin de changer l’image de cette discipline. " Le sifflet constitue notre symbole, c’est à dire trancher loyalement ", a-t-il fait remarquer.

Par ailleurs, son amicale compte trois catégories de membres : membres effectifs (tous les arbitres), les membres sympathisants (tous les présidents des clubs) et les membres d’honneur notamment le président de la Liprobakin et tout son comité et les présidents des ententes urbaines. Il invite tous les amoureux du basket à se joindre à l’amicale pour remonter notre basket.

Antoine Bolia

1 Comments:

At 6/12/11 13:29, Blogger J C said...

Une proposition
l'amicale ne devra pas seulement etre un cadre recreatif,mais celui de l'epanouissemnt du monsieur l'arbitre ,visant l'amelioration de sa prestation sur l'aire de jeu.
Il ne faudra pas aussi oublier l'etique

 

Publier un commentaire

<< Home